Le Sky braque les Aces grâce à un shoot d’Allie Quigley !

Las Vegas Angel McCoughtry 25 pts, 8 rbds • A’ja Wilson 22 pts, 11 rbds, 3 pds.
Chicago • Kahleah Copper 18 pts • Gabby Williams 14 pts, 7 rbds.

Les matchs entre le Chicago Sky et les Las Vegas Aces ne seront définitivement plus jamais anodins et ennuyeux. En ouverture de leur saison, les deux équipes rivales depuis le drama de la saison dernière, se sont livrées un superbe combat décidé dans les dernières secondes. Là aussi, une sorte de tradition…

Cette fois, c’est Chicago qui était du bon côté du hold-up. Les joueuses de James Wade auraient pu perdre dix fois cette partie tant elles ont semblé moins efficaces et moins tranchantes défensivement. C’était sans compter un mental de fer et le sang froid de leur silent killer, Allie Quigley. La triple All-Star, un peu à coté de la plaque pendant une bonne partie du match, a rentré une magnifique bombe à 3 points pour faire virer le Sky en tête à 14 secondes de la fin.

Si on utilise le terme de hold-up, c’est parce que Vegas avait les clés du coffre et a inexplicablement laissé le magot à Chicago. La troupe de Bill Laimbeer, qui arborait un bandeau à la Johnny Lawrence dans Karate Kid, a constamment fait la course en tête (+2 à la pause, puis deux fois plus de 10 points d’avance) avant de suffoquer au pire moment.

Tout était réuni pour que les Aces gardent leur avantage psychologique, même en l’absence de Liz Cambage et Kelsey Plum. Dans le camp d’en face, Diamond DeShields n’a pu jouer que 15 minutes en sortie de banc à cause d’une inflammation au genou. Dans le même temps, A’ja Wilson, incertaine jusqu’au coup d’envoi à cause d’une blessure à la cheville était bel et bien là et Chicago l’a sentie passer : 22 points et 11 rebonds pour l’intérieure All-Star. Sa relation avec Angel McCoughtry est clairement ce qu’il faut retenir de ce match pour les Aces.

De retour en WNBA après une saison blanche, l’ancienne star d’Atlanta a été magnifique et finalement fidèle à l’image que l’on avait gardée d’elle. Fluide et terriblement efficace en pénétration et à mi-distance, McCoughtry a rendu une copie à 25 points et 8 rebonds. Peut-être peut-on lui reprocher de ne pas avoir pris elle-même le possible shoot de la gagne après la banderille de Quigley, mais ce n’est que le premier match et la confiance règne déjà de son côté. On ne peut pas en dire autant de l’autre All-Star du groupe, Kayla McBride, hors sujet en attaque (2 points à 0/7).

On a longtemps pensé que l’opposition de style serait favorable à Vegas, qui n’a pris que quatre tirs à 3 points dans cette partie, sans en rentrer un seul. Malgré ce refus d’écarter le jeu, Wilson et ses coéquipières dominaient en pilonnant la raquette. En face, même maladroites, les joueuses du Sky ont insisté autour du périmètre (9/27) et y ont trouvé le bonheur. A Chicago il faut saluer l’impact de Kahleah Copper (18 points à 7/16), mais aussi de la recrue Azura Stevens, qui a contribué à ce que Chicago garde la tête hors de l’eau lorsque les Aces étaient dans leurs temps forts. En sortie de banc, Gabby Williams a déjà affiché quelques prétentions pour la future course au titre de 6e femme de la saison. La désormais ex-joueuse de Montpellier a fait parler son énergie et son intensité en sortie de banc et à tous les postes auxquels James Wade a pris l’habitude de la trimbaler : 14 pts et 7 rbds à 7/8.

Comme dans tous les autres matchs, il y a eu du déchet, mais ce que l’on a vu en termes d’intensité notamment est très prometteur. Pas sûr qu’il y ait une rencontre au cours de laquelle le rythme a été plus élevé jusqu’à présent…

Voir les moments forts du match

Game Recap: Chicago vs. Las Vegas, July 26

The Chicago Sky went on an 11-0 run to end the game, lifting them over the Las Vegas Aces by a score of 88-86.Kahleah Copper: 18 PTS, 3 REBGabby Williams: 14 PTS (6-8 FGM), 7 REB

Posted by WNBA on Sunday, 26 July 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *