fbpx

Sans Brittney Griner, l’exploit n’a pas eu lieu pour les Mercury

Chicago Diamond DeShields 25pts 4rbd • Courtney Vandersloot 9pts 11ast
Phoenix DeWanna Bonner 21pts 6rbd • Camille Little 10pts 5rbd

Pour ce 1er match de playoffs entre les Chicago Sky (#5) et les Phoenix Mercury (#8), l’avantage est clairement du côté des Sky, que ce soit celui du classement ou celui du terrain. Néanmoins, nous en parlions dans notre preview, il y a du répondant à Phoenix : la meilleure marqueuse de la ligue, Brittney Griner et sa comparse All Star DeWanna Bonner. Mais il y a une absence et pas une petite : Diana Taurasi est toujours sur la touche à cause d’une blessure aux aux ischio-jambiers. Les Mercury continueront-elles sur leur lancée de 6-0 en match à élimination directe ? Chicago ne l’entend pas de cette oreille…

Courtney Vandersloot commence le match très fort et on sent qu’elle a enfilé sa tenue de Général ! 3 points calibrés, no look pass, elle est à la manoeuvre et elle mène le jeu dans tous les sens du terme. De l’autre côté du terrain, le duo Griner/Bonner s’active déjà mais Chicago va très vite, parfois un peu trop pour Phoenix. Il faut dire que Diamond DeShields a mis le turbo et prend de vitesse toute l’équipe de Phoenix a plus d’une reprise. Après 10 minutes de jeu, Chicago mène de 4 points.

On joue à peine depuis 2 minutes dans le 2ème quart-temps que Brittney Griner s’écroule suite à un choc genou contre genou avec Allie Quigley. Elle reste un moment au sol, tordue de douleur et doit retourner au vestiaire soutenue, entre autres, par Diana Taurasi. A ce moment là, tout l’Arizona ne se sent pas bien du tout… mais Phoenix tient bon grâce à Bonner mais aussi Camille Little et Briann January. A la mi-temps, l’écart est toujours le même : 44 à 41.

Phoenix ne parvient plus à contenir Chicago après la pause. Les Sky enchainent un 10-0 malgré le retour de Griner sur le terrain. Celui-ci sera bref et sa sortie définitive, elle finit le match avec 6 points, soit 14 de moins que sa moyenne de la saison. De son côté, Chicago continue de dérouler et, comme souvent, en équipe. Le 3ème quart-temps est sans appel et voit les Sky prendre très nettement les devants.

Le 4ème quart-temps ne permet pas à Sandy Brondello de trouver une solution : il faut dire que sans Griner, ça devient difficile, très difficile, surtout que Chicago ne montre pas de signes de faiblesse. 5 joueuses des Sky finissent à plus de 10 points et forcément, les pivots s’en sont donné à coeur joie : Stefanie Dolson, Astou Ndou et Cheyenne Parker ont pris le contrôle des raquettes. On ajoute à cela l’adresse du duo Vandersloot/Quigley et la capacité à scorer de Diamond DeShields, l’addition est trop salée pour Phoenix qui s’impose 105 à 76.

Fin de partie bien triste pour les Mercury, à l’image de leur saison complète minée par les blessures. Il faudra rebondir mais aussi commencer à envisager ce que personne ne veut réellement voir : un futur sans Diana Taurasi. A noter aussi qu’il s’agissait du dernier match de Camille Little qui prend sa retraite après 13 saisons passées dans la ligue et une bague de championne au doigt en 2010 avec les Seattle Storm.

Les Sky, de leur côté, ont honoré dignement la nomination de leur coach, James Wade, en tant que Coach de l’année. Chicago a déroulé son plus beau basket, a su tirer partie de la blessure de Griner mais surtout, a montré ce visage collectif et soudé qui lui réussit tant depuis le début de cette saison.

La suite ? Ce sera contre les Las Vegas Aces dimanche à 23h : un match immanquable dont nous vous proposerons la preview très vite.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Phoenix at Chicago, 1st Round of WNBA Playoffs

Diamond DeShields (25 PTS) & Courtney Vandersloot (9 PTS, 11 AST) led the Chicago Sky to a 105-76 victory in the 1st Round of the #WNBAPlayoffs over the Phoenix Mercury.

Posted by WNBA on Wednesday, September 11, 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *