Seattle part fort, Breanna Stewart détruit déjà tout sur son passage

Seattle : Breanna Stewart 37pts, 15rbds, 4blks Sue Bird 2pts, 16asts Jewell Loyd 28pts

Las Vegas : Angel McCoughtry 20pts, 9rbds A’ja Wilson 19pts

Il y a eu match entre le Seattle Storm et les Las Vegas Aces dans ce game 1 des Finales 2020. Enfin, jusqu’à ce que Breanna Stewart décide qu’il n’y ait plus match…

“Stewie” a activé le mode MVP, future GOAT ou tout autre qualificatif de votre choix, pour réveiller son équipe et lui offrir cette première manche sur un plateau. Stewart a réalisé ce que personne n’avait jamais fait jusqu’ici dans ce contexte, une partie à plus de 35 points (elle en a mis 37) et 15 rebonds. La superstar du Storm a surclassé des Aces pourtant admirables de résistances et revenues à égalité (après en avoir compté 19 de retard) au terme d’un 3e quart-temps léthargique de la part de leurs adversaires.

A elle seule, l’ancienne championne de UConn a marqué plus de points que Vegas dans le 4e quart-temps. Elle leur a absolument tout fait, enchaînant les tirs à 3 points, les post-up pour sanctionner des joueuses plus petites ou moins mobiles, les drives tranchants et même les contres (4 en tout).

On le savait déjà, mais on le redit au cas où : Breanna Stewart est un cheat code, c’est aussi simple que ça. On pourrait la comparer à Kevin Durant s’il fallait absolument chercher un alter ego en NBA, mais contrairement à “KD”, Stewart a des chances de devenir la GOAT de sa ligue. Et c’est même elle qui devrait lui servir de modèle au moment de revenir après sa rupture du tendon d’Achille.

Breanna Stewart n’était évidemment pas seule sur le parquet cette nuit. On a vu de belles choses de part et d’autre. On a d’abord été un peu estomaqués de voir que Bill Laimbeer avait choisi d’inciter ses joueuses à prendre leur chance à 3 points… et surtout que ça marche aussi fort. Pour compenser la fatigue logique d’A’ja Wilson, superbement défendue par Natasha Howard, les Aces ont donné les clés à Angel McCoughtry. Une bonne idée, puisque celle qui dispute ses 4e Finales WNBA a fini avec 20 points et 9 rebonds à 5/6 à 3 points.

Le problème, c’est qu’en face il y avait d’autres joueuses très en jambes. Sue Bird, qui va bientôt fêter ses 40 ans, a été monumentale à la passe. Avec 16 assists, la meneuse du Storm a battu le record de passes décisives dans un match des Finales. Même si elle a été fréquemment ciblée en défense par les Aces lors de leur bon run, sa présence a été absolument fondamentale pour éviter une déconvenue.

https://www.facebook.com/wnba/videos/801296517079193/

A ses côtés au sein du backcourt, Jewell Loyd a aussi fait des merveilles. Dans la lignée de sa superbe demi-finale contre Minnesota, l’ancienne joueuse de Notre Dame a claqué 28 points à 11/17 grâce notamment à une entame de match splendide de sa part.

Sur ce game 1, le Storm a montré sa supériorité et sa capacité à accélérer à peu près quand bon lui semble, ou en tout cas au gré de la volonté de Breanna Stewart. Tout n’est pas à jeter pour Las Vegas, dont le comeback en 2e mi-temps peut servir de référence pour la suite de la série. Vivement le game 2 dimanche, que l’on puisse voir si les filles de Bill Laimbeer ont des ressources et des idées. Et si Breanna Stewart va continuer d’écraser la course au titre de MVP des Finales…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *