Malgré une DeWanna Bonner de gala, ça ne passe toujours pas pour le Sun

Connecticut  DeWanna Bonner 34pts 14rbds • Alyssa Thomas 10pts 18rbds 8ast
Los Angeles Chelsea Gray 15pts 6ast • Candace Parker 10pts 11rbds 3blk

Voilà 2 équipes dont on attend beaucoup et dont les débuts dans la Wubble sont mitigés. Malgré des prestations correctes, le Connecticut Sun n’arrive pas à gagner et affiche un triste bilan de 0-2. Les Sparks, après une jolie démonstration contre Phoenix, ont complètement plongé face à Chicago. Réaction attendue et exigée de la part des 2 équipes !

Dès la première action, on sent bien que ce sera le genre de soirée où DeWanna Bonner va être très très difficile à stopper. Le Sun commence le match en tête mais c’est sans compter sur Chelsea Gray, la femme en forme des Sparks. Quelques shoots et no look passes plus loin, les Sparks sont devant : 18 à 19.

Connecticut n’arrive pas à passer devant ! Alyssa Thomas a de gros, gros soucis à la finition mais elle compense en étant partout ailleurs. Jasmine Thomas se montre un peu plus que lors des premières rencontres. Seulement voilà, du côté de Los Angeles, la répartition des points est plus harmonieuse : Candace Parker, Nneka Ogwumike, Chelsea Gray, Riquna Williams, tout le monde y va de son apport personnel pour pousser les Sparks devant : c’est 36 à 41 au moment de rentrer aux vestiaires. A noter que le show de la mi-temps est animé par Lailaa, la fille de Candace Parker et Jayda, la fille de Sandy Brandello, qui, comme absolument tous les enfants en bord d’un terrain de basket, en profitent pour jouer quand les grandes sont au vestiaire. Voilà exactement le genre de moments géniaux que nous offre la Wubble !

Le 3ème quart-temps est toujours aussi serré mais Alyssa Thomas retrouve un peu plus d’adresse. DeWanna Bonner continue son récital. En face, les Sparks font toujours bloc, une unité qui leur avait justement bien manqué lors du match contre le Sky. C’est nécessaire car le Sun fait feu de tout bois et chaque perte de balle est rapidement sanctionnée. Mais la réussite manque pour Connecticut qui rate plusieurs paniers faciles alors que Seimone Augustus assure les arrières des Sparks. A 10 minutes du terme, les Sparks sont toujours devant : 57-63.

Malgré des efforts permanents et une combativité incroyable, le 4ème quart-temps restera dans la lignée des 3 premiers. Ca pousse du côté du Sun mais les Sparks ne craquent pas et s’imposent de 5 points, 76 à 81. DeWanna Bonner et ses 38 points ne peut qu’assister, impuissante, à cette 3ème défaite d’affilée.

Le temps de jeu de DeWanna Bonner (38 minutes) et d’Alyssa Thomas (36 minutes) inquiète quand on connaît le rythme effréné qui sera celui de cette saison forcément particulière. Le bilan du Sun inquiète aussi, un 0-3 n’est pas le reflet du jeu montré par Connecticut mais le résultat, lui, est bien là. On attend beaucoup de l’arrivée de Briann January qui pourra sans doute offrir des possibilités de shoots extérieurs à une équipe qui en manque cruellement.

Les Sparks ont bien redressé la barre même si on a le sentiment qu’elles ne sont certainement pas encore à fond et qu’il en reste sous la pédale. Seimone Augustus et Brittney Sykes sont déjà clairement identifiées comme des transferts réussis (on n’en doutais assez peu) mais ce sont aux cadres de l’équipe à encore hausser un peu le ton. Et là, ça va devenir très très compliqué pour les adversaires de Los Angeles.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Connecticut vs. Los Angeles, July 30

The Los Angeles Sparks defeat the Connecticut Sun 81-76 behind solid team play.Chelsea Gray: 15 PTS, 6 AST, 3 STLNneka Ogwumike: 14 PTS, 5 REBSeiomone Augustus: 13 PTS, 2 REB

Posted by WNBA on Thursday, 30 July 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *