La première surprise de la Wubble est signée Minnesota

Minnesota Sylvia Fowles 17pts 18rbd • Napheesa Collier 11pts 8rbd 4ast
Connecticut Alyssa Thomas 20pts 8rbd • DeWanna Bonner 19pts 8rbd

2ème journée et ce sont les finalistes de 2019, le Connecticut Sun, qui entrent en piste face aux Minnesota Lynx. Côté Sun, on déplore le forfait de Jonquel Jones mais l’arrivée de DeWanna Bonner est porteuse d’espoir pour l’équipe de Curt Miller. A Minnesota, il y a comme une odeur de fin de dynastie puisque seule Sylvia Fowles (et Coach Reeve bien entendu) a connu la belle époque des 4 titres. On ne s’attend donc pas à une saison incroyable des Lynx mais il faut bien admettre qu’il est difficile d’avoir des certitudes cette saison.

Le match commence avec une Alyssa Thomas omniprésente. En défense, en attaque, elle est partout ! On l’avait sentie sur une bonne lancée pendant les Finals 2019. Elle avait cartonné en Euroleague avec Prague. Et bien visiblement, son état de grâce est toujours en cours. Le 1er quart-temps se termine sur le score de 12 à 19. 12, c’est le nombre de points marqués par Alyssa Thomas ET par toute l’équipe des Lynx après 10 minutes de jeu.

Le 2ème quart-temps s’écoule au rythme des cris de Curt Miller et de Cheryl Reeve. Mais à ce petit jeu, c’est très clairement le coach du Connecticut qui gagne… Dire qu’il aura finalement fallu Curt pour réaliser à quel point l’absence d’un public peut s’entendre. Mais ses cris insufflent de l’énergie au Sun qui ne lâche rien malgré une tentative de remontée des Lynx, portée par Shenise Johnson. Malheureusement, l’adresse à 3 points n’est pas là pour Minnesota et Napheesa Collier est bien trop discrète dans une équipe qui compte beaucoup sur elle. A la mi-temps, le Sun mène de 9 points, 28 à 37.

Le 3ème quart-temps reprend mal pour Napheesa Collier qui doit sortir rapidement pour un problème de fautes. Heureusement que Sylvia Fowles tient la maison et nous gratifie d’un presque traditionnel double-double en ratissant tous les ballons qui passent dans son périmètre. Ce n’est malheureusement pas encore suffisant pour renverser la tendance. Mais enfin, à 10 secondes de la fin du 3ème quart-temps et après 11 tentatives infructueuses, Minnesota marque son premier shoot à 3 points. De l’autre côté du terrain, DeWanna Bonner se sent visiblement bien à l’aise chez le Sun et apporte un impact offensif et défensif non négligeable. On sent néanmoins une baisse de régime côté Connecticut en cette fin de 3ème quart-temps au fur et à mesure que la confiance reprend pour Minnesota et pour Napheesa Collier.

Ce petit panier à 3 points semble avoir ramené la confiance du côté des Lynx qui commencent le dernier quart-temps par un 5-0 qui les ramène à 2 points de Connecticut. Mais la remontada ne s’arrête pas là : le trio Fowles/Collier/Dangerfield offre une remontée incroyable aux lynx qui passent d’un -7 à un +8 à la fin du match. Les lynx l’emportent 77 à 69.

Que disait-on, encore, sur les certitudes ? Ha oui, qu’il ne faut pas en avoir. Minnesota est gentiment venu nous le rappeler ce soir. La rookie Crystal Dangerfield, en provenance de UConn, a fait du très bon boulot et le coaching de Cheryl Reeve est impeccable et redoutable d’efficacité, as usual. Connecticut peur nourrir des regrets : des layups faciles ratés, trop de lancers ratés, le match était pourtant à leur portée. Il faudra donc rebondir, ne pas compter uniquement sur le duo Alyssa Thomas/DeWanna Bonner. Et comme dirait Coach Miller et Rihanna : “Work Work Work”.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Connecticut vs. Minnesota, July 26

The Minnesota Lynx defeated the Connecticut Sun 77-69 after outscoring the sun 27-12 in the 4th quarter.Sylvia Fowles: 17 PTS, 18 REB, 4 BLKNapheesa Collier: 11 PTS, 8 REB, 4 AST

Posted by WNBA on Sunday, 26 July 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *