fbpx

Playoffs 2019 2ème tour : Storm/Sparks Preview

Les cendres du premier tour sont à peine tièdes qu’il est déjà temps pour nous de se pencher sur le second. Les matchups sont désormais connues et on y jette un oeil. Pour un rappel sur le fonctionnement des playoffs en WNBA, jetez un coup d’oeil par ici.

Première joute donc de ce deuxième tour, ce dimanche soir à 21h00, heure européenne entre le Seattle Storm et les Los Angeles Sparks. Match à élimination directe sur le terrain de LA.

Coup d’oeil en arrière…

C’est suite à un match où elles ont mené de bout en bout que les joueuses du Storm abordent ce deuxième tour. Au vu des absences, la saison du Storm s’annonçait compliquée mais la qualification en Playoffs étaient tout de même un objectif plus qu’abordable pour les troupes de Seattle. Cette qualification au deuxième tour ne fait que confirmer un peu plus ce constat : la saison du Storm est dès à présent réussie et tout résultat complémentaire ne sera que du bonus. C’est donc sans pression qu’elles abordent ce match. Attention toutefois : elles ne le prendront pas à la légère. Les championnes en titre nous ont déjà montré à plusieurs reprises qu’elles avaient du caractère.

De leur côté, 3e place de la régulière oblige, les joueuses des Sparks ont pu bénéficier de quelques jours de repos supplémentaires avant d’aborder cette rencontre. L’occasion de s’assurer d’arriver avec un groupe au complet pour ce match. Car la saison des angelinos ne fut pas de tout repos au niveau de l’infirmerie et en particulier, l’absence la première moitié de saison de Candace Parker.

En son absence, Nneka Ogwumike, aidée dans un premier temps par sa soeur Chiney, a porté l’équipe avec des résultats globalement bons. Mais c’est au retour de Candace, une fois passé les quelques matchs d’échauffement logiques après une longue blessure, que la machine Sparks s’est mise en route pour terminer à une très belle 3e place au classement de la régulière.

Le point à surveiller

Le combat dans la raquette :

Beaucoup de point sont à mettre en évidence dans cette confrontation mais commençons par celui-ci. Avec les Sparks et le Storm, nous avons, face à nous deux des quatre meilleure équipe défensive de la ligue cette saison. A ma gauche, Natasha Howard, fraichement élue Défensive Player of the Year et dans le 1er cinq défensif de la saison. A ma droite, Nneka Ogwumike, également présente dans la All-WNBA 1st defensive Team. Prêtes mesdames ? Combattez !

D’autant que Nneka ne sera pas seule pour faire face aux assauts de Natasha Howard. L’accompagnent ainsi dans la raquette sa soeur Chiney, la rookie Kalani Brown mais surtout la légende Candace Parker. Si nous avons pu craindre un moment à un retour à 100% de la MVP 2008 et 2013, ses dernières performances ne laissent aucun doute : Candace est toujours là, bien décidée à voler vers la victoire.

La joueuse phare

Côté Storm : Jordin Canada

Nous l’avons vu lors de la première rencontre, même avec une Natasha Howard contenue par la défense advserse, le Storm a pu trouver la solution à l’aide de son backcourt en feu. Et si Natasha Howard reste bien évidemment la joueuse phare de Seattle cette saison, la prestation de Jordin Canada lors de l’élimination de Minnesota mérite qu’on lui accorde un petit instant.

En effet, son rôle sera on ne peut plus primordial ce dimanche soir. Comme nous l’avons signalé, nul doute que les raquettes feront l’objet d’une lutte sans merci. Et c’est alors que l’apport de Jordin (et de Jewell Loyd qui mérite également sa mention) sera primordial pour faciliter la tâche de Natasha. Car si la lutte se fera probablement à l’intérieur, il est tout à fait possible que le match se joue sur la capacité des extérieures à soutenir leurs stars.

Côté Sparks : Nneka Ogwumike

Nous aurions bien entendu placer ici Candace Parker, qui reste le visage de la franchise californienne. Honneur toutefois à la plus régulière cette saison, à savoir Nneka. Se farcir Natasha Howard n’est pas une mince affaire et c’est la tâche qui attendra la MVP 2016. Au vu de sa saison, elle peut regarder sa vis-à-vis sans trembler. Rentrez vos enfants et protégez vos fenêtres, ça va déménager au Staples Center.

Le Facteur X

Côté Storm : Alysha Clark

Difficile de dégager un facteur X bien précis dans l’effectif du Storm tant le groupe est homogène. Nous avons choisi cependant de mentionner Alysha Clark, qui aura peut-être un coup à jouer sur cette rencontre. En effet, cette saison, les Sparks sont l’équipe qui autorise le plus son advsersaire à shooter à 3 points. Et qui trône actuellement en tête de classement des shooteuses avec le meilleure pourcentage de loin ? Notre amie Alysha. Un coup de chaud de l’ailière du Storm et de l’ASVEL pourrait compliquer sérieusement la tâche de Los Angeles.

Côté Sparks : Chelsea Gray

Si nous pouvons donner un conseil à l’équipe du Storm pour cette rencontre : ne pas arriver avec un score serré à la fin du match. Car il est alors à parier que se réveillera une bête maintes fois aperçues cette saison : Clutch Chelsea, la Point Gawd. Car Chelsea voit rouge lorsque sonne les dernières secondes de l’horloge. On ne compte plus les shoots sous pression marqués par la meneuse californienne. Seattle est prévenu.

Pronostics de l’équipe

Stéphanie

J’aimerais dire les Storm mais la raison me pousse à choisir les Sparks. Les Storm y ont été avec leurs tripes pendant toute la saison mais la masse additionnée de talent pur à LA est vraiment sérieuse. Candace Parker est de retour et en forme, ça veut déjà dire beaucoup… Bref, je pense que ce sera un peu juste pour Seattle ce soir.

Florian

Victoire des Sparks pour moi. Seattle va montrer une belle opposition, la bataille à l’intérieur risque d’être dantesque et la matchup Canada-Gray est alléchante, mais je pense que la marche sera trop haute pour le Storm. Les Playoffs, c’est aussi le domaine des stars et les Sparks en comptent plus dans leur effectif cette année.

Jérome

Je donne Candace Parker et ses coéquipières vainqueures. L’expérience des joueuses de Derek Fischer va parler. Les Sparks sont d’ailleurs sur une excellente dynamique à domicile avec un bilan de 15 victoires pour 2 défaites. Pour le Storm, c’est malheureusement dans ce genre de match que l’absence de Sue et Breanna va vraiment peser.

Rendez-vous donc ce dimanche pour assister à ces rencontres cruellement décisives. On se retrouve sur les réseaux pour en discuter. Et vous, quel est votre avis ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *