Dell Curry : “Le basket des filles est aussi important que celui des hommes”

Mercredi, en marge du NBA Paris Game à Paris, on a eu la chance de discuter un peu avec Dell Curry, le père de Stephen, la superstar des Golden State Warriors. On savait son shooteur de fils très engagé sur la question de l’égalité hommes/femmes et du mérite des joueuses WNBA. Sans surprise, l’ancien tireur d’élite des Charlotte Hornets s’est réjoui des progrès du nouveau CBA et a expliqué pourquoi tout cela lui tenait à coeur.

“Bien sûr que c’est une cause qui m’est chère ! J’ai grandi avec quatre sœurs aînées en Virginie, j’étais le petit dernier. Il y a toujours eu beaucoup de femmes autour de moi. C’est vraiment bien que les joueuses aient pu signer ce nouveau CBA. Il est important que l’on puisse voir les femmes avancer, prendre la place qui leur est due dans la société et le sport. Elles ont leur mot à dire et leur basket est aussi important que celui des hommes. Stephen comprend ça et il l’a exprimé dans ce texte (voir plus bas, NDLR). Entre sa mère, sa soeur, sa femme et ses deux filles, il sait quelle importance les femmes ont dans sa vie. Si Riley et Ryan veulent jouer en WNBA, je suis prêt à les supporter pour que le cycle continue (rires) !”

Si à l’époque (en 2018) vous n’aviez pas lu le texte de Stephen Curry, on vous recommande de le lire dans le Players’ Tribune. Voici quelques extraits assez forts.

“Riley et Ryan (ses filles, NDLR) grandissent tellement vite… Ayesha et moi voyons soudainement les choses à travers leurs yeux. Je mentirais si je disais que l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas devenue un peu plus personnelle et concrète pour moi. Il est important que l’on trouve une solution pour rendre ça possible. […] Tous les jours nous devons travailler pour refermer ce fossé salarial. Parce que c’est au quotidien que les femmes en sont affectées. Tous les jours, le mauvais message leur est adressé concernant leur identité et leur valeur. Ce qu’elles peuvent ou ne peuvent pas devenir […] Je veux que nos filles grandissent en se disant qu’il n’y aucune limite placée devant leur avenir. Qu’elles grandissent dans un monde où leur sexe ne dicte pas ce qu’elles doivent penser, être ou faire. Je veux qu’elles puissent rêver grand et s’épanouir dans des carrières où elles seront traitées de manière juste. […] Je sais déjà, en me basant simplement sur son sexe, que mon fils Cannon aura des avantages dont ses sœurs ne peuvent que rêver. Comment rendre ça sensé quand on est un parent ? Quelles valeurs donner, à cet instant, à son fils ? Je pense qu’il faut lui faire comprendre que pour sa génération, il n’est plus suffisant d’apprendre des choses concernant l’égalité hommes/femmes. Il faut agir”.

Que Riley et Ryan Curry souhaitent marcher dans les pas de leur grand-père, de leur père et de leur oncle ou non, elles auront leur soutien. De notre côté, avouons qu’avoir une Curry en WNBA dans 10 ou 15 ans ne serait pas déplaisant… Seth, le frère de Steph, a lui aussi une petite fille du nom de Carter. Attention au Big Three !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *