A’ja Wilson en mode domination, les Lynx carburent

On revient sur les deux matchs de la nuit en WNBA. A noter, hors des terrains, la signature de Veronica Burton au Connecticut Sun (qui a coupé Queen Egbo en parallèle) et le retrait de la deuxième faute technique (et donc de l’amende) distribuée à Angel Reese lors du match contre New York.

Las Vegas vs Dallas : 95-81

Face à une équipe des Wings encore et toujours très diminuée et limitée en rotations, les Aces ont fait le travail pour la première de leur récente recrue Tiffany Hayes. Cette dernière, sur son premier ballon, a inscrit son premier panier sous ses nouvelles couleurs. Son impact sera d’ailleurs très intéressant en sortie de banc avec une performance aboutie.

Globalement cette partie a été bien maîtrisée par les doubles championnes en titre. Jamais menées, elles ont fait ce qu’il fallait notamment lors de la tentative de comeback d’Arike Ogunbowale et compagnie. Menées de 13 unités après 10 minutes, elles reviendront à 5 longueurs à la pause et même à 3 en début de seconde période. A’ja Wilson, déjà très dominante en première mi-temps va inscrire 8 points de suite pour faire très mal à Dallas. La double MVP finira d’ailleurs avec une performance historique, puisque personne dans l’histoire de la WNBA n’avait jamais rendu une copie avec au moins 35 points, 10 rebonds et 5 interceptions. La star de Vegas a posé 36 points, 12 rebonds et 6 interceptions pour l’une des prestations les plus impressionnantes du début de saison.

Ogunbowale ramènera les siennes à -4, insuffisant toutefois pour mettre réellement en danger les troupes de Becky Hammon. A noter, même si cette stat n’est pas toujours la plus parlante, l’excellent +28 de Kiah Stokes sans avoir inscrit le moindre point mais avec 5 rebonds et 3 contres. Si on a parfois vu des sautes de concentration, à l’image de ce ballon donné par Alysha Clark à Ogunbowale sur une remise en jeu assez comique (voir ci-dessous), c’était globalement une équipe de Vegas plutôt séduisante qu’on a eu sur le terrain et qui reste dans le peloton de tête avec cette sixième victoire en huit rencontres.

https://twitter.com/TylerDeLuca/status/1798517086396063933

Pour Dallas, malgré le premier paniers à trois points en carrière WNBA de Teaira McCowan et le show Arike (31 pts), elles n’auront pas été assez adroites de loin pour faire douter plus que cela leur adversaire. Les role players comme Billings ou Siegrist se battent bien mais c’est bien évidemment trop juste pour rivaliser avec les meilleures formations de la ligue. Elles s’accrochent, mais avec les absences d’Howard et Sabally, ce n’est bien entendu pas aisé de faire des résultats.

Les stats et faits à retenir

Las Vegas

A’Ja Wilson : 36 pts, 12 rbds, 6 ints, 15/22 aux tirs, 5/6 aux lf

Kelsey Plum : 20 pts, 3 rbds, 3 ass, 6/6 aux lf

Jackie Young : 19 pts, 6 rbds, 7 ass, 5/6 aux lf

Tiffany Hayes : 11 pts, 6 rbds, 4 ass, 4/7 aux tirs

Dallas

Arike Ogunbowale : 31 pts, 4 rbds, 7 ass, 4 ints, 10/10 aux lf

Maddy Siegrist : 14 pts, 5 rbds

Teaira McCowan : 14 pts, 15 rbds, 3 ass, 2 ctrs, 4/7 aux tirs, 5/6 aux lf

Monique Billings : 12 pts, 6 rbds

Las Vegas: 90% aux lf, +10 points dans la raquette. Seulement 5 joueuses ont marqué. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 30 secondes et 21 minutes dont Tiffany Hayes pour sa première. Les autres sans vrai impact.

Dallas : 20% à 3 pts, 90.9% aux lf. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 2 et 14 minutes. Kalani Brown, 4 rbds, Stephanie Soares, 4 pts et 4 rbds.

Minnesota vs Los Angeles : 73-60

La logique a été respectée dans cette partie entre une équipe qui est très bien installée dans le top 4 et l’autre qui restait sur deux défaites consécutives et plus globalement sur une dynamique compliquée. Si Minny a très bien commencé son match des deux côtés du terrain, on se doit de constater la pauvreté du jeu offensif de LA. En plus de cela, Cameron Brink a à nouveau été pénalisée par les fautes et n’a eu aucun impact. Rien d’alarmant mais ça fait plusieurs matchs que c’est ainsi. Pas aidée par ses coéquipières, la numéro 2 de la dernière Draft reste tout de même sur des sorties décevantes récemment. Curt Miller a eu beau relancer Clarendon dans le cinq pour son retour de blessure, rien n’a changé et c’est un nouveau match perdu pour elles malgré le baroud d’honneur de fin de partie et le nouveau double-double de Dearica Hamby (17 pts, 11 rbds).

Hormis un relâchement qui permettra aux Sparks de revenir quelque peu dans la rencontre au dernier quart temps, la bande de Cheryl Reeve s’est montrée sérieuse et appliquée à l’image de leur leader Napheesa Collier, auteure encore une fois d’un match très propre. Elles ont eu beau laisser 17 secondes chances à leur adversaire (12 tirs de plus pour LA), elles ont néanmoins su faire le travail défensivement en les limitant à seulement 26% aux tirs.

Avec ce succès, le Lynx reste dans le wagon de tête avec New York et Las Vegas, à la chasse au Connecticut Sun, toujours leader invaincu.

Les stats et faits à retenir

Minnesota

Napheesa Collier : 25 pts, 9 rbds, 3 ass, 2 ints, 10/15 aux tirs, 4/5 aux lf

Bridget Carleton : 15 pts, 7 rbds, 5/7 aux tirs, 4/4 à 3 pts

Kayla McBride : 13 pts, 3 rbds, 3 ass, 4/4 aux lf

Alanna Smith : 10 pts, 5 rbds, 4 ass, 2 ctrs, 3/6 aux tirs, 4/4 aux lf

Los Angeles

Dearica Hamby : 17 pts, 11 rbds, 2 ints, 7/13 aux tirs

Minnesota: +13 points en contre attaque, +9 points sur ballons perdus. 11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 2 et 17 minutes. Zandalasini, 8 pts à 3/3 aux tirs, 6 pts pour Dorka Juhasz.

Los Angeles: 26% aux tirs, 14.3% à 3 pts, 100% aux lf (18/18), 10 balles perdues, +12 rebonds offensifs, +14 points du banc. 11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 3 et 23 minutes dont Rae Burrell, 9 pts, 5 rbds. Lexie Brown, 6 pts, 3 rbds, Li Yueru, 6 pts, 5 rbds (tous offensifs).

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !