fbpx

Le duo Elena/Emma fait encore parler la poudre

Dallas Arike Ogunbowale 30pts 7ast • Glory Johnson 20pts 4stl
Washington Elena Delle Donne 28pts 9rbd • Emma Meesseman 19pts 4blk

En visite aux Texas, chez les Dallas Wings, les Washington Mystics partent archi favorites : elles sont premières de la ligue et ont gagné 9 de leurs 10 dernières rencontres. Du côté de Dallas, la saison aura été bien difficile avec l’absence de Skylar Diggins-Smith et le départ de Liz Cambage. Mais il y a aussi une belle lueur d’espoir : les performances de la rookie Arike Ogunbowale qui va de record en record en cette fin de saison. Depuis plusieurs matchs, elle monte vraiment en puissance, principalement au niveau du scoring. On se prend à rêver d’un duo Diggins-Smith/Ogunbowale pour la saison prochaine.

Mais actuellement, ce qui se passe sur le parquet du College Park Center fait un peu moins rêver les fans des Wings. On se retrouve dans un copier/coller du match entre les Liberty et les Sun : les outsiders font le maximum, ne déçoivent pas mais en face, c’est juste… trop fort !

En effet, le 1er quart-temps est marqué par une Emma Meesseman intenable pour sa 3ème titularisation de la saison : 14 points, quelques rebonds et assists et un contre qui fait mal. En 10 minutes de jeu, elle noircit si bien la feuilles de statistiques qu’elle pourrait aller se rassoir en se disant que le job est fait. Mais ce n’est pas le genre de la maison.

Et surtout, pour Dallas, Emma n’est pas l’unique problème. Il y a l’inévitable Elena Delle Donne et son shot de velours. Puis il y a aussi Tasha Cloud. Et LaToya Sanders. Et Shatori Walker-Kimbrough. Bref, une équation dont peu d’équipes ont trouvé la solution cette saison.

Pourtant, Dallas lutte et montre de très belles choses : Arike est dans un grand soir et bien aidée de Glory Johnson. Mais la balle circule trop vite et trop bien chez les Mystics et à la mi-temps, c’est 43 à 56 pour les visiteuses.

Le 3ème quart-temps est du même acabit : Arike et Glory alimentent le marquoir pour Dallas mais Washington répond du tac au tac avec une EDD qui ne rate pas grand chose. On pense le match plié à l’entame du 3ème quart-temps puisque les Mystics mènent de 20 points.

Mais pour Coach Agler, tant que le coup de sifflet final n’est pas donné, ce n’est pas fini. Hors de question de mettre les stars au repos, le trio chaud du soir est sur le terrain : Ogunbowale/Johnson/Gray sont prêtes à en découdre jusqu’au bout et elles y arrivent ! Entre shots ratés, 24 secondes écoulées, fautes trop facilement concédées ou pertes de balles, le 4ème quart-temps tourne au vinaigre pour les Mystics. Les Wings dominent les 10 dernières minutes 22 à 8 : ça ne suffira pas pour l’emporter mais Elena Delle Donne et ses coéquipières auront senti le vent des ailes de Dallas siffler dans leurs oreilles.

Que dire du match ? Elena Delle Donne a, à nouveau, dominé les débats avec 28 points marqués. Comme Elena s’occupe plutôt pas mal de l’alimentation en points, Emma s’est dit qu’elle allait gérer d’autres colonnes de la feuille de match : elle finit ainsi le match avec 19 points, 7 rebonds, 7 assists et 4 contres. Mais surtout, c’est la 23ème victoire des Mystics cette saison, un record de franchise.

Arike, choisie en 5ème position de la draft cette année, est déjà la 5ème meilleure marqueuse de la WNBA (17.7 points de moyenne) et la 1ère pour le mois d’août avec une moyenne de 24.4 points par match sur les 30 derniers jours 😱C’est son 16ème match à plus de 20 points. Nous aurons l’occasion d’en reparler mais ses performances actuelles relancent les spéculations autour du titre de Rookie de l’année. Napheesa ? Arike ? Les débats sont ouverts.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Washington at Dallas, August 31

Elena Delle Donne records 28 points as the Washington Mystics defeat the Dallas Wings, 91-85.

Posted by WNBA on Saturday, August 31, 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *