Stats de pointe, vidéo et coulisses : l’aventure WNBA de Yoann Cabioc’h

Depuis la saison 2019, le coaching staff du Chicago Sky compte un Français dans ses rangs : Yoann Cabioc’h. Il a ainsi officié au sein du Sky en tant que coordinateur vidéo la saison passée et reprendra son rôle cette année mais, au vu des circonstances, à distance. En France, il est le coach de l’US La Glacerie en NF1.

La saison passée, alors qu’il était sur place, Yoann avait d’ailleurs eu la gentillesse de partager avec nous 2 journées types de son quotidien à Chicago. N’hésitez pas à retourner lire cette immersion dans la WNBA :

Yoann a participé, cette semaine, à une Web Conf très intéressante organisée par Breizh Basketball Coach.

Yoann a d’abord eu l’occasion de présenter le Sky, son parcours et la WNBA. Idéal pour les néophytes. Mais cette introduction générale laisse vite la place à des informations bien plus spécifiques, l’occasion d’en savoir plus sur le détail de sa mission de video-coordinator. Attention, alerte Nerd, ça va parler logiciels 🤓

Ce qui ressort très certainement de cet échange, c’est à quel point rien n’est laissé au hasard dans une ligue du niveau de la WNBA : tout est compté, tout est précis. Saviez-vous que chaque entrainement est filmé et analysé grâce à l’application Play Sight ?

Lors des matchs, le logiciel Sportscode est utilisé pour analyser puis classer toutes les actions. Chaque membre du coaching staff a un rôle très précis dans la mécanique hyper huilée des différentes franchises. Yoann aura d’ailleurs l’occasion de montrer plusieurs écrans de ce logiciel. C’est grâce à ce dernier qu’il est notamment capable d’aller voir à la mi-temps des matchs James Wade, le coach du Sky, pour lui annoncer quels systèmes fonctionnent et lesquels donnent de moins bons résultats.

En WNBA, on est loin des phases griffonnées sur une feuille et photocopiées. Ces derniers sont importées dans l’App FastScout et présentées au staff et aux joueuses par écrit et en vidéo.

Un autre point important souligné est la capacité des joueuses à encaisser les long entraînements et à récupérer vite. La raison principale ? Elles ne confondent pas repos et récupération. Elles font ainsi beaucoup de récupération en dormant bien, mangeant bien, grâce aux massages mais surtout, elles ne récupèrent pas en ne faisant rien (sauf blessures évidement).

Enfin, la dernière partie de l’interview s’écarte des sentiers pratico-pratiques de la WNBA pour laisser place aux retours plus personnels et humains de Yoann. Un moment très instructif qui permet d’entrevoir les différences de mentalité entre la France et les USA en matière de sport professionnel.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les coulisses de la WNBA ou si le coaching vous intéresse, foncez regarder cette vidéo hyper instructive. Merci à Yoann pour son partage, comme d’habitude, et à Breizh Basketball Coach pour l’heureuse initiative.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *