fbpx

Playoffs 2019 2ème tour : Sky/Aces Preview

Les cendres du premier tour sont à peine tièdes qu’il est déjà temps pour nous de se pencher sur le second. Les matchups sont désormais connues et on y jette un oeil. Pour un rappel sur le fonctionnement des playoffs en WNBA, jetez un coup d’oeil par ici.

Deuxième joute donc de ce deuxième tour, ce dimanche soir à 23h00, heure européenne entre le Chicago Sky et les Las Vegas Aces . Match à élimination directe sur le terrain de Las Vegas.

Coup d’oeil en arrière…

C’est assez tranquillement que les joueuses de Chicago ont assuré leur qualification pour ce deuxième tour, malheureusement bien aidée par la blessure de Brittney Griner en cours de match et l’absence tout au long de la saison de Diana Taurasi. C’est toutefois un tout autre challenge qui les attend avec les Aces et leur 5 majeur de stars. La rencontre promet d’ailleurs d’être pimentée. Personne n’a oublié les polémiques lors du dernier match qui avait vu Liz Cambage “complimenter” les rondeurs postérieures de sa matchup du soir. Retrouvaille donc ce soir avec en plus un enjeu de taille, la qualification en demi-finales.

En face, les Aces sont l’équipe hype de cette saison. Avec le transfert qui a vu Liz Cambage débarquer dans le Nevada, c’est une tout autre dimension qu’a prise l’effectif de Bill Laimbeer. Désormais considérées comme parmi les favorites au titre, l’équipe a finalement oscillé entre les performances de grande volée et les défaites surprenantes. Au final une 4e place au classement qui semble être le minimum qu’on en attendait. C’est donc en playoffs que la quadruplette Plum-McBride-Wilson-Cambage doit prouver qu’elles sont une force sur laquelle il faut compter.

Cette rencontre est aussi l’occasion d’observerune opposition de style complète entre Chicago, la deuxième meilleure attaque de la ligue et les Aces, meilleure défense.

Le point à surveiller

L’alchimie de la paire Wilson-Cambage (et l’envie) :

Nous le disions, sur le papier, l’effectif des Aces est sans doute le plus talentueux et le plus létal de toute la ligue. Tout n’a pourtant pas été rose lors de la régulière. Ainsi, nous avons pu voir par moment des difficultés à faire fonctionner ensemble les deux intérieures dominantes. Ce constat est d’autant plus surprenant que sur d’autres rencontres, elles ont marché sur leur concurrence comme leur rang le laissait supposer.

A cette analyse s’ajoute la question de l’envie. Certaines défaites ont été particulièrement inquiétante car rien ne les expliquait si ce n’était un manque d’envie, de hargne, de la part des joueuses. La hargne, c’est pourtant ce qui a toujours caractérisé la carrière de Bill Laimbeer et il est probable que ce qu’il a pu observer de la part de ses joueuses n’était pas toujours de son goût. Sa répartition des temps de jeu sur les dernières rencontres de régulière ont également étonné pas mal d’observateurs. C’est donc avec l’assurance de leur talent mais également l’incertitude liée à l’alchimie de l’équipe que les Aces abordent la rencontre face à une équipe du sky dont la principale force est la cohésion d’équipe.

La joueuse phare

Côté Sky : Allie Quigley

Deuxième membre du couple de l’année, côté Chicago, Allie Quigley est une force offensive formidable et une des meilleures shooteuses de la ligue si ce n’est plus. Les Aces sont la deuxième meilleure défense à 3pts de la ligue, son apport sera sonc primordial ce dimanche. D’autant plus qu’en face d’elle, elle aura affaire à Kayla McBride, qui n’a pas grand chose à lui envier au niveau du shoot. Opposition de Snipers donc sur les extérieures. Aux armes ! paré à tirer ! Feu!

Côté Aces : Liz Cambage

On a beaucoup parlé de Liz Cambage cette saison et malheureusement pas toujours en bien. Il n’empêche que Liz reste sans doute une des, si ce n’est l’intérieure la plus dominante de la ligue lorsqu’elle décide de se donner à fond. Nul doute que l’optique d’une qualification en demi-finales sera une motivation suffisante pour qu’elle rappelle à tout le monde la joueuse qu’elle est.

Le Facteur X

Côté Sky : Astou Ndour

Nous aurions pu parler de Stefanie Dolson ou de Cheyenne Parker qui auront également la lourde de tâche de s’opposer aux Liz Cambage, A’ja Wilson et autre Dearica Hamby. Mais la fin de saison a montré que Astou Ndour n’avait pas peur de grand monde. Habituée aux joutes sous pression avec l’Espagne, elle peut avoir dans ses mains les pièces pour mettre sous pression les Aces. Attention néanmoins à bien éviter les arbitres lors des reconversions défensives de l’équipe.

Côté Aces : Kelsey Plum

Auteure d’une saison en demi-teinte, Kelsey Plum nous a rappelé récemment quelle belle joueuse elle pouvait être. Dimanche soir, c’est une tâche d’une importance colossale qui l’attend. En effet, il est une joueuse dont nous n’avons pas encore parlé et dont l’impact sur le jeu du Sky n’est plus à prouver : Courtney Vandersloot, encore et toujours. Si les Aces arrivent à perturber le chef d’orchestre de l’effectif, c’est tout le château de carte qui pourrait s’écrouler. Et devinez qui devra se dresser sur la route de Slooty : Notre amie Kelsey. Son apport devra être défensif sur la menseuse du sky mais également offensif afin de mettre cette dernière sous pression et la sortir de sa zone de confort.

Pronostics de l’équipe

Stéphanie

Je vais être joueuse et miser sur les Sky. Elles sont dans une forme olympique actuellement alors que les Aces ont connu une fin de saison avec des hauts et des bas. L’alchimie est seulement en cours de construction alors qu’à Chicago, le collectif est bien huilé.

Florian

Victoire des Aces pour moi. Trop de talent dans cette équipe. On a par moment vu un manque d’envie mais je ne peux pas croire que cela puisse se passer en playoffs, lorsque vous jouez votre qualification sur un match. De plus, si Coach Wade est tactiquement capable de produire un jeu magnifique, j’ai peur que la roublardise de Bill Laimbeer en face ne soit un obstacle supplémentaire de trop pour la qualification du Sky.

Jérome

Le choix du coeur serait de mettre les Aces victorieuses mais je ne suis franchement pas serein quand je vois la fin de saison compliquée des joueuses de coach Laimbeer. La clé de la réussite sera la concentration défensive, essayer de limiter l’efficacité offensive du Sky en verrouillant si possible DeShields qui peut vraiment faire mal. Je compte aussi sur A’ja et Liz pour détruire la peinture adverse. Ce match ne va vraiment pas être facile pour les joueuses de Sin City qui rencontrent un Sky en pleine confiance !

Rendez-vous donc ce dimanche pour assister à ces rencontres cruellement décisives. On se retrouve sur les réseaux pour en discuter. Et vous, quel est votre avis ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *