fbpx

Coup de balai sur les Sparks, le Sun est en finale !

Los Angeles Nneka Ogwumike 17pts 6rbd • Alexis Jones 8pts 2ast
Connecticut Jasmine Thomas 29pts 5rbd • Courtney Williams 17pts 13rbd

Menées 2-0 dans la série, les Los Angeles Sparks sont au pied du mur pour espérer revenir face à des Connecticut Sun intraitables. Avec 15 victoires d’affilée au Staples Center, l’avantage du terrain est, dans le cas des Sparks, un vrai avantage. Mais malheureusement, il sera biaisé ce soir. Si le match se joue bien en Californie, il a lieu dans une salle de Long Beach. Le Staples Center est en effet occupé par les Los Angeles Kings, l’équipe de hockey sur glace, pour un match de… pré-saison. Bref, le basket féminin est encore une fois mis au second plan, les vilaines habitudes ont la vie dure…

Sur ce charmant terrain aux lignes de volley saillantes, la partie ne commence pas très bien pour les Sparks qui sont rapidement menées au score. 2 fautes sont sifflées contre Alyssa Thomas, l’occasion pour elle d’aller s’assoir un peu sur le banc. Un vrai luxe quand on sait qu’elle a joué 76 minutes sur les 80 des 2 derniers matchs. Une Thomas absente ? L’autre prend le relais… Mais les Sparks s’accrochent dans ce 1er quart-temps qui se termine sur le score de 14 à 11.

A chaque rencontre, les Sparks décrochent un quart-temps plus tôt. Elles ont lâché dans le 4ème pour le Game 1, dans le 3ème pour le Game 2 et dès le 2ème pour le Game 3. Il faut dire que Derek Fisher, le coach des Sparks, jouent les apprentis sorciers ce soir en voulant “trouver de l’énergie, de l’étincelle, du physique”. Pour cela, il essaie toutes les rotations possibles et prive Candace Parker, pourtant à 7 points, de temps de jeu durant le 2ème quart-temps. Du côté des Sun, ça déroule sans accroc et à la mi-temps, les filles du Connecticut mènent 32 à 40.

Au retour des vestiaires, Candace est à nouveau sur le terrain… pour 5 petites minutes. Elle ressort à nouveau pour ne plus rentrer après. 11 minutes de jeu, voilà le temps qu’aura passé la double MVP sur le terrain de ce Game 3 des demi-finales de playoffs. Tout est dit côté Sparks.

Evidemment, Connecticut s’envole et si les choix douteux de Coach Fisher peuvent être pointés du doigt, ils ne doivent certainement pas occulter le niveau de jeu proposé par le Sun sur cette série. Jasmine Thomas est particulièrement intenable ce soir et fait monter encore un peu plus l’écart au bout du 3ème quart-temps.

Les 10 dernières minutes ne seront qu’une formalité pour Connecticut qui s’impose 56 à 78 face à des Sparks méconnaissables. Courtney Williams en profite pour aligner à nouveau un excellent match, tout comme Alyssa Thomas. Cette place en finale est archi méritée pour le Sun : elles auront jusqu’au 29 septembre pour se reposer et espérer entamer au mieux des Finales qu’elles attendaient de retrouver depuis 2005.

Du côté des Sparks, cette dernière série laissera forcément des traces : au management staff de les gérer au mieux mais on ne peut s’empêcher, en tant qu’observateur avisé, de se demander ce qui a bien pu se passer durant ces 3 derniers matchs….

Voir les moments forts du match

Game Recap: Connecticut at Los Angeles, Game 3, WNBA Playoffs

Jasmine Thomas (29 PTS, 5 REB, 4 AST) and Courtney Williams (17 PTS, 13 REB, 4 AST) led the Connecticut Sun to a Game 3 victory over the Los Angeles Sparks, advancing to the 2019 #WNBAFinals.

Posted by WNBA on Sunday, September 22, 2019


Un commentaire sur

Coup de balai sur les Sparks, le Sun est en finale !

  • 1stLeBronJamesFan

    Fisher démission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *