Vegas doute, Dallas s’enfonce

Connecticut vs Dallas : 85-67

Il n’y a pas eu photo hier soir entre le Sun et les Wings. D’un côté, une équipe sûre de ses forces et qui continue de garder le cap en tête de la ligue. De l’autre, une formation en plein doute et qui a enchaîné un septième revers de rang.

Les joueuses de Stephanie White ont contrairement aux dernières rencontres, très bien entamé leur partie. Avec du rythme et de l’intensité comme elles savent si bien le faire, elles ont pris directement Dallas à la gorge pour ne leur laisser aucun espoir. Il y aura un très bref sursaut d’orgueil dans le second quart temps avec les 10 points du Duo McCowan-Brown mais les troupes de Latricia Trammell n’ont juste pas les armes pour rivaliser avec la meilleure équipe de la ligue (au classement en tout cas). La seconde mi-temps sera très bien gérée par les « oranges » qui s’assurent leur douzième victoires en treize matchs.

La série noire se poursuit pour la formation texane. Il est difficile de tirer du positif de cette situation. Ogunbowale tente beaucoup mais rate énormément (2/15 aux tirs, 1/6 à 3 pts), Siegrist donne de bonnes minutes pour sa saison sophomore mais ça ne suffit de loin pas pour gagner des matchs. A ce rythme, on n’est même pas certain que les retours d’Howard et Sabally permettront à Dallas de se relancer et de remonter au classement. Elles vont se déplacer à Minnesota lors de leur prochaine rencontre. Pas certain que la série prendra fin là-bas…

En pleine maîtrise, Alyssa Thomas et ses coéquipières poursuivent leur sans faute ou presque sur ce début d’exercice 2024. Le collectif a bien répondu présent et personne n’a joué plus de 29 minutes sur cette partie. Que du positif pour cette très impressionnante formation de Connecticut.

Les stats et faits à retenir

Connecticut

Rachel Banham : 16 pts, 3 rbds, 5/8 aux tirs, 2/5 à 3 pts, 4/4 aux lf

DiJonai Carrington : 14 pts, 5/10 aux tirs

Alyssa Thomas : 13 pts, 9 rbds, 9 ass, 5/7 aux tirs

Brionna Jones : 12 pts, 8 rbds, 3 ints, 6/6 aux lf

Tyasha Harris : 10 pts, 4 ass, 2/5 à 3 pts

Dallas

Maddy Siegrist : 16 pts, 3 rbds, 4/4 aux lf

Teaira McCowan : 16 pts, 10 rbds, 6/12 aux tirs

Arike Ogunbowale : 11 pts, 3 rbds, 5 ass, 6/7 aux lf

Connecticut: 9 ballons perdus, 86.4% aux lf. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 3 et 17 minutes dont Rachel Banham. Olivia Nelson-Ododa, 6 pts, 3 rbds à 3/3 aux tirs. Tiffany Mitchell, 4 pts et 3 rbds.

Dallas : 19 assists sur 23 paniers, 6.3% à 3 pts. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 5 et 22 minutes. Jacy Sheldon, 7 pts, 4 ass. Kalani Brown, 5 pts, 3 ass.

New York vs Las Vegas : 90-82

Pour le remake de la dernière finale WNBA, ce sont les New Yorkaises qui ont confirmé leur très bonne passe actuelle en allant s’imposer du côté des doubles championnes en titre.

Alors que le statut de Chelsea Gray a changé (active), cette dernière n’a toutefois pas foulé le parquet. C’est par beaucoup d’adresse à longue distance que le Liberty va mettre la main sur la rencontre. A 7/8 dont 3/3 pour Jonquel Jones dans le premier quart temps, les joueuses de Sandy Brondello sont en feu ! Ca ne va néanmoins pas durer avec une meilleur défense du côté des Aces et le réveil de Kelsey Plum. Auteure de 14 des 23 points de son équipe dans le second quart temps, elle a été la grande artisane du retour dans le match de sa formation.

En seconde mi-temps, LV prendra même jusqu’à six longueurs d’avance. Insuffisant toutefois pour tenir tête à une belle équipe de New York. Portées par une Jonquel Jones en mode career high et une Sabrina Ionescu très inspirée à la passe, les vices-championnes WNBA font vraiment plaisir à voir. Elles exécutent bien en attaque et sont solides en défense à l’image de Breanna Stewart. Discrète offensivement, la MVP en titre s’est comporté en leader de l’autre côté du terrain. Un trois points de Kate Martin donnera encore un mince espoirs à la bande de Becky Hammond mais NY était juste meilleur hier soir.

Ca fait donc huit victoires de rang pour les pensionnaires du Barclays Center. Sans Courtney Vandersloot depuis plusieurs rencontres, l’alchimie semble vraiment bonne avec chaque joueuse qui apporte sa pierre à l’édifice. Si elles ont un peu exagéré sur le tir extérieur (mais en même temps c’est leur jeu), elles ont su trouver de la variété dans le jeu. Le meilleur exemple est Jonquel Jones. Elle est en feu en ce moment et l’alternance jeu poste bas et jeu loin du panier est de très haut niveau !

Pour Las Vegas, le bilan revient à l’équilibre. Ce n’était pas un si mauvais match mais sans Chelsea Gray, il faut une Jackie Young de très haut niveau et ce n’était pas le cas hier soir car bien défendue et sans solution. Le retour imminent de la point god devrait néanmoins donner un nouvel élan à cette équipe qui en a bien besoin.

Les stats et faits à retenir

New York

Jonquel Jones : 34 pts, 8 rbds, 12/16 aux tirs, 4/5 à 3 pts

Sabrina Ionescu : 15 pts. 3 rbds, 12 ass, +17

Breanna Stewart : 14 pts, 12 rbds, 2 ints

Betnijah Laney-Hamilton: 12 pts, 7 rbds, 3 ass, 3 ints, 2/4 à 3 pts

Las Vegas

Kelsey Plum : 22 pts, 3 ass, 8/13 aux tirs, 2/5 à 3 pts, 4/5 aux lf

A’Ja Wilson : 21 pts, 9 rbds, 3 ass, 9/16 aux tirs

Alysha Clark : 13 pts, 9 rbds, 3 ass, 5/9 aux tirs, 3/6 à 3 pts

Jackie Young : 10 pts, 6 ass

New York: 9 ballons perdus, 42.9% à 3 pts. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 1 et 23 minutes. Leonie Fiebich, 8 pts et 2/4 à 3 pts.

Las Vegas: 10 ballons perdus. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 1 et 20 minutes. 6 points pour Kate Martin.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !