Seattle et Vegas donnent un avant goût de playoffs, Brittney Griner de retour, le résumé de la nuit

Indiana vs Washington : 85-83

Toujours pas de succès pour les Mystics même si elles n’ont rien lâché dans cette rencontre de bas de tableau face au Fever. Après avoir connu un retard de maximum douze unités en milieu de second quart temps, les joueuses de Mike Thibault se sont bien reprises en troisième quart temps. Cinq paniers à trois pour elles dans ces dix minutes de jeu où elles passeront même devant d’une courte tête.

La fin de ce quart temps sera par contre le moment de Caitlin Clark. Auteure de trois de ses sept paniers à longue distance sur les quatre dernières minutes de cette troisième période, elle a montrée tout son talent. Elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin lors du début du quatrième quart temps. Elle trouve Samuelson pour un panier de loin puis en inscrit deux consécutifs pour faire taire les supporters de Washington. Dans les dernières minutes, le premier choix de la dernière draft va encore faire le boulot avec cinq lancers francs et c’est finalement sa formation qui l’emporte de peu mais qui prennent avec joie ce troisième succès de la saison pour elles.

On a vu un match de qualité avec certes beaucoup de tirs extérieurs mais comme la réussite était au rendez-vous, c’était plutôt plaisant. Avec seize paniers à trois points, le Fever a faire fort dans le domaine. Christie Sides n’a tourné qu’à sept joueuses avec CC qui a joué plus de 38 minutes. Si Fagbenle est blessée, Lexie Hull et Grace Berger n’ont obtenu aucune minute, c’est un peu étrange tout de même. La victoire est au rendez-vous et c’est déjà bien mais la gestion des corps reste une grosse interrogation.

Que dire pour Ariel Atkins et ses coéquipières ? Encore une partie où elles sont dans le coup mais n’arrivent pas à conclure. A nouveau sans Austin et Sykes, on a pu voir un collectif solide avec Stefanie Dolson en leader offensive avec cinq paniers à trois points. Pas suffisant néanmoins pour s’imposer. On pourrait parler de tanking volontaire mais on penchera plutôt sur une incapacité assez évident à clôturer les matchs et faire ce qu’il faut pour s’imposer. Nouvel essai face à New York dimanche soir…

Les stats et faits à retenir

Indiana

Caitlin Clark : 30 pts, 8 rbds, 6 ass, 4 ints, 8/15 aux tirs, 7/13 à 3 pts, 7/8 aux lf

Kelsey Mitchell : 16 pts, 4 ass, 3 ints, 3/6 à 3 pts

NaLyssa Smith : 10 pts, 10 rbds

Aliyah Boston : 10 pts, 6 rbds, 3 ass

Washington

Stefanie Dolson : 19 pts, 6 rbds, 3 ass, 7/10 aux tirs, 5/6 à 3 pts

Ariel Atkins : 16 pts, 6 rbds, 5 ass, 2 ints

Karlie Samuelson : 11 pts

Aaliyah Edwards : 10 pts, 12 rbds

Myisha Hines-Allen : 10 pts, 4 rbds, 2 ints

Indiana: 21 ass sur 28 paniers marqués, 45.7% à 3 pts, +13 points en contre attaque. 7 joueuses utilisées, les deux remplaçantes ont joué entre 13 et 17 minutes. Erica Wheeler, 4 pts et 5 ass. Katie Lou Samuelson, 6 pts, 2/4 à 3 pts.

Washington : 10 tirs pris en plus. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 3 et 16 minutes dont Myisha Hines-Allen.

Seattle vs Las Vegas : 78-65

C’est un sixième succès consécutif que le Storm est allé décrocher sur le parquet des doubles championnes en titre ! Une victoire logique et méritée au vu de la physionomie de la rencontre où elles ont été devant tout le long ou presque. Leur défense a notamment réussi à très bien contenir une Jackie Young qui a connu un des pires matchs de sa carrière sans aucun doute (1/12 aux tirs, 1/6 à 3 pts, -26 de +/-).

Malmenées, les Aces ont tenté de réagir par l’intermédiaire de A’Ja Wilson mais en vain. Pour la première fois de la saison, on a réellement ressenti l’absence de Chelsea Gray. Le jeu n’était pas fluide et faisait même peine à voir. Alors évidemment ce n’est qu’un match et il n’y a pas le feu dans la maison mais il paraît clair que sans la Point God, Las Vegas n’ira pas chercher le three peat.

L’attaque de Seattle n’était pas la plus flamboyante sur cette partie mais elles ont fait preuve de beaucoup de sang froid. Au moment de clôturer le match, elles n’ont pas tremblé à l’image de Skylar Diggins-Smith, auteure de onze points dans le dernier quart temps dont deux paniers à longue distance qui ont donné un gros coup derrière la tête des joueuses de Becky Hammond. Si le back court  assuré notamment au scoring, que dire de la paire Ogwumike-Magbegor. Certes elles n’ont tiré qu’à 40% en cumulé mais quel match de leur part. Très complémentaires que ce soit en attaque ou en défense, elles forment actuellement la meilleure raquette de la ligue avec celle de Connecticut (Thomas et Jones). Après une entame de saison difficile, les troupes de Noelle Quinn nous régalent et se montrent comme un vrai outsider pour cette saison 2024.

Les stats et faits à retenir

Seattle

Jewell Loyd : 25 pts, 9 rbds, 2/5 à 3 pts, 9 ass

Skylar Diggins-Smith : 21 pts, 7 ass, 2 ints, 2 ctrs

Ezi Magbegor : 14 pts, 15 rbds, 5 ass, 2 ints, 3 ctrs, 6/12 aux tirs

Nneka Ogwumike : 12 pts, 11 rbds, 2 ints, 2/4 à 3 pts

Las Vegas

A’Ja Wilson : 29 pts, 11 rbds, 3 ctrs, 13/14 aux lf

Kelsey Plum : 18 pts, 2 ints

Seattle: 90.9% aux lf, +10 points dans la raquette. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 8 et 21 minutes. Sami Whitcomb, 4 rbds, 3 ass.

Las Vegas: 10 contres, 31% aux tirs, 84.2 aux lf. 8 joueuses utilisées, les trois remplaçantes ont joué entre 7 et 23 minutes. Tiffany Hayes, 5 pts, 3 rbds, 4 ass mais à 1/8 aux tirs. Gustafson, 3 pts, 2 rbds, 2 ints. Martin, 4 rbds, 2 ctrs.

Dallas vs Los Angeles :71-82

C’était beaucoup mieux ce qu’ont proposé les Sparks cette nuit à domicile. Après plusieurs prestations mitigées pour ne pas dire plus, les protégées de Curt Miller ont bien réagi et se sont imposées. Si elles étaient opposées à une équipe de Dallas toujours autant diminuées par les absences de Natasha Howard et Satou Sabally, les Califroniennes ont su faire ce qu’il fallait pour fatiguer la courte rotation à disposition de Latricia Tramell.

Hormis le second quart temps, Cameron Brink et ses coéquipières ont joué avec du rythme et de l’intensité et ça a payé sur la fin. Fatiguées, les joueuses de Dallas ont vécu un dernier quart temps très difficile. 9 points à 2/13 aux tirs dont 0/5 à trois points. Sur les treize tirs tentés, neuf seront pris par Arike Ogunbowale, jouant à nouveau le hero-ball. Emoussée, la deuxième meilleure scoreuse de la ligue a forcé et son équipe a finalement pris l’eau. Elle terminera à 9/28 aux tirs dont 0/9 à longue distance. Sur cette fin de partie, il y a notamment eu les 4 points et 4 rebonds de la rookie Cameron Brink mais aussi tout son sens du placement qui a régulièrement permis à LA de ne pas encaisser. Un solide double double pour la numéro 2 de la dernière draft, bien accompagnée par une Dearica Hamby toujours autant en feu sur ce début de saison. En sortie de banc, Lexie Brown a retrouvé de l’adresse et ça a forcément aidé sa formation à l’emporter.

Il s’agit du troisième succès de la saison pour Los Angeles soit autant que leur adversaire du soir qui s’est incliné pour la quatrième fois d’affilée. En cruel manque de talent malgré le très bon match de Maddy « Dirk » Siegrist (à nouveau), les Texanes sont vraiment dans le dur en ce moment.

Les stats et faits à retenir

Dallas

Arike Ogunbowale : 22 pts, 4 ass, 4 ints

Maddy Siegrist : 21 pts, 6 rbds, 9/11 aux tirs, 2/3 à 3 pts

Los Angeles

Dearica Hamby : 22 pts, 12 rbds, 4 ass, 2 ints, 9/16 aux tirs

Lexie Brown : 16 pts, 4 rbds, 6 ass, 6/12 aux tirs, 4/8 à 3 pts, +17

Cameron Brink : 10 pts, 10 rbds, 2 ints, 2 ctrs

Dallas : 11.8% à 3 pts, 92.3% aux lf. 8 joueuses utilisées, les trois remplaçantes ont joué entre 6 et 10 minutes. Kalani Brown, 6 pts.

Los Angeles: +18 points dans la raquette, 34 points du banc soit +28. 11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 2 et 26 minutes dont Lexie Brown. Aari McDonal, 7 pts, 6 ass, +17 Li Yueru, 7 pts, 3 rbds.

Minnesota vs Phoenix : 80-81

Pour la plus grande joie des fans du Mercury mais aussi des fans de WNBA tout court, on a pu voir l’équipe de Nate Tibbetts au complet. Titulaires, Rebecca Allen et Brittney Griner ont eu un bon impact pour leur retour à la compétition.

Pendant près de trois quart temps, la formation de l’Arizona a maitrisé son sujet en étant devant avec Kahleah Copper en très grande forme. Minny tenait le coup grâce à leur adresse extérieure et notamment celle d’une Kayla McBride qui va battre son record de trois points marqués dans un match (8). Collier va égaliser à longue distance avant que Smith ne leur donne l’avantage au score sur des lancers francs.

A 6 :30 de la fin de la rencontre, sur un nouveau tir de loin de Natisha Hiedeman, le Lynx va prendre neuf longueurs d’avance soit le plus grosse avance au score. A ce moment-là, on ne donne pas cher de la peau de Diana Taurasi et ses coéquipières. Mais une joueuse était en feu sur cette rencontre et n’était pas près d’abandonner. En effet, Kahleah Copper, avec 14 points dont les 8 derniers et le panier final à moins d’une seconde de la fin va porter son équipe sur ses épaules et vers la victoire !

Très beau succès pour le Mercury qui va leur faire le plus grand bien et qui peut lancer leur saison si la santé de Griner tient sur la durée. Pour sa première sortie, elle a été plutôt convaincante. De son côté, Minnesota peut avoir quelques regrets mais sans avoir proposé leur meilleur basket, Napheesa Collier et ses coéquipières sont passées tout près de l’emporter. Elles restent toujours une des très solides équipes de la ligue.

Les stats et faits à retenir

Minnesota

Kayla McBride : 25 pts, 5 rbds, 3 ass, 2 ints, 8/15 aux tirs, 8/13 à 3 pts

Napheesa Collier : 20 pts, 12 rbds, 6 ass, 2/2 à 3 pts, 4/4 aux lf

Alanna Smith : 12 pts, 4 rbds, 6 ass, 2 ctrs

Phoenix

Kahleah Copper : 34 pts, 6 rbds, 2 ints, 2 ctrs, 13/23 aux tirs, 5/12 à 3 pts

Diana Taurasi : 12 pts, 6 rbds

Brittney Griner : 11 pts, 4 rbds, 3/6 aux tirs, 5/5 aux lf

Minnesota : 24 ass sur 28 paniers marqués, 44.1% à 3 pts, +11 points sur contre attaque. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 3 et 16 minutes avec Natisha Hiedeman, 8 pts, 3 rbds, 3 ass, 2/5 à 3 pts.

Phoenix : +16 points dans la raquette. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 1 et 22 minutes. Sophie Cunningham, 3 pts, 5 rbds (3 off), Natasha Mack, 7 rbds, 2 ctrs.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !