fbpx

Sylvia Fowles, la reine du double-double

C’est dans la nuit du 14 au 15 juillet que le Lynx du Minnesota recevait le Mercury de Phoenix au Target Center de Minneapolis. Un match géré assez tranquillement par Sylvia Fowles et ses coéquipières qui ressortent victorieuses de cette confrontation (75-62). La répartition au scoring du côté de Minnesota illustre parfaitement la bonne copie rendue par les joueuses de Cheryl Reeve. En effet, cinq d’entre elles terminent avec plus de 10 points marqués. Du côté du Mercury, la soirée est un peu plus délicate. DeWanna Bonner se retrouve un peu seule. De fait, cette dernière inscrit 27 points, empêchant à l’équipe de l’Arizona de repartir avec une raclée.

Au delà de ce match, il faut aller chercher l’événement de la soirée ailleurs et notamment du côté de la n°34 du Lynx du Minnesota, Sylvia Fowles. Effectivement, en validant son 158e double-double pendant le troisième quart-temps et sous les applaudissement du public, Big Syl dépasse Lisa Leslie et prend la tête du classement des joueuses ayant réalisé le plus grand nombre de double-doubles en carrière. Un record qui confirme encore un peu plus que la joueuse de 33 ans est bien une légende du basket !

Ça fait du bien. Je ne crois pas que je réalise encore. Peut-être qu’en rentrant chez moi et en me détendant, je m’en rendrai compte, mais globalement ça fait du bien. J’ai l’impression que tout le travail fourni a fini par payer.

Sylvia Fowles – extrait des propos recueillis par Julian Andrew pour lynx.wnba.com

De la perf XXL en veux-tu en voilà

En regardant dans le rétro, on se rend compte que Sylvia Fowles avait posé les bases de ce record assez tôt dans sa carrière.

En 2011, lors de sa 4e année WNBA, alors qu’elle joue pour le Sky de Chicago, elle termine sa saison avec 20 points et 10,2 rebonds de moyenne. Des saisons en double-double de moyenne, elle en sortira cinq de plus (2012, 2013, 2014, 2017, 2018). D’ailleurs, elle pourra peut-être valider une 7e saison à l’issue de l’exercice 2019 puisqu’actuellement, la joueuse du Lynx du Minnesota est sur une moyenne de 14,2 points et 10,1 rebonds. Aux saisons régulières, on peut également ajouter trois campagnes de play-offs avec points et rebonds à plus de dix unités (2013, 2017, 2018).

Parmi les plus grandes performances de Sylvia Fowles, comment ne pas citer ses matchs incroyables lors des finales WNBA 2017 contre les Sparks de Los Angeles. Sur cette série en cinq matchs, la joueuse est sur une moyenne de 17,8 points et 15 rebonds. Elle fait plier Los Angeles lors du dernier match en inscrivant 17 points et en prenant 20 rebonds. Ce match référence boucle une série stratosphérique de Sylvia Fowles qui devient alors la première joueuse de l’histoire à afficher un double-double de moyenne sur une série de finales WNBA. Cette année est magnifique pour la joueuse du Lynx qui rafle le titre de MVP des finales mais aussi celui de MVP de saison régulière.

Enfin, parmi les autres grosses performances de Big Syl, on peut retenir le premier 20-20 de l’histoire de la franchise du Minnesota. Un soir de mai 2018, contre les Wings de Dallas, Sylvia Fowles décide de faire passer un mauvais moment aux joueuses texanes. Elle enfile alors 23 points et gobe 20 rebonds.



Un commentaire sur

Sylvia Fowles, la reine du double-double

  • 1stLeBronJamesFan

    Enorme mais Griner qui prend 5 rebds en face, ca pique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *