fbpx

New York se prend à rêver en roumain…

En plein dans l’euphorie de ces demi-finales de playoffs, ne perdons pas de vue ce qui se trame déjà pour la saison prochaine. En effet, lors de la mi-temps du Game 1 entre les Connecticut Sun et les Los Angeles Sparks a eu lieu la loterie pour la draft 2020.

En ratant la qualification pour les playoffs, New York, Dallas, Indiana et Atlanta se sont en effet qualifiés pour le tirage au sort. D’un point de vue technique, il faut savoir que les cotes de loterie sont basées sur les relevés cumulatifs de ces 4 franchises au cours des deux saisons régulières les plus récentes (2018 et 2019). En gros, plus les équipes ont été mauvaises, plus de chances elles ont d’obtenir le choix numéro 1 !

Après 2 saisons catastrophiques, New York participait donc à la loterie avec le plus grand nombre de chances d’obtenir le premier choix (442 sur 1 000). Et, pour la première fois de son histoire, la franchise new yorkaise a hérité de ce fameux premier ticket ! Les fans des Knicks doivent en avoir gros sur la patate, eux qui pleurent toujours le soir en caressant une photo de Zion Williamson…

Les Wings de Dallas, avec la troisième plus grande chance de remporter le 1er choix (178), héritent de la deuxième place. Les Indiana Fever sélectionneront en 3ème position de la draft après avoir eu la deuxième meilleure occasion de décrocher la première place (276). Enfin, les Dream d’Atlanta choisiront en 4ème position. Le classement des autres équipes se trouvent sur le site de la WNBA.

Pour les Liberty, c’est une excellente nouvelle puisqu’une nouvelle recrue est justement attendue avec beaucoup d’impatience en WNBA : il s’agit de Sabrina Ionescu. La jeune joueuse de 21 ans, meneuse des Ducks de l’Université de l’Oregon, est en effet leader en nombre de triple/double en NCAA. Ses statistiques, sur la dernière saison, font rêver : 19.9 points, 7.4 rebonds et 8.2 assists de moyenne par match.

S’il reste encore une saison universitaire à jouer et que rien n’est fait, le premier choix de la draft semble déjà être tout désigné., sauf grosse surprise ou blessure majeure. On se prend donc à rêver d’un backcourt Ioenescu/Nurse et Johannès du côté de New York.

Avec le déménagement de la franchise à Brooklyn et ce premier choix tombé du ciel (ou mérité après 2 saisons plutôt moches, au choix), donnera-t-on enfin de bonnes raisons à Maddie the Dog de danser ? Tout New York l’espère… enfin !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *