Mais que faut-il pour que le Sun gagne enfin ?

Minnesota  Sylvia Fowles 21pts 13rbds • Napheesa Collier 17pts 9rbds 4blk
Connecticut DeWanna Bonner 28pts 4rbd • Brionna Jones 15pts 7rbds

C’est LE match des équipes qui donnent des cheveux blancs aux pronostiqueurs. Personne n’envisageait un début de saison 0-3 pour le Connecticut Sun. Certes, la perte de Jonquel Jones est énorme mais l’arrivée d’une DeWanna Bonner en pleine forme permettait de garder l’esprit serein. Les Lynx, a contrario, étaient annoncées par beaucoup hors des playoffs et ont déjà surpris agréablement. Les 2 équipes se sont déjà rencontrées cette saison, pour leur premier match, et les Lynx ont surpris tout le monde en l’emportant. Pour ce match, la pression est à nouveau sur Connecticut qui DOIT gagner.

Le Sun commence d’ailleurs bien le match, profitant des nombreuses pertes de balles et shoots manqués par les Lynx. Shenise Johnson se blesse assez rapidement, un coup dur qui intervient une semaine après la rupture du tendon d’Achille de Karima Christmas-Kelly. Mais ça n’arrête pas Minnesota qui, patiemment, revient dans la partie et finit même par s’octroyer ce premier quart-temps 18 à 17.

https://twitter.com/ConnecticutSun/status/1289656065231949824

DeWanna Bonner avait promis aux fans de Connecticut que l’équipe allait finir par gagner et on ne peut pas lui reprocher de ne pas faire les efforts pour y arriver. Elle alimente le marquoir du Sun avec brio mais est bien seule à le faire. Alyssa Thomas est en cruelle manque de réussite offensive. DeWanna peut donc compter sur Brionna Jones pour l’épauler… un peu. Ca suffit pour faire passer le Sun devant, grâce notamment à la mire à 3 points pas vraiment réglée pour Minnesota : c’est 35 à 42 à la mi-temps. DeWanna compte déjà 18 points au compteur.

La descente aux enfers du Connecticut commence maintenant. Après 5 minutes de jeu, les 7 points d’avance sont déjà envolés. Le Sun est dépassé aux rebonds (coucou Big Syl 👋) et l’alchimie proposée par le trio Collier/Fowles/Dangerfield pose bien des problèmes au Sun. C’est d’ailleurs Crystal Dangerfield, la rookie en provenance d’Uconn, qui fait passer les Lynx devant d’un petit point sur shoot primé très smooth en fin de 3ème quart-temps. C’est 61-60 avec encore 10 minutes à jouer pour que le Sun décroche sa première victoire.

Mais au contraire, Connecticut s’effondre complètement dans ce 4ème quart-temps, plus précisément dans les 5 dernières minutes. Le Sun concède largement cette fin de match aux Lynx en ne marquant que 9 petits points. 4ème défaite de rang : 78 à 69. DeWanna Bonner est encore dantesque avec 28 points mais rien n’y fait, ça ne passe pas.

Outre les défaites qui s’enchainent, la gestion du temps de jeu du Sun a encore posé problème : 39 minutes pour Alyssa Thomas, 38 pour DeWanna Bonner mais 32 secondes pour Beatrice Montpremier. Alors, évidemment, on ne compare pas l’apport sur le terrain d’une rookie sélectionnée au second tour et de 2 multiples All Stars mais cramer ces 2 dernières n’a pas vraiment d’intérêt. Et vu le rythme de cette saison, c’est bien ce qui semble arriver tant les fins de match du Sun sont chaotiques. Coach Miller va sans doute devoir se faire violence et changer sa tactique de prédilection.

Minnesota, par contre, continue de surprendre agréablement les hérétiques qui les avaient enterrées trop tôt. Crystal Dangerfield semble rentrer dans la grande tradition des joueuses de UConn souvent caractérisées comme WNBA-Ready quand elles arrivent dans la ligue. Encore un coup de génie de Coach Reeve.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Minnesota vs. Connecticut, August 1

The Minnesota Lynx defeat the Connecticut Sun 78-69 behind 3 players scoring 15+ points.Sylvia Fowles: 21 PTS, 13 REB, 2 STLNapheesa Collier: 17 PTS (7-7FGM), 9 REB, 4 BLKCrystal Dangerfield: 17 PTS. 3 AST, 3 STL

Posted by WNBA on Saturday, 1 August 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *