fbpx

Au bout du suspense, les Mystics sont en finale !

Las Vegas Liz Cambage 25pts 12rbd • Dearica Hamby 18pts 11rbd
Washington Elena Delle Donne 25pts 6rbd • Emma Meesseman 22pts 3blk

Que ce Game 4 est attendu ! Après un match à sens unique largement remporté par les Aces et ponctué par un peu de trashtalking à la sauce Cambage, les 2 équipes se retrouvent cette nuit le couteau entre les dents. Les 2 intérieures de Vegas, A’ja Wilson et Liz Cambage, ont fait très mal à la défense des Mystics lors du dernier match. Il faudra trouver un moyen de les stopper ou le Game 5 à Washington sera inévitable. Les Mystics ont-elles suffisamment soulevé de la fonte en préparation de ce match ? Réponse tout de suite !

Le 1er quart-temps commence clairement à l’avantage de Las Vegas. Toujours portée par une ambiance de feu, Kelsey Plum confirme son état de forme du moment. Les 2 intérieures de Las Vegas, Cambage et surtout Wilson, sont moins efficaces que lors du dernier match mais c’est toute l’équipe des Aces qui se répartit le scoring et au final, ça passe plutôt très bien. Au contraire, à Washington, il n’y a presque qu’Elena Delle Donne qui marque : elle finit le 1er quart-temps avec 11 points sur les 17 marqués par les Mystics. Les Aces sont devant avec 26 points après 10 minutes de jeu !

Le 2ème quart-temps est un peu plus équilibré grâce, notamment, à un bon apport d’Aerial Powers et de Tianna Hawkins qui se battent sur tous les ballons. Du côté des Aces, Hamby et Tamera Young ont la main très chaude, un renfort venu du banc non négligeable. Mais malgré un manque de réussite aux shots et grâce à une défense serrée, Washington revient à 2 points à 2 minutes 30 de la fin avec un run 8-0. Le temps mort demandé par Laimbeer ne change pas la donne et les Mystics sont devant à la mi-temps : 43 à 45 et 16 points pour Elena Delle Donne.

Le 3ème quart-temps reprend sous l’oeil attentif de Lebron James et d’Anthony Davis qui assistent au réveil des Mystics. Kristi Toliver, qui a connu un début de match compliqué, enclenche la seconde au bon moment pour enchaîner plusieurs belles actions. Rien n’est fait car en face, Liz Cambage marque de partout ! Qu’on l’apprécie ou pas, cette femme sait jouer au basket. Jackie Young, la rookie des Aces, n’est pas en reste non plus et Kelsey Plum continue de balancer les 3 points quand il le faut. Le jeu est physique et des fautes sont sifflées et demandées de part et d’autre du terrain. A 1 minute 14 de la fin du 3ème quart-temps, un tir d’Hamby permet aux Aces de repasser devant. C’est 68 à 67 après 30 minutes de jeu. On vous avait promis de la chaleur ? Nous n’avions pas menti…

Le début du 4ème quart-temps appartient à Emma Meesseman : grâce à 2 shots à 3 points décisifs d’Emma et un autre d’Elena Delle Donne, les Mystics repassent devant. Mais Liz Cambage et Dearica Hamby ne laissent pas les Mystics filer : il n’y a que 3 points d’avance pour Washington à la moitié du quart-temps. Tamera Young continue d’apporter une énergie incroyable aux Aces et à 2 minutes 30, l’avantage des Mystics n’est plus que d’un petit point. Les 2 équipes se rendent coup pour coup et à 30 secondes de la fin du match, c’est à nouveau Emma Meesseman qui, avec un sang froid incroyable, plante un shot qui redonne 3 points d’avance aux Mystics. Plum marque ensuite son 17ème point du match sur un lay-up et Vegas fait rapidement faute sur Kristi Toliver qui ne rate pas ses 2 lancers. Il reste 5 secondes à jouer et Hamby, irréprochable durant toute la partie, manque le 3 points de l’égalisation. Les Washington Mystics, au terme d’un match d’une intensité incroyable, s’imposent de 4 points face à des Las Vegas Aces qui n’auront pas démérité une seule seconde durant les 40 minutes de jeu. Pour la seconde année d’affilée, les Washington Mystics sont donc en finale et cette fois-ci, ce sera face aux Connecticut Sun.

Les Las Vegas Aces concluent ainsi une saison incroyable. Pour leur première participation au playoffs, la franchise du Nevada aura tenu la dragée haute à la première équipe du classement. Liz Cambage, déjà en forme en saison régulière, a encore haussé son jeu durant les playoffs pour devenir quasi inarrêtable. Que dire également de Kelsey Plum et Dearica Hamby qui, bien que moins exposées que d’autres joueuses, ont littéralement porté leur équipe ces derniers matchs. Bref, si la défaite peut sembler amère ce soir, l’avenir s’annonce brillant pour les Aces.

Du côté des Mystics, le duo Delle Donne/Meesseman a encore frappé ce soir. On a déjà tout écrit sur cette paire de joueuses bourrée de talent et dont la douceur du shot n’a d’égal que l’élégance. Emma Meesseman, ce soir, c’est 9/14 à 2 points et 4/4 à 3 points. Elena, elle, en est à 10/19 et 5/7. Que faire face à tant de réussite ? Il ne faudrait pas oublier non plus le travail de titan abattu par LaToya Sanders qui a été en charge de défendre sur Liz Cambage durant la série, ce qu’elle a fait avec un courage et une volonté qui forcent l’abnégation. Et puis il y a l’énergie incroyable de Tasha Cloud, Aerial Powers et Tianna Hawkins sans qui la série ne se serait certainement pas ponctuée de la sorte.

Bref, fan des Aces ou des Mystics, ce n’est presque qu’accessoire face à une série d’une telle qualité que les 2 équipes nous ont proposée. Il reste maintenant aux Mystics à profiter du moment, se reposer un peu et attaquer la préparation des Finales qui commenceront dès ce dimanche à 21h face aux Connecticut Sun.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Washington at Las Vegas, September 24 (WNBA Semifinals Game 4)

MVP Elena Delle Donne (25 PTS, 6 REB, 2 STL) and Emma Meesseman (22 PTS, 3 REB, 3 AST) led the Washington Mystics to a Game 4 victory over the Las Vegas Aces, advancing to the 2019 #WNBAFinals.

Posted by WNBA on Tuesday, September 24, 2019


Un commentaire sur

Au bout du suspense, les Mystics sont en finale !

  • 1stLeBronJamesFan

    J’apprécie Cambage moi, mais c’est Big mama Stef qui devait broyer Sanders. Les aces ont loupé le coche en deuxième QT. Si l’avantage de 7-8 pts était resté, elles l’auraient emporté mais le retour des mystics conjugué à la pression de l’élimination ont joué. En plus ce shoot d’Emma en fin de match a fait très très mal. Bravo à Washington, le titre leur tend les bras selon moi. Heureusement que niveau choke EDD n’est pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *