Contre Indiana, Washington a pris feu !

Washington Myisha Hines-Allen 27pts 10rbd • Aerial Powers 16pts 5rbd
Indiana Kelsey Mitchell 25pts 3ast • Candice Dupree 13pts 4rbd

Première soirée et il est déjà là, notre Belgico. Emma Meesseman, d’un côté, Julie Allemand, de l’autre. L’une revient avec l’étiquette de MVP des Finales, l’autre fait ses grands débuts dans la ligue. Et quels débuts ! Le Fever a été fortement touché par l’épidémie de Covid-19 et n’a pu arriver dans la Wubble qu’une semaine après les autres équipes. Du retard, donc, et un effectif pas encore complet. Lauren Cox, la rookie (Choix numéro 3 tout de même) en provenance de Baylor, n’est arrivée qu’aujourd’hui à Bradenton alors qu’Erica Wheeler, la meneuse titulaire, n’est pas encore là. Voilà qui propulse Julie Allemand dans le 5 majeur pour ses débuts en WNBA. Le baptême du feu, c’est maintenant !

Avant la rencontre, petit moment sympa : Marianne Stanley, la coach d’Indiana et -assistante de Mike Thibaut l’année passée, a reçu sa bague de championne et un gros hug de toute l’équipe.

La bague reçue, que les affaires commencent ! Du côté d’Indiana, la consigne est claire, il faut éviter qu’Emma Meesseman aie trop de ballons. Le soucis, quand on se concentre un peu trop sur une joueuse, c’est que d’autres sont ouvertes. Et les coéquipières d’Emma sont loin d’être des manchotes. Mais oui, rappelez-vous, ce sont les championnes en titre. Assez vite, Washington distance donc Indiana. Et la bonne surprise ne vient pas d’Ariel Atkins mais de l’autre colocataire d’Emma Meesseman : Myisha Hines-Allen.

Julie Allemand ne traîne pas pour marquer ses 2 premiers points en mettant une pointe de vitesse dont elle a le secret à la pauvre Leilanni Mitchell qui ne peut que regarder passer le TGV liégeois. Après 10 minutes de jeu, c’est 36 à 26 pour Washington.

Indiana perd un peu plus pied dans le 2ème quart-temps alors que Myisha Hines-Allen continue son incroyable chantier dans la raquette du Fever. Les Mystics ont un taux de réussite aux shoots tout simplement indécent alors que le Fever n’arrive pas à régler la mire, surtout à 3 points. Les Mystics n’ont pas dû recevoir le mémo qui leur indiquait qu’ils ont perdu leur franchise player car, à la mi-temps, le score pique : 62 à 35 avec 71.4% à 3 points.

Sans surprise, la tendance ne s’inverse pas dans le 3ème quart-temps mais la bonne surprise vient de Julie Allemand qui envoie par deux fois un bien beau missile à 3 points, ce qui lui permet de faire grimper son compteur à 8 points, 2 assists et 2 steals. Emma Meesseman apporte une contribution discrète mais efficace (So Emma…) au compteur qui affiche un cinglant 92 à 56 après 30 minutes de jeu.

Forcément, les Mystics relâchent un peu la pression dans les 10 dernières minutes, ce qui permet à Indiana de réduire un peu l’écart. Mais la fête ne serait pas complète sans un score à 3 chiffres. Washington continue donc juste ce qu’il faut pour terminer la rencontre sur le score de 101 à 76 avec 5 joueuses à 10 points ou plus. Si l’équipe est chamboulée, le collectif et l’adresse des Mystics sont, eux, toujours bien là.

Si les Mystics sont capables de jouer à ce niveau durant les 22 matchs de saison régulière, elles viendront sans aucun doute déjouer les pronostics qui les voyaient accrocher péniblement une place en playoffs. Mais il faudra donc répéter ce scénario encore 21 fois, toujours sans EDD ni TIna Charles.

Du côté d’Indiana, pas de panique. L’équipe manque d’automatisme et d’homogénéité mais comme précisé en introduction, il manque 2 joueuses importantes de la rotation et le planning du Fever a sans aucun doute été le plus perturbé. Si McCowan retrouve son rythme de croisère, que Julie continue sur sa lancée, que Candice mène tout ce petit monde, l’équipe ne pourra qu’aller mieux.

Pour conclure, savez-vous quelle joueuse est restée le plus longtemps sur le parquet ? C’est notre rookie Julie Allemand, 32 minutes et 2 secondes pour un 100% aux shoots. Et elle préchauffe seulement 😎

Voir les moments forts du match

Game Recap: Washington vs Indiana, July 25

The Washington Mystics came out on fire to defeat the Indiana Fever by a score of 101-76.Myisha Hines-Allen: 27 PTS (career-high), 10 REBAerial Powers: 16 PTS, 5 REBEmma Messeman: 14 PTS, 5 REB

Posted by WNBA on Saturday, 25 July 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *