fbpx

Apprentissage à la dure pour Marine Johannès

Seattle Crystal Langhorne 19pts • Natasha Howard 14pts
New York Kia Nurse 19pts • Marine Johannès 7pts 2ast

Pour les Liberty, le retour des joueuses parties à l’Eurobasket ne se fait pas dans la sérénité. Si Bria Hartley, Amanda Zahui B et Marine Johannès ont brillé dans leurs équipes nationales respectives, la mécanique de l’équipe semble rouillée depuis 2 matchs. Côté Storm, c’est un climat très particulier pour la star de l’équipe, Natasha Howard. Celle-ci fête en effet sa première sélection au All Star Game. Mais depuis 2 jours, la fête est ternie par des accusations assez graves de la part de son épouse qui l’accuse, pour faire court, de violence domestique. Aucune plainte n’ayant encore été faite auprès des autorités, tout cela est à prendre avec beaucoup de précaution. Les Storm ont très sobrement communiqué avant le match : “Nous sommes en communication continue avec la ligue et leur enquête est maintenant en cours”.

Dès le début du match, on sent bien que ça ne va pas aller du côté de New York. Les pertes de balle sont déjà nombreuses alors que les Storm enchaînent les shots avec adresse et dextérité. C’est déjà 27 à 20 après le 1er quart-temps et aucune solution ne semble se dégager pour les joueuses de Katie Smith.

La suite est du même acabit, seule Kia Nurse arrive à tirer son épingle du jeu. Marine rentre rapidement en jeu, juste récompense vu ce qu’elle a montré lors de son premier match. Elle s’en sort comme elle peut compte tenu de la défense collé-serré que lui réservent les Storm et prise dans le marasme général des Liberty, elle marque 2 petits points. Rien n’y fait, à la mi-temps, c’est déjà 43 à 30 pour les Storm.

Le 3ème quart-temps sonne le glas des Liberty : en face, ça joue trop bien. Crystal Langhorne sort le match de sa vie, Nathasha Howard veut nous montrer que “je vais bien, tout va bien” et Jordin Canada fait du Jordin Canada, tout en élégance et en faufilade. Du côté de NY, Tina Charles est complètement à côté de son match, elle finira d’ailleurs avec un très vilain 13.3% aux shots.

Enfin, un sursaut des Liberty viendra sauver la face et le 4ème quart-temps. Marine en profitera d’ailleurs pour ajouter 5 points (et une très belle interception) à son compteur personnel. Une façon personnelle de quand même fêter le 14 juillet ?

Les apparences peuvent être trompeuses : malgré seulement 9 points d’écart, il n’y aura pas vraiment eu de match ce soir et les Liberty ont fait pâle figure à côté de Storm combatives et enjouées. Marine Johannès, elle, a confirmé tout le bien que l’on pense d’elle.

Voir les moments forts du match

Game Recap: New York at Seattle, July 14

Crystal Langhorn leads the Storm past the Liberty with 19 points.

WNBA 发布于 2019年7月14日周日


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *