Immanquable : le documentaire sur l’histoire de Sabrina Ionescu et Ruthy Hebard

Beaucoup d’entre vous ont probablement regardé la série documentaire The Last Dance sur la dernière saison de Michael Jordan aux Chicago Bulls. S’il n’y a pas vraiment d’équivalent pour le basket féminin, il existe tout de même des documentaires sur certaines joueuses ou équipes.

Je vous propose aujourd’hui d’en découvrir un récent : « Our Stories Unfinished Business : Sabrina Ionescu and Ruthy Hebard »

« Sabrina a aidé Ruthy à être plus dure et Ruthy a aidé Sabrina à être plus douce ». Cette phrase résume l’impact que chacune des deux stars des Oregon Ducks a eu sur l’autre pendant leur cursus universitaire à Eugene. Ce n’est pas seulement un reportage sur leurs highlights et leur utilisation dévastatrice du pick and roll qui a fait pleurer plus d’une équipe adverse. C’est un moyen de découvrir comment Sabrina Ionescu, une joueuse qui était la meilleure prospect du pays, et Ruthy, qui n’était même pas dans le top 70 des recrues lycéennes, se sont rencontrées et ont développé une amitié qui va bien au-delà du jeu.

Si le focus est bien évidemment mis sur les deux joueuses en question, on nous montre aussi comment Oregon est devenu une place forte du basket féminin. On y découvre d’abord l’enfance de Ruthy en Alaska (on vous avait traduit son magnifique texte à ce sujet ICI), une région où le basket n’est pas l’un des sports principaux, puis les débuts de Sabrina, qui avait la pire compréhension du pick and roll que son coach ait jamais vu, en passant par l’arrivée à la tête du programme de ce fameux coach, Kelly Graves.

Ce reportage est riche en anecdotes plus surprenantes les unes que les autres. Vient ensuite le terrain, où on revit des grands moments de basket : le retour d’Oregon à la March Madness après douze années d’absence, le shoot de Ruthy qui est, pour certain, « le tir le plus important de l’histoire du programme », les records de Sabrina, ou cette incroyable victoire contre Team USA. Mais on renoue aussi avec des moments poignants : la défaite contre Baylor au Final Four 2019, la mort de Kobe, le discours de Sabrina et le match en son hommage. Entre rires et larmes, c’est un voyage que nous effectuons autour de ces deux personnalités.

Le documentaire est d’autant plus intéressant que les faits sont relatés à travers des témoignages et anecdotes des joueuses, de leurs familles et des coachs. On ne voit pas seulement Sabrina et Ruthy en tant qu’athlètes. On nous les montre en tant que personne : la joie de vivre qui émane de Ruthy et de son sourire, l’impact qu’a eu Sabrina sur les personnes qui l’ont vue grandir et se révéler au monde… Quand un petit garçon dit que Sabrina est un modèle pour lui, comment ne pas y voir quelque chose de spécial et magnifique ?

Le basket masculin a eu Michael Jordan, le féminin a Sabrina. Pardon, je m’éparpille ! Tout ceci pour dire qu’il est impossible de regarder ce documentaire sans passer par une multitude d’émotions au contact de leurs histoires et de leur histoire commune.

Si vous avez été complètement emballés ou que vous êtes seulement curieux, le contenu est disponible en intégralité et en VO en cliquant sur ce lien, bon visionnage !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *