fbpx

Soirée 100% pour Marine “Perfect” Johannès

New York Marine Johannès 17pts 5rbd • Kia Nurse 14pts 3ast
Los Angeles Nneka Ogwumike 20pts 12rbd • Chelsea Gray 19pts 5stl

Les matchs des Liberty se suivent et ne se ressemblent pas… tout comme ceux de leur adversaire du jour, les Los Angeles Sparks. Match ouvert, quand tu nous tiens…

Du côté de NY, l’adaptation de Marine Johannès à la WNBA se passe plutôt bien après un match à 10 points et un second à 7 points. Si Tina Charles est parfois un peu en dessous de son niveau habituel lors des derniers matchs, les Liberty peuvent compter sur Kia Nurse qui prend pas mal d’ampleur depuis plusieurs semaines. Les résultats sont encore en dents de scie mais il y a de quoi rester positif quant à l’avenir de la franchise de Big Apple.

Chez les Sparks, c’est l’hécatombe, n’ayons pas peur des mots. Entre blessures et suspension, l’effectif comptait 7 joueuses avant le rappel, cette semaine, de Karlie Samuelson pour renforcer l’équipe. Après, soyons clair, dans les 8 qui restent se trouvent Chelsea Gray et les soeurs Ogwumike. Le décor est planté !

Ca faisait un bout de temps que ça n’était plus arrivé et pourtant, ô joie pour le public présent au Westchester County Center, les Liberty ne semblent pas perdues et dominées dès les premiers instants du match. Par respect pour tout le monde, nous n’évoqueront par contre pas les 2 premières minutes de jeu… Marine, elle, fait son entrée à 2 minutes 30 de la fin du 1er quart-temps et participe au coup de chaud de NY qui leur offre 7 points d’avance à la fin du 1er quart-temps.

Le 2ème quart-temps est l’occasion pour Marine de s’assurer que tous les spectateurs présents retiendront bien son nom. Elle enchaîne les shots à 2 et 3 points avec fluidité et surtout une adresse “Johannesque”. Elle termine la 1ère mi-temps avec 13 points, record de points en match WNBA battu ! Du côté des Sparks, c’est beaucoup plus difficile mais le talent brut des différentes individualités maintient le bateau à flot. A la mi-temps, c’est 44 à 37 pour New York.

Dès la reprise, la configuration du match reste semblable : Nneka Ogwumike alimente le marquoir avec l’aide de Chelsea Gray mais en face, les Liberty répondent du tac au tac. Le banc des Liberty fait un travail énorme et outre l’apport de Marine, Reshanda Gray est la bonne surprise du côté de New York ces dernières semaines et elle le confirme encore ce soir.

Le dernier quart-temps est tendu, 4 joueuses des Sparks finissent avec un score à 2 chiffres et ne lâchent rien. Mais en face, New York résiste. Marine continue de sélectionner parfaitement ses shots. Avec une fin de match ratée pour les Sparks (Aïe, le dernier shot de Chelsea Gray 😱) et une Tina Charles qui assure ses lancers sans sourciller, les Liberty l’emportent en montrant un bien plus beau visage que lors des matchs précédents.

Johannes put on a show in her first home game! 13 pts in the first half. 5-5 from the field. 💯

Posted by New York Liberty on Saturday, July 20, 2019

En présence de Swin Cash et d’Adam Silver, le big boss de la NBA, Marine finit le match avec 17 points et un incroyable 100% aux shots : ceux à 2 points ET à 3 points. Le tout avec la manière, évidemment.

Prochain rendez-vous avec Marine et les Liberty ? C’est jeudi prochain à 17h30, heure française, face aux Connecticut Sun 👀

Voir les moments forts du match

Game Recap: Los Angeles at New York, July 20

New York snaps their three-game losing streak with a 83-78 win at home over Los Angeles.

Posted by WNBA on Saturday, July 20, 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *