MVP Ranking – Episode 3

3e Episode de notre MVP ranking : les matchs s’enchainent et le tiers de saison est à présent dépassé. Autant dire que les tendances commencent à réellement se dessiner et certaines conclusions hâtives de début de saison commencent à se transformer en confirmations.

Dans cette saison ouverte, où tout est possible, l’absence de certaines têtes incontournables rebat les cartes et laisse le champ libre à de nouvelles joueuses en quête de place au soleil. Mais attention à ne pas oublier les stars toujours bien présentes, qui n’entendent pas renoncer à la course à ce trophée tant convoité : la Most Valuable Player.

Retour donc sur l’épisode 3 de notre course au MVP. On vous rafraîchit la mémoire quant à la méthode. Chaque matin, les meilleures performances de la nuit sont analysées et se voient attribuées une appréciation de une à trois étoiles. Les critères qui rentrent en jeu sont bien évidemment l’impact, les stats, la propreté et la victoire/défaite. Ainsi, match après match, les joueuses augmentent leur total et établissent ce classement.

C’est compris pour tout le monde ? Allez, Let’s Go !

Les performances de la quinzaine

MVP Ranking – Top 10

(arrêté au 08/07/2019)

1e : Natasha Howard (Seattle Storm)  : 29 ⭐️  

2e : Tina Charles (New York Liberty) : 26 ⭐️

3e : Jonquel Jones (Connecticut Sun) : 25 ⭐️

4e (ex-aequo) : Liz Cambage (Las Vegas Aces), Brittney Griner (Phoenix Mercury) : 22 ⭐️

6e (ex-aequo) : DeWanna Bonner (Phoenix Mercury), Elena Delle Donne (Washington Mystics), Sylvia Fowles (Minnesota Lynx), A’ja Wilson (Las Vegas Aces) : 21 ⭐️

10e : Odyssey Sims (Minnesota Lynx) : 20 ⭐️

Troisième édition de notre MVP ranking et le suspens reste entier. Si on retrouve toujours Natasha Howard en tête, Jonquel Jones, elle, pâtit des quelques plus mauvais résultats du Sun (série de 4 défaites) et de ses performances personnelles, moindres également, et redescend sur la 3e marche du podium.

Natasha Howard, elle, tient bon mais voit son avance sur la concurrence fondre. En effet, Seattle est également sur une série de défaites (3 à l’heure où nous écrivons ces lignes) et Natasha a été en retrait également sur ces dernières sortie. Elle conserve majoritairement son avance grâce au nombre de matchs joués par Seattle (16 contre 13 ou 14 pour toutes les équipes devant le Storm au classement), qui lui accordent mathématiquement quelques points d’avance.

La remontée de la quinzaine est assurée par Tina Charles, qui vient prendre la deuxième place de notre ranking. Non seulement Tina a continué à salir les feuilles de stats soir après soir, mais en plus, le Liberty s’est mis à gagner sur la quinzaine (Bilan de 4-1) et Tina en profite pour prendre la deuxième place de notre ranking provisoire. Pour marquer ces bonnes performances, Tina a d’ailleurs été récompensée du titre de Joueuse de la Semaine.

Derrière ce trio de tête, ex-aequo sur la 4e marche, Liz Cambage et Brittney Griner ont bien lancé leur saison et prennent petit à petit la place qui leur était pressentie. Les Aces occupent la 3e place du classement général et sont sur une série de 3 victoires. Parmi les joueuses ayant joué au moins 6 matchs et 10 min par match, Liz Cambage est la joueuse avec le deuxième meilleur impact (PIE) de la ligue seulement dépassée par Elena Delle Donne. A côté d’elle, Brittney Griner voit son équipe du Mercury s’accrocher aux places playoffables et proposer un peu de mieux dans le jeu. Les performances récentes de Brittney lui permettent ainsi de prendre le trophée de Joueuse de la Semaine et la 4e place ex-aequo de notre ranking,

Derrière notre top 5, nous noterons rapidement la 6e place ex-aequo d’A’ja Wilson, elle aussi essentielle aux performances des Aces. Sur le même strapontin, DeWanna Bonner reste, comme depuis le début de saison, en embuscade et forme avec Griner les twin-towers dont le Mercury aura bien besoin pour tenir le choc dans cette saison compliquée.

Elena Delle Donne accuse, elle, une descente au classement majoritairement due à un dernier match catastrophique face aux Sparks et le match reporté face aux Aces pour cause de tremblement de terre. Enfin, les bons résultats de Minnesota permettent à Sylvia Fowles et Odyssey de fièrement représenter les Lynx dans notre ranking.

C’est ainsi que s’achève la troisième édition du MVP Ranking de Swish Swish. Vous commencez à connaitre la chanson. Notre objectivité ne saurait bien sur être remise en question mais on vous attend nombreux pour en discuter sur les réseaux. Pour le reste le ohernhqrfcyrhef@fjvfu-fjvfu.arg reste ouvert pour toute réclamation. On refait le point d’ici 15 jours. Bons matchs !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *