Bria Hartley et Diana Taurasi enterrent le Liberty qui y a pourtant cru

Phoenix Bria Hartley 27pts 4rbds 5ast • Diana Taurasi 18pts 9ast 3stl 2blk
New York Kia Nurse 16pts 1stl • Amanda Zahui B 11pts 9rbds

Phoenix a commencé à gagner, New York a perdu Sabrina Ionescu. En une phrase, voilà l’ambiance du match de ce soir. Les nouvelles de l’entorse du choix numéro 1 de la draft ne sont pas bonnes : entorse de stade 3, ligaments touchés, il est bien possible que Sabrina Ionescu ne refoule plus un parquet de WNBA cette saison. Face à une équipe bâtie autour d’un Big 3 costaud comme il faut, ça va sans doute faire très mal pour New York. Surtout que la légende dit que Diana Taurasi mange 3 rookies à chaque repas… Sauf les siennes, comme l’a sympathiquement rappelé DeWanna Bonner.

Le 1er quart-temps est, comme prévu, très difficile pour New York. Il faut dire qu’à certains moments, 5 rookies sont sur le terrain. Elles arrivent malgré tout à provoquer des fautes – le talon d’Achille de Phoenix ce soir – et à marquer leurs lancers. Heureusement car, sur les 12 points marqués par NY, seuls 4 le sont sur jeu placé. Et en face, Phoenix est en forme et en balance 25. Diana Taurasi et Bria Hartley s’en donnent à coeur joie et bim, 13 points dans les gencives pour les jeunes pousses new yorkaises.

Durant le 2ème quart-temps, New York plie mais ne rompt pas et surtout, n’a peur de rien à l’image de Laysha Clarendon qui vient se mesurer, dans la raquette, à Brittney Griner. Entre courage et inconscience… Certes, il y a encore énormément d’erreurs et d’approximation mais le Liberty ose et parfois, ça passe. Le parfois se transforme même en quelques fois, ce qui force Coach Brondello à prendre un temps-mort. Mais soyons clair, le Mercury est 3 niveaux au dessus et New York a une réussite INEXISTANTE à 3 points : 0-16. A la mi-temps, c’est 41-27.

Kia Nurse ne doit pas avoir envie de laisser son équipe figurer dans le Guinness Book de la lose à 3 points et entame cette 2ème mi-temps par un shoot réussi derrière la ligne. New York profite également des problèmes de fautes de Brittney Griner qui se fait rapidement siffler sa 5ème avec la faute technique en prime. BG sur le banc sa chaise, le Liberty se sent pousser des ailes et se permet même de revenir à 2 points de Phoenix. A l’image de Jazmine Jones qui pousse une gueulante sur Skylar Diggins-Smith, New York n’a peur de rien. Elles s’offrent le 3ème quart-temps 28 à 21 mais heureusement pour le Mercury, Diana Taurasi et Bria Hartley sauvent bien les meubles et Phoenix est toujours en tête : 62-55.

Phoenix et plus particulièrement Brittney Griner ont plutôt mal vécu le fait de se faire titiller le menton par New York et entament le 4ème quart-temps par un 10-0. C’est bien simple, le Mercury fait exploser New York en plein vol. DT se permet même 2 énormes bâches sur Megan Walker et Kia Nurse : Geno Auriemma appréciera l’esprit de corps bien personnel de Diana, alumni de UConn. Le Liberty prend l’eau et ne sait plus rien faire. Bria Hartley enfonce le clou et c’est sur un déficit de 30 points que les 2 équipes se quittent.

Dans les chiffres, New York n’a pas de quoi se réjouir. Dans les faits, il y eu de belles séquences et un beau mental. Cette saison, c’est de ce genre de petits moments dont devront se nourrir les fans de New York.

Phoenix a réussi à se faire peur, pendant le 3ème quart-temps, mais n’a jamais été réellement en danger. Les deux très bonnes nouvelles viennent de Diana Taurasi qui a définitivement fait le voyage en Floride pour rappeler à tout le monde qui elle était, et de Bria Hartley. La Française est la bonne surprise de ce début de saison pour Phoenix et apporte un apport non négligeable venant du banc qu’on craignait un peu léger. Entre Bria Hartley et Gabby Williams, le titre de 6ème femme risque bien d’être bleu/blanc/rouge cette saison.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Phoenix vs. New York, August 2

Bria Hartley leads the Phoenix Mercury past the New York Liberty with a career-high 27 points. Bria Hartley: 27 PTS, 5 REB, 4 ASTDiana Taurasi: 18 PTS, 9 AST, 3 STLBrittney Griner: 16 PTS, 6 REB

Posted by WNBA on Sunday, 2 August 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *