fbpx

Clap de fin pour la saison régulière, en route vers les playoffs !

Cette nuit avaient lieu les 6 derniers matchs de saison régulière de ce cru 2019. Le programme des playoffs est donc connu et commencera dès le 11 septembre prochain. Le 1er tour, à élimination directe, nous propose donc 2 jolies rencontres : les Phoenix Mercury (#8) contre les Chicago Sky (#5) et les Seattle Storm (#6) contre les Minnesota Lynx (#7). Nous y reviendrons plus en détails très rapidement en vous proposant des previews complètes 🤓

Mais n’allons pas trop vite et revenons d’abord sur les 6 rencontres de cette nuit, les dernières de l’année pour Atlanta, Dallas, New York et Indiana.

Atlanta Dream Vs New York Liberty

Le match entre les 2 dernières équipes du classement a respecté la logique de ce même classement en voyant les Liberty s’imposer 71 à 63. Une saison à oublier au plus vite, surtout pour Atlanta qui passe de la 2ème à la 12ème place du classement en une saison…

Du côté de NY, il y aura eu peu de satisfaction à l’exception de l’éclosion de Marine Johannès. Elle n’a inscrit que 5 points lors de ce match mais en a tapé 13 à plus de 15 points cette saison. Et puis, surtout, il y a la manière : le jeu chatoyant de Marine fait un tabac aux States et c’est prendre peu de risque que d’affirmer qu’on la retrouvera la saison prochaine sur les parquets de la WNBA.

Game Recap: New York at Atlanta, September 8

The New York Liberty defeat the Atlanta Dream 71-63. Tina Charles led the Liberty with 14 points, 8 rebounds and 5 assists.

Posted by WNBA on Sunday, September 8, 2019

Indiana Fever Vs Connecticut Sun

La surprise de la soirée : les #2 de la ligue se sont faites manger toutes crues par Indiana : 104 à 76. Il faut dire que Kelsey Mitchell (38 points) était tout simplement intenable, bien aidée par son équipe complète : 5 joueuses des Fever sont au-delà des 10 points marqués.

Les Sun ont la vilaine habitude de s’écrouler en playoffs mais cette fois-ci, elles ont l’avantage d’échapper aux matchs à élimination directe : plus d’excuse donc et ce genre de contre-performance ne doit plus se reproduire…

Washington Mystics Vs Chicago Sky

Grosse affiche mais la logique de la saison a été respectée : les Mystics ont pris le dessus sur les Sky 100 à 86. Elena Delle Donne signe encore une performance remarquable avec 25 points et 12 rebonds. Elle en profite pour devenir la 1ère joueuse WNBA à tourner à du 50/40/90 : 50% de réussite à 2 points, 40% à 3 points et 90% aux lancers-francs. MVP vous avez dit ?

Du côté de Chicago, ce n’était pas leur soirée et ça s’est même gâté avec une exclusion complètement incroyable d’Astou Ndour. Cette dernière interpelle l’arbitre en l’effleurant et se retrouve expulsée comme si elle lui avait claqué une manchette de catch dans le visage. Bref, l’arbitrage n’a pas montré son plus beau visage hier soir, contrairement à des Mystics sur leur petit nuage…

Dallas Wings Vs Seattle Storm

Les matchs s’enchainent et se ressemblent à Dallas : on balance la balle à Arike et on brûle un cierge en espérant que ça suffise. Ca n’a pas été le cas hier soir face aux Storm, toujours solides et efficaces avec Natasha Howard en patronne de l’équipe. Les Wings se sont en effet inclinées 64 à 78 et ont le regard résolument tourné vers l’avenir et vers un duo Skylar/Arike qui vend du rêve à tout l’état du Texas.

Game Recap: Seattle at Dallas, September 8

Natasha Howard posts 22 points, 9 rebounds and 4 assists in the Seattle Storm's win. Dallas' Arike Ogunbowale scores 25 points to move into third on the All-Time Rookie Scoring List.

Posted by WNBA on Sunday, September 8, 2019

Phoenix Mercury Vs Las Vegas Aces

Combat de grandes filles dans l’Arizona hier soir : Griner/Bonner contre Wilson/Cambage. C’est le duo Made in Vegas qui a pris le dessus : 89 à 98 pour les Aces. C’est de bonne augure pour les filles de Bilou Laimbeer qui ont connu plusieurs contre-performances ces dernières semaines. Pour les Mercury, par contre, la nouvelle absence de Diana Taurasi les plonge dans le marasme qui aura duré finalement presque toute la saison, leur 8ème place en étant la preuve flagrante. Au moment des playoffs, les cartes sont redistribuées. Sera-ce suffisant pour Phoenix ? Rien n’est moins sûr…

Los Angeles Sparks Vs Minnesota Lynx

Les Sparks ne perdent plus au Staples Center et elles l’ont encore démontré hier soir contre les Lynx en s’imposant 77 à 68. Napheesa Collier a quand même profité de l’occasion pour rappeler qu’il n’y avait pas qu’Arike Ogunbowale dans la vie en posant un joli 16 points/11 rebonds mais cela n’a pas suffit face au quatuor Candace Parker, Chelsea Gray, Nneka Ogwumike et Riquna Williams.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *