L’Euroleague Women a distribué ses Awards, y a du beau monde…

Les fans ont voté, la presse également et les coachs bien entendu. Le palmarès complet des Euroleague Women Awards est désormais connu et de nombreux noms familiers des fans de WNBA sont de la partie. Lumière sur ce palmarès !

Most Valuable Player

Alina Iagupova, la star ukrainienne du Fenerbahce, a remporté le titre très convoité de MVP. Il faut dire qu’avec une moyenne de 21 points à 50% de réussite, 5,5 rebonds et 5,7 passes décisives, elle a porté très haut les couleurs du club turc qui a dominé le groupe B durant toute la saison.

Alina n’a pas encore foulé les parquets de la WNBA : draftée en 2013 par les Sparks, le choix avait été annulé car Iagupova dépassait l’âge autorisé pour être draftée. En 2019, elle a signé un contrat, à nouveau avec les Sparks, mais n’a pas encore porté le maillot jaune et mauve. Cette saison, c’est évidemment encore plus flou mais ce genre de récompense devrait attiser, encore un peu plus, l’intérêt de la WNBA.

Sur le podium de la chasse au MVP, on retrouve Emma Meesseman et Alyssa Thomas :

NomClubCoachsPresseFansTotal
Alina IagupovaFenerbahce =2111
Emma MeessemanEkaterinburg4=262
Alyssa ThomasZVVZ USK Praha1=2123

On connait évidemment la réputation des fans turcs. Ann Wauters nous en parlait récemment, tout comme Diana Taurasi dans le live Instagram partagé avec Sur Bird. La première place donnée par les fans est donc totalement logique. Que penser, par contre, de la 12ème d’Alyssa Thomas ? Y a eu un bug ou les fans ne regardent pas les matchs ?

Dans tous les cas, un trio Alina/Emma/Alyssa est très clairement représentatif du très bon niveau présent en Euroleague depuis de nombreuses saisons maintenant.

All-EuroLeague Women First Team

Dans Euroleague, il y a “Euro”. La All-EuroLeague Women First Team est bien dans le thème puisque seule une américaine fait partie de l’équipe et il s’agit de l’inévitable Alyssa Thomas dont nous parlerons encore un peu plus loin dans cet article.

Pour le reste, l’équipe est donc composée d’une Française, Sandrine Gruda, d’une Belge, Emma Meesseman, d’une Italienne, Cecilia Zandalasini et de la MVP en chef, l’Ukrainienne Alina Iagupova. Vous entendez l’Ode à la joie de Beethoven (l’hymne européen) qui résonne en arrière plan ?

All-EuroLeague Women Second Team

La 2ème équipe type de l’Euroleague est presque une blague. Elle est 100% WNBA compliant puisque les 5 joueuses qui la composent sont toutes sous contrat avec une franchise américaine. On retrouve 2 joueuses du Chicago Sky : la serial passeuse Courtney Vanderslooot et Gabby Williams, la reine de l’alley-oop. La pépite française du New York Liberty, Marine Johannès, est également de la partie. Enfin, les 2 Big Girls du groupe sont Brionna Jones du Connecticut Sun et… Brittney Griner du Phoenix Mercury. Bref, un second 5 qui en ravirait plus d’un.

Defensive Player of the Year

Bon, si les votes des fans pour le trophée de MVP laissent un goût amer en bouche pour qui connait la valeur d’Alyssa Thomas, il y a quand même eu une justice puisque cette dernière a remporté le trophée de Defensive Player of the Year.

Malgré la grosse pression des fans turcs qui ont voté en masse pour Elizabeth Williams du Fener, l’intensité défensive affichée par Alyssa durant toute la saison a été enfin justement récompensée. Il faut dire que Baby Bron, en chiffres, c’est 18.3 points par match, 11.4 rebonds et 4.2 passes décisives. Et elle a dominé la compétition avec 3.1 interceptions de moyenne. Gloups !

Young Player of the Year

L’avenir s’annonce brillant pour le Tango Bourges qui compte en ses rangs la “Jeune joueuse de l’année”. A seulement 18 ans, la Française a joué une vingtaine de minutes par match en Euroleague pour des statistiques plus que prometteuses : une réussite à 50 % et 6,5 pts/4,7 rbds par match.

A noter également la jolie 4ème place de la Belge Maxuella Lisowa-Mbaka, des Castors de Braine.

Coach of the Year

Prix sans contestation possible pour Victor Lapena, le coach de Fenerbahce : 1er choix des coachs, des médias et des fans, le coach espagnol a permis au Fener de faire une campagne incroyable durant cette saison 2019-20.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *