Seattle a offert une leçon de basket à Atlanta, le Storm est sur un petit nuage

Seattle Jewell Loyd : 20pts 2rebs 1stl • Sami Whitcomb : 20pts, 1reb, 1ast • Alysha Clark 16pts, 2rebs, 4asts
Atlanta Betnijah Laney : 17pts, 3asts 1stl • Blake Dietrick : 16pts, 5rebs, 4asts • Courtney Williams : 9pts, 7rebs, 3asts

La nuit dernière se sont affrontées deux équipes qui nous avaient offert une fin de match plus qu’alletante lors de leur dernière confrontation. Lors du match aller en effet, le Seattle Storm, qui fait figure de favori pour cette saison 2020, avait failli être tenu en échec par une équipe du Dream menée par les trente-cinq points de sa rookie, Chennedy Carter.

Mais de nombreux changements ont eu lieu depuis la dernière rencontre, et la physionomie de ce match retour, où le Storm s’est imposé sans jamais être mis en difficiluté, n’a en rien ressemblé à celle du match aller. Il faut dire que Chennedy Carter, victime il y a quelques jours d’une entorse à la cheville (qui la tiendra vraisemblablement loin des terrains pendant au moins deux semaines), n’était pas là pour insufler à son équipe le rythme et l’énergie dont elle aurait eu besoin pour pouvoir rivaliser face à l’effectif quasi complet du Storm. Eh oui, nous avons eu le plaisir hier soir d’assister au retour de la légendaire Sue Bird sur les terrains ! En vingt-et-une minutes de jeu, la doyenne de la ligue a réalisé une performance digne de son début de saison très prometteur : neuf points à trois sur cinq derrière la ligne, et sept passes décisives.

Une fois encore, la réussite du Storm a reposé sur le collectif de l’équipe. Seattle s’impose de près de quarante-points alors que Breanna Stewart ne finit que septième marqueuse de son équipe, avec sept petits points marqués, c’est dire la profondeur de l’effectif ! L’avance cumulée dès la fin du premier quart-temps (14-23) ne sera jamais perdue, et ne cessera au contraire de se creuser au fil du match. C’est Alysha Clark qui ouvre la danse. Très présente en défense dès le début du match, elle s’illustre également en attaque, où elle ne manque pas de mobiliser tout son arsenal : tirs à trois points, contre-attaques, floater à la TP, ou encore reverse dans la raquette pour aller chercher le and-one, tout réussit à la cadre du Storm. Avec seize points, deux rebonds et quatre passes décisives, elle finit logiquement élue joueuse du match.

Malgré la performance une fois encore solide de Betnijah Laney (17pts, 3asts 1stl) et les seize points de Blake Dietrick face à son ancienne équipe, le Dream n’a jamais été en mesure de revenir dans la partie, ni même d’inquiéter le Storm pendant quelques minutes. C’est qu’en face, la fluidité du jeu et l’adresse des washingtoniennes était tout simplement impresionnantes. Avec dix-huit trois points marqués en un seul match, les joueuses présentes hier sur le terrain ont établi un nouveau record dans l’histoire du Storm. Voilà qui promet une saison d’anthologie, surtout quand on voit que le niveau impresionnant auquel performe Jewell Loyd (20pts, 2rebs, 1stl) depuis le début de la saison peut permettre à la machine-Stewie de s’accorder un peu de repos bien mérité de temps à autre.

Si côté Atlanta, on peut attribuer une mention honorable aux neuf points de Courtney Williams — qui n’est toutefois pas encore la franchise player dont le Dream aurait besoin en l’absence de Chennedy Carter —, le mot de la fin doit être mis à profit pour saluer la performance strastosphérique d’une des joueuses du Storm dans les dernières minutes de ce match. Alors qu’elle n’avait pas marqué un seul point à une minute trente de la fin du troisième quart-temps, Sami Whitcomb prend littéralement feu dans les dernières minutes de la rencontre et enchaîne six paniers primés, égalant ainsi le record en carrière qu’elle avait établi en 2017 lors de son année rookie.

Quel début de saison pour Whitcomb, qui ne cesse de monter en puissance à chaque match. Prenez garde, car si elle continue sur sa lancée, on pourrait bien entendre bientôt le nom de Sami dans la course au titre de Most Improved Player. Son parcours ne laisse aucun doute quant au fait qu’elle en soit capable.

Voir les moments forts du match

The Seattle Storm defeat the Atlanta Dream behind a record-tying performance from beyond the arc with 18 3PM.Sami Whitcomb: 20 PTS, 6 3PMJewell Loyd: 20 PTS, 4 3PMAlysha Clark: 16 PTS, 4 AST

Gepostet von WNBA am Mittwoch, 12. August 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *