Vegas trébuche, Phoenix plonge, New York dans la douleur, le résumé de la nuit

Las Vegas vs Atlanta : 74-78

C’est la surprise de cette nuit en WNBA, Atlanta a fait tomber les doubles championnes en titre ! Il s’agit de leur plus beau succès cette saison.

Alors que les Aces attendent l’arrivée de Tiffany Hayes, tout juste recrutée, elles ont eu beaucoup de peine face à une équipe du Dream vaillante, solidaire et qui a pu compter sur une Allisha Gray en feu en seconde mi-temps (19 pts à 5/5 à 3 pts). Dès l’entame de match, on sentait bien que ça allait être difficile pour les troupes de Becky Hammond. Leur défense tiendra le choc au début mais leur attaque sera vraiment mise à mal. Lors du premier quart temps, elles n’inscrivent que 11 points à 4/19 aux tirs avec notamment un 0/9 pour le duo Kelsey Plum-Jackie Young.

Dès le début du second quart, on voit du mieux avec un ballon qui bouge mieux et des shoots qui sont pris dans de meilleures positions. Devant de six unités à la pause, on pouvait s’attendre à une deuxième mi-temps où elles allaient appuyé sur l’accélérateur. Que nenni ! Il faut donner du crédit aux joueuses de Tanisha Wright qui ont été agressives des deux côtés du terrain et avec une Allisha Gray en leader offensif. En fin de rencontre, elles seront solides et termineront la seconde période avec un très bon 23/25 aux lancers francs. Si le suspens est resté entier jusqu’au bout, LV n’a pas réussi à rentrer les gros tirs qu’il fallait à l’image d’une Kelsey Plum encore très maladroite cette nuit.

C’est donc une deuxième défaite pour Las Vegas qui passe à la 5ème place juste derrière leur adversaire du jour. Atlanta qui devait envoyer un message avec trois rencontres consécutives contre les tout gros poissons de la ligue, commence plutôt bien cette série.

Les stats et faits à retenir

Las Vegas

A’ja Wilson: 28 pts, 9 rbds, 3 ass, 4 ctrs, 4/4 aux lf

Kelsey Plum : 19 pts, 6 ass, 4/5 aux lf

Jackie Young : 15 pts, 6 rbds, 5 ass, 6/7 aux lf

Atlanta

Allisha Gray : 24 pts, 4 rbds, 3 ass, 6/7 à 3 pts, 6/6 aux lf

Rhyne Howard : 16 pts, 2 ints

Las Vegas : 36.2% aux tirs, 90% aux lf, +10 aux points dans la raquette, a eu 12 points d’avance. 8 joueuses utilisées, les trois remplaçantes ont joué entre 3 et 20 minutes. Kate Martin, 3 rbds, 3 ass.

Atlanta : 50% à 3 pts, 89.7% aux lf. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 5 et 25 minutes. Aerial Powers, 7 pts, 4 rbds, 2 ints, 5/6 aux lf et du bla bla. Crystal Dangerfield, 7 pts à 3/3 aux tirs en 5 minutes.

Dallas vs Connecticut : 72-74

Il s’en est fallu de peu pour que les Wings de Dallas soient la première équipe à faire tomber le Sun cette nuit. Malgré les absences de Sabally et Howard, elles ont fait preuve de beaucoup de bravoure pour gêner énormément une formation de Connecticut moins intense et que depuis le début de la saison. Malgré tout et grâce notamment à une superbe prestation de Brionna Jones bien aidée par le quasi triple double d’Alyssa Thomas, les joueuses de Stephanie White ont empoché un 7ème succès en autant de parties disputées.

L’entame de match était clairement en faveur de Dallas qui va mener 21-10 avant de voir le réveil du Sun. En treize minutes, c’est un 30-13 que vont passer DeWanna Bonner et ses coéquipières face à leur adversaire démuni avec l’absence de deux joueuses clés. L’écart va continuer de se creuser en troisième quart temps pour même atteindre les 14 unités sur un panier longue distance de Rachel Banham, le score est de 45-59 en faveur du Sun.

Le match est plié ? Et ben non ! Pendant 7 minutes, plus aucun point ne sera inscrit par l’équipe locale alors qu’en face Kalani Brown fait une très bonne entrée avec 8 points. Dallas joue crânement sa chance et ne se pose aucune question. Après l’égalisation de Maddy Siegrist (8/8 aux tirs), Ogunbowale donnera l’avantage à sa formation sur deux lancers francs. Après l’égalisation de Jones, Uzun d’un énorme trois points redonne le lead à sa formation à 80 secondes de la fin.

Alyssa Thomas avec un dernier panier puis Tyasha Harris sur la ligne des lancers francs et à l’interception concluront le match en ayant eu chaud jusqu’au bout ! Leur caractère a peut-être fait la différence. Du côté des troupes de Latricia Trammell, il peut y avoir des regrets mais avant tout beaucoup de fierté dans une partie où elles ont montré beaucoup de cœur.

Les stats et faits à retenir

Dallas

Arike Ogunbowale : 21 pts, 4 rbds, 7 ass, 2 ints

Maddy Siegrist : 17 pts, 8/8 aux tirs

Teaira McCowan : 10 pts, 7 rbds, 5/8 aux tirs

Kalani Brown : 10 pts, 3 rbds, 5/6 aux tirs

Connecticut

Brionna Jones : 22 pts, 4 rbds, 10/14 aux tirs

Alyssa Thomas : 15 pts, 9 rbds, 14 ass, 2 ints, 6/11 aux tirs

DeWanna Bonner : 12 pts, 4 rbds

Dallas : 51.6% aux tirs, 50% aux lf. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 1 et 15 minutes dont Kalani Brown. Stephanie Soares, 3 pts, 6 rbds (4 offensifs)  et 4 ass.

Connecticut: 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 2 et 12 minutes sans réel impact.

Washington vs New York : 79-90

Toujours pas de victoire pour Washington cette saison mais qui aura quand même tenu tête à une des équipe favorite pour le titre. Malmenées durant les 15-16 premières minutes de la rencontre, subissant notamment la grosse adresse de Sabrina Ionescu, les joueuses de la Capitale ont su réagir profitant également de l’apathie défensive des new yorkaises.

Revenues à quatre longueurs à la pause, elles resteront dans le coup en passant même devant à 7 minutes de la fin. C’est finalement au talent et grâce notamment à l’excellente prestation de Kayla Thornton que les protégées de Sandy Brondello vont faire la différence pour remporte un nouveau succès cette saison. Néanmoins rien de très rassurant face à la lanterne rouge du classement. Jonquel Jones a à nouveau shooté plus à trois points qu’à deux points et même si elle a été adroite dans ce secteur, on est pas fan de ça. D’ailleurs NY a pris plus de tirs extérieurs que de tirs à deux points, Sans Vandersloot, Ionescu a été adroite mais a eu aussi pas mal de déchet. Stewart réalise un gros double double et a été bien agressive mais ses choix de tirs notamment à longue distance intriguent encore. Certes le bilan est tout a fait correct mais la manière ne nous emballe pas…

Du côté des Mystics, encore une fois elles n’ont pas été ridicules mais comme à chaque fois ou presque, elles n’arrivent pas à clôturer les matchs et doivent encore s’incliner.

Les stats et faits à retenir

Washington

Ariel Atkins : 15 pts, 7 rbds, 3 ass, 5/9 aux tirs, 3/6 à 3 pts

Shakira Austin : 12 pts, 6 rbds

Myisha Hines Allen : 11 pts, 7 rbds, 3 ass, 4/7 aux tirs

Jade Melbourne : 11 pts, 4 ass, 5/8 aux tirs

New York

Sabrina Ionescu : 24 pts, 3 ass, 7/12 aux tirs, 4/8 à 3 pts, 6/6 aux lf

Kayla Thornton : 20 pts, 3 rbds, 4 ass, 5 ints, 7/14 aux tirs

Breanna Stewart : 18 pts, 15 rbds, 5 ass, 2 ints, 10/12 aux tirs

Jonquel Jones : 16 pts, 10 rbds, 3 ass, 6/11 aux tirs, 3/5 à 3 pts

Washington : 22 assists sur 28 paniers marqués. 37 points du banc (+33). +14 points dans la raquette. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 5 et 19 minutes dont Jade Melbourne et Hines-Allen mais aussi Aaliya Edwards, 7 pts et 4 rbds et Shatori Walker-Kimbrough, 6 pts, 3 ints, 4/4 aux lf.

New York : 61.7% aux tirs, 54.5% à 3 pts, +14 points dans la raquette. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 4 et 8 minutes sans vraiment d’impact et en plus avec la blessure de Nyara Sabally.

Phoenix vs Minnesota : 71-95

Après leur défaite contre Las Vegas, les Lynx ont parfaitement réagi avec une victoire fleuve face à une formation de Phoenix en difficulté qui s’est inclinée pour quatrième fois de suite.

Le collectif de Cheryl Reeve a déroulé notamment avec une très belle première mi-temps collective (57.5% aux tirs et 46.7% à 3 pts). Les neuf joueuses ayant foulé le parquet lors de cette première période ont inscrit au moins un panier. A +24 à la pause, elles se sont ensuite permis d’assurer leur seconde période malgré le vain réveil de Copper ou Cunningham. Le garbage time a permis de voir le coup de chaud de la rookie Alissa Pilli. A 7/9 aux tirs et 4/4 à longue distance, elle a montrée toutes ses qualités d’adresse pour la plus grande joie de toutes ses coéquipières.

Une belle victoire de Minny, la 5ème en sept rencontre alors que le Mercury est désormais neuvième avec une cinquième défaite en huit match et un sentiment qu’hormis de l’hero ball de Copper ou de l’adresse extérieure, sans Griner elles ne peuvent pas rivaliser avec les gros morceaux de la ligue. A suivre désormais dès la prochaine rencontre face à Los Angeles, une formation qu’elles doivent battre.

Les stats et faits à retenir

Phoenix

Kahleah Copper : 21 pts, 3/6 à 3 pts, 4/5 aux lf

Diana Taurasi : 14 pts, 6/7 aux lf

Sophie Cunnigham : 13 pts, 5 rbds, 5/8 aux tirs, 3/6 à 3 pts

Minnesota

Alissa Pilli : 20 pts, 7/9 aux tirs, 4/4 à 3 pts

Napheesa Collier : 14 pts, 11 rbds, 6/12 aux tirs

Dorka Juhasz : 13 pts, 4 rbds, 5/9 aux tirs

Cecilia Zandalasini : 12 pts, 3 rbds, 3 ass, 5/9 aux tirs

Courtney Williams 11 pts, 3 rbds, 5 ass, 3/6 à 3 pts

Phoenix : 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 12 et 23 minutes avec Liz Dixon 3 pts et 8 rbds.

Minnesota : 29 assists sur 36 paniers marqués, 7 ballons perdus, 40% à 3 pts, 50 pts du banc (+40), 54.3% aux tirs, 50% à 3 pts. 11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 5 et 23 minutes dont Pilli et Juhasz ou Zandalasini.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !