Les All-Stars 2024 de Swish Swish

Comme chaque saison WNBA, la période approchant le All-Star Game est toujours un moment de grandes discussions entre fans, médias et différents suiveurs de la WNBA. Chez Swish Swish, avec l’ami Flo, nous avons décidé de vous donner notre avis. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre sélection détaillée sur notre dernier Live Twitch “Chez Suzanne” de jeudi dernier. Tout d’abord, rapide retour sur le format 2024 qui avec la présence des Jeux Olympiques dans quelques semaines est chamboulé.

Le Format

La WNBA a annoncé que la 20ème édition du match des étoiles se tiendra le week-end du 20 juillet au Foot Print Center de Phoenix, domicile du Mercury. Les habituels concours à 3 points et du Skills Challenge seront également de la partie. Les participantes aux concours seront données par la ligue dans les prochaines semaines.

Historiquement la WNBA avait l’habitude de supprimer son match des étoiles lors des années olympiques pour éviter la surcharge du calendrier, notamment pour les joueuses de Team USA, qui étaient des candidates crédibles. En 2021, juste avant les JO de Tokyo, Cathy Engelbert a eu une idée de proposer un format exceptionnel permettant d’aider Team USA à se préparer pour la compétition tout en maintenant un All Star Game. C’est ce format qui va être reconduit en 2024, explications ci-dessous !

L’idée est simple : faire jouer Team USA contre une équipe All-Star de 12 joueuses. Nous avons avec ce format 24 joueuses All-Star contre 22 les autres saisons. En revanche, les places sont forcement bien plus chères à obtenir du fait que l’ensemble de la sélection américaine ne serait certainement pas All-Star.

Principe de sélection

La sélection des joueuses se fait en deux temps :

  • La sélection du pool de joueuses pouvant être All-Stars :

En votant, les fans, les joueuses WNBA et les médias sportifs peuvent désigner des joueuses. Ces votes vont sortir un pool de 36 joueuses (avec au minimum 9 extérieures et 15 intérieures). La pondération des votes pour ce pool est la suivante :

Point important, les joueuses ne peuvent pas voter pour leurs coéquipières de façon à éviter les biais dans le processus de sélection.

  • Une fois ce pool de 36 joueuses construit, les coachs WNBA choisiront les 12 joueuses pour constituer la Team All Star qui rencontrera Team USA.

Notre sélection

Voici notre sélection en incorporant également la sélection Team USA pour les jeux olympiques qui se retrouveront automatiquement All Star. Pour le reste il fallait trancher sur 12 joueuses avec une répartition de 5 extérieures et 7 intérieures (Guard/Forward):

Nos désaccords

Alors nous vous rassurons immédiatement, les légers désaccords qui subsistent ne se sont pas réglés dans un duel à l’épée moyenâgeux. Avec l’ami Flo, nous pouvons même affirmer, sans se concerter, que nous sommes en phase avec 10 joueuses sur 12 en commun. Les deux désaccords concernent deux rookies et deux vétérans de la ligue.

Dans les deux cas il est très probable que dans un format classique (c’est à dire sans incorporer automatiquement Team USA), nous aurions sélectionné les 4 joueuses qui font débat. En effet des joueuses revenant de blessures comme Chelsea Gray ou Brittney Griner, ainsi que certaines autres comme Diana Taurasi ou dans une moindre mesure Kelsey Plum, n’auraient certainement pas fait le cut. Mais le format 2024 est ainsi fait : Il fallait faire des choix plus restrictifs.

Pour les extérieures, Flo a fait le choix des paillettes en préférant sélectionner Caitlin Clark auteure d’une saison rookie d’excellente facture (16 points, 5 rebonds et 6 passes). Si sa production est grandiose, son efficacité l’est moins et le début de saison du Fever peut la pénaliser. Me concernant j’ai préféré récompensé une joueuse de l’ombre trop souvent snobée pour le All Star Game. Natasha Cloud (Tash pour les intimes) est, selon moi, la pierre angulaire Mercury. Tout en étant troisième meilleure passeuse de la ligue, elle comble aussi les errances défensives de Phoenix. En résumé, enlevez-là et le château de cartes du Mercury s’effondrera.

Pour les intérieures, Flo a fait le choix du classement et de la régularité avec Alanna Smith. Les Lynx sont en tête de la ligue et déjouent actuellement tous les pronostics. Malgré une production statistique un poil plus faible (12 points 5 rebonds 3 passes), elle reste un élément très important de l’équipe de Cheryl Reeve. Il est de bon ton de la récompenser vu la qualité de sa saison notamment sur l’efficacité (51% aux tirs et 45% à 3 points).

J’ai préféré opter pour une rookie qui est en train de montrer l’entendu de son talent et de son potentiel. Certes comme toute rookie, Angel Reese a le temps de devenir All Star. Mais quand on voit sa production et son impact sur l’équipe du Sky difficile de ne pas déjà la mettre en avant. Deuxième aux rebonds, sixième aux interceptions à seulement 22 ans c’est simplement du jamais vu dans l’histoire de la ligue. Si en plus nous ajoutons la production offensive du dernier mois (16 points 13 rebonds et 2 interceptions), nous avons tout simplement une des meilleures intérieures de la ligue. Difficile dans ce contexte de ne pas la récompenser surtout avec un Chicago Sky bien séduisant dans le jeu sans avoir un effectif hors norme.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !