fbpx

Points, rebonds et autres statistiques, qui mène la danse en WNBA cette saison ?

Numbers Don’t Lie… Si les nombres ne veulent pas tout dire, ils peuvent néanmoins donner certaines indications sur le type de jeu proposé ou l’apport de certaines joueuses.

Points par match

  1. Brittney Griner : 19.4
  2. Natasha Howard : 18.9
  3. Elena Delle Donne : 18.7

Malgré sa suspension actuelle, Brittney Griner est en bonne voie pour finir meilleur marqueuse de la WNBA pour la 2ème fois de sa carrière. Il faut dire que l’absence pour blessure de Diana Taurasi prive Phoenix d’une moyenne de 20 points (ses statistiques en 2018) et Brittney doit donc redoubler d’efforts pour alimenter le marquoir. Ce n’est donc pas un hasard si on trouve également sa coéquipière Dewanna Bonner à la 4ème place.

Natasha Howard, toujours en tête de notre MVP Ranking, est dans la même situation avec les absences combinées de Breanna Stewart et Sue Bird à palier.

EDD, elle, est juste EDD 🤩🤷‍♀️

Rebonds par match

  1. Jonquel Jones : 10.3
  2. Nneka Ogwumike : 9.4
  3. Sylvia Fowles : 9.4

Jonquel Jones a littéralement doublé ses stat’ aux rebonds cette année, ce qui n’est certainement pas étranger à l’excellente saison des Sun. L’année passée, elle avait fini 24ème de la ligue avec une une moyenne de 5.5 rebonds pris par match. Cette année, elle mène la danse avec 10.3 rebonds.

La 2ème du classement est dans un cas similaire : Nneka Ogwumike passe ainsi de la 14ème place (6.8 rebonds) à la 2ème place du classement. Les blessures de Candace Parker ont forcé l’ailière forte des Sparks a aller plus souvent encore au charbon.

Sylvia Fowles, qui était la numéro 1 du classement en 2018, a un peu ralenti la cadence mais il faut dire que l’arrivée de la rookie Napheesa Collier et ses 6.5 rebonds par match lui enlève un peu de pression dans ce domaine.

Assists par match

  1. Courtney Vandersloot : 8.8
  2. Kristi Toliver : 6.0
  3. Chelsea Gray : 5.8

Cette catégorie est la chassée gardée de Courtney Vandersloot : elle se l’est attribuée en 2015, 2017, 2018 et semble très bien partie pour s’adjuger l’édition 2019. Sa moyenne est d’ailleurs en constante évolution depuis son arrivée dans la ligue.

Kristi Toliver et Chelsea Gray, excellentes passeuses au demeurant, ont profité de l’absence de Sue Bird et Skylar Diggins-Smith pour atteindre le top 3 pour la première fois de leur carrière.

Interceptions par match

  1. Jordin Canada : 2.3
  2. Natasha Howard : 2.3
  3. Alyssa Thomas : 2.1

Les pickpockets de Seattle ont la cote cette saison ! La présence des 2 joueuses des Storm en dit long sur l’intensité et la qualité de la défense Made in Coach Hugues. Alyssa Thomas ferme la marche d’un trio entièrement inédit dans cette catégorie de statistiques.

Blocks par match

  1. Jonquel Jones : 2.2
  2. Brittney Griner : 2.0
  3. Amanda Zahui B : 1.8

Comme pour les rebonds, Jonquel Jones fait un saut de géant entre 2018 et 2019. Elle fait 1 contre de plus par match en moyenne et passe ainsi de la 9ème à la 1ère place. Elle prend dès lors la place de Brittney Griner, numéro 1 l’année dernière avec une moyenne de 2.6 rebonds par match. Enfin, Amanda Zahui B passe de la 33ème place à la 3ème, s’affirmant comme une excellente tour de contrôle pour les Liberty.

Adresse à 2 points

  1. Sylvia Fowles : 59.2%
  2. Emma Meesseman : 59.1%
  3. Brittney Griner : 54%

Niveau 1 dans ce domaine depuis 3 saisons, Sylvia Fowles est l’assurance des Lynx avec une adresse incroyable de près de 60%. Elle est suivie de très très très près par Emma Meesseman qui avait déjà fini à la 2ème place en 2015. Rien n’est joué entre ces 2 joueuses qui pratiquent toutes les 2 un peu posé et intelligent, comme l’indique leur adresse.

Enfin, Brittney Griner ferme la marche, démontrant que l’on peut scorer beaucoup ET avec une bonne sélection de tirs.

Adresse à 3 points

  1. Alysha Clark : 49.4%
  2. Rebecca Allen : 48.9%
  3. Kayla McBride : 47.4%

Du sang neuf derrière l’arc ! Les 3 joueuses du top 3 y sont pour la première fois de leur carrière avec, par contre, des statistiques jamais vues précédemment en WNBA.

Alysha Clark flirte avec la barre des 50%, barre qui n’a été dépassée qu’une seule fois. C’était Temeka Johnson, en 2012, avec une moyenne adresse incroyable de 53.1%.

Adresse aux lancers francs

  1. Elena Delle Donne : 95.9%
  2. Jewell Loyd : 94.7%
  3. Chelsea Gray : 93.2%

Considérée par beaucoup comme la meilleure tireuse de lancers francs de la WNBA voire de l’histoire du basket moderne, Elena Delle Donne est dans une année faste avec une adresse incroyable de presque 96%.

Jewell Loyed et Chelsea Gray, elles, font leur entrée dans le top 3 pour la première fois de leur carrière.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *