fbpx

Sacrée championne d’Australie, Olivia Époupa se fait adouber par Lauren Jackson

Au début de l’année, la meneuse de l’équipe de France avait annoncé qu’après avoir fréquenté les championnats français et turque pendant plusieurs années, elle avait décidé de faire le grand saut et de quitter l’Europe pour aller découvrir le championnat australien dans les rangs des Canberra Capitals.

À Canberra, Paul Goriss, le coach des Capitals, l’avait notamment recrutée pour sa rapidité, sa capacité à lancer son équipe vers l’avant en contre-attaque, et sa vision du jeu, autant d’éléments qui la classaient selon lui au rang des plus grandes joueuses de la planète.

Une chose est sûre à présent : la française aura su être plus qu’à la hauteur des attentes de son coach. Son jeu, sa personnalité et sa rage de vaincre auront également réussi à conquérir le coeur du public australien. Avec une moyenne de 9,2 points et 7,7 rebonds sur l’ensemble de la saison, Olivia a une nouvelle fois confirmé qu’elle était en mesure de rivaliser avec les plus grands noms de la discipline, et de trouver sa place dans un effectif riche en talents, aux côtés de stars inconstestables de la WNBA, comme Kia Nurse du New-York Liberty par exemple.

Mais plus encore que sur l’ensemble de la saison, et à l’image de tous les grands joueurs, c’est au cours des moments fatidiques pendant lesquels son équipe se battait pour le titre que la meneuse de vingt-cinq ans aura su être décisive. Avec une moyenne époustouflante de 15 points, 8,5 passes décisives et 8 rebonds lors des deux matchs des finales — remportés 82-80, puis 71-68 par les Capitals face aux Southside Flyers —, la Française s’est logiquement vu attribuer le titre de MVP des Finales.

Ses prestations phénoménales ne sont pas passées inaperçues, et ont notamment suscité l’admiration de la légende Lauren Jackson, joueuse mythique des Opals et du Seattle Storm. Sur twitter, celle qui, pendant des années, a côtoyé les plus grands noms du basket mondial, de Sue Bird à Diana Taurasi en passant par Lisa Leslie et bien d’autres, a tenu à exprimer toutes ses félicitations à la meneuse française, s’adressant ainsi à elle : “Tu es une joueuse qui bouscule notre ligue par ton talent. Ce fut un plaisir à oberver. J’aime regarder les joueuses qui n’abandonnent JAMAIS.”

Olivia Époupa a donc cloturé sa magnifique saison en Australie de la plus belle des manière, en remportant le championnat et en décrochant, de surcroit, une récompense individuelle. Prochaine étape pour l’inarrêtable meneuse de l’équipe de France : les JOs de Tokyo, avec sans doute pour objectif de décrocher une nouvelle médaille.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *