Les Mystics n’y arrivent pas, New York gère Atlanta

Chicago vs Washington : 79-71

10/10 et un scénario qui se répète inlassablement… Les Mystics ont en effet à nouveau connu la défaite avec une physionomie de rencontre identique aux matchs perdus précédemment.

En tête de neuf longueurs à la pause, les joueuses d’Eric Thibault vont connaître une grosse panne en troisième quart temps. Dix points inscrits à 4/15 aux tirs et 0/6 à longue distance. De son côté, le Sky trouvait les solutions pour faire déjouer leur adversaire du soir avec notamment les dix points sur ce quart d’Isabelle Harrison. Cette dernière a obtenu plus de responsabilités avec la sortie prématurée d’Elizabeth Williams. Après cette prise de pouvoir, les troupes de T-Spoon ne vont plus jamais lâcher leur os et tenir bon pour remporter un quatrième succès cette saison.

Certes, il y avait en face d’elles une équipe qui n’arrive pas à conclure les matchs, mais on a encore vu beaucoup de caractère à Chicago avec Angel Reese en fer de lance malgré sa maladresse et surtout l’énorme prestation de Chennedy Carter (25 pts) en sortie de banc. Cette dernière semble clairement en tête à ce moment de la saison pour le trophée de 6e joueuse de l’année. Avec cette victoire, les joueuses du Sky restent bien en course pour le top 8.

Du côté de la capitale, encore une partie perdue sur la fin alors qu’elles avaient les moyens de l’emporter. Il y a tout de même un très belle satisfaction avec le meilleur match en carrière de la rookie Aaliyah Edwards qui en l’absence de Shakira Austin a été tout simplement phénoménale. Sa relation avec Julie Vanloo était vraiment sympa à voir. Le bilan est donc de 0-10 et Paige Bueckers est dans toutes les têtes !

Les stats et faits à retenir

Chicago

Chennedy Carter : 25 pts, 4 rbds, 10/17 aux tirs, 5/5 aux tirs, +19

Angel Reese : 16 pts, 11 rbds (6 off), 3 ass, 5 ints

Isabelle Harrison: 14 pts, 7 rbds, 2 ints, 6/10 aux tirs, +20

Marina Mabrey : 10 pts, 3 rbds, 4/7 aux tirs

Washington

Aaliyah Edwards : 23 pts, 14 rbds, 4 ctrs, 10/12 aux tirs, 3/3 aux lf

Shatori Walker-Kimbrough : 11 pts, 2 ints, 5/5 aux lf

Ariel Atkins: 10 pts, 4 rbds

Chicago : 7.1%à 3 pts, 45 pts du banc (+24). +10 points dans la raquette. 12 joueuses utilisées, les sept remplaçantes ont joué entre 3 et 27 minutes dont Chennedy Carter et Isabelle Harrison. Lindsay Allen, 4 pts, 3 rbds, 3 ass, 4 ints. 5 rbds, 3 ass pour Kamilla Cardoso, surprenante en bien dans le jeu de passes mais -9 de +/-.

Washington : 23.5% à 3 pts, 24 ballons perdus. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 9 et 29 minutes dont Walker-Kimbrough. 6 pts pour Jade Melbourne.

New York vs Atlanta: 78-61

Hormis le début de rencontre où le Dream était devant, on a vu une partie plutôt maîtrisée par NY cette nuit. Avec seulement 61 points inscrits à 34.4% aux tirs dont un affreux 3/16 aux tirs pour la paire intérieure Tina Charles-Cheyenne Parker-Tyus, on peut se demander si cette très faible prestation est due à la mauvaise attaque d’Atlanta ou à la bonne défense de New York. Sans doute un peu des deux, mais il est vrai qu’en ce moment le jeu offensif des troupes de Tanisha Wright est assez faible. Maladroites à longue distance également, elles ne peuvent pas faire grand-chose sans une bonne attaque et face aux New Yorkaises c’était mission impossible.

Sans Courtey Vandersloot, Sabrina Ionescu et ses coéquipières n’ont pas été très adroites mais ont dominé aux rebonds et ont bien fait circuler la gonfle. Si Breanna Stewart n’a pas encore trouvé son rythme sur les tirs extérieurs, elle est en train de monter en puissance des deux côtés du terrain et reprend son rythme de la saison dernière qui l’avait vu être nommée MVP. Après trente minutes, les pensionnaires du Barclays Center n’était pas à l’abri d’un come back de leur adversaire mais ont su fermer la boutique avec un dernier quart temps très propre (9/16 aux et 4/8  à 3 pts) avec notamment 8 points de Betnijah Laney-Hamilton, encore une fois très à son affaire en attaque comme en défense même si elle a un peu vendangé (6/14 aux tirs, 2/7 à 3 pts).

On a désormais hâte de voir la rencontre contre Connecticut pour le Liberty. Ce sera leur deuxième match seulement contre une équipe du top 4 et on veut voir ce qu’elles ont dans le ventre. Histoire de nous rassurer… ou pas

Du côté de Rhyne Howard et compagnie après avoir affronté trois des meilleurs équipes de la ligue consécutivement, elles pourraient se refaire la cerise avec quatre rencontres de suite face à des équipes du bas de tableau. A Chicago, contre Washington, à Indiana, contre Los Angeles. Combien de victoires pour elles sur cette série ? 3 serait un minimum mais rien ne sera aisé !

Les stats et faits à retenir

New York

Breanna Stewart : 25 pts, 10 rbds, 5 ass, 9/9 aux lf

Betnijah Laney-Hamilton : 15 pts, 5 rbds, 4 ass

Jonquel Jones : 10 pts, 8 rbds, 2/5 à 3 pts

Sabrina Ionescu : 10 pts, 5 rbds, 5 ass, 2 ints

Atlanta

Allisha Gray : 16 pts, 5 rbds, 2 ints

Aerial Powers : 13 pts, 3 rbds, 4/4 aux lf

Rhyne Howard : 11 pts, 6 rbds, 5 ass, 2 ints, 2 ctrs

New York: +10 rebonds, 24 assists sur 29 paniers marqués, +18 points dans la raquette, +11 points en contre attaque. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 1 et 21 minutes. Très belle prestation de Leonie Fiebich, 8 pts, 9 rbds, 5 ass, 2/4 à 3 pts.

Atlanta: 14.3% à 3 pts, +10 points sur ballons perdus.11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 2 et 18 minutes dont Powers. Nia Coffey transparente comme depuis le début de saison…

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !