fbpx

Kobe Bryant, l’ambassadeur

Depuis plusieurs années maintenant, Kobe Bryant est un représentant de luxe pour la WNBA, une véritable aubaine pour une ligue qui cherche encore et toujours à prouver sa légitimité auprès des fans de basket les plus limités.

Pourtant, il n’était pas certain que le natif de Philly soit, de base, très concerné par la cause féministe. Mais voilà, le Black Mamba est aussi le papa de 4 petites filles. Les lois de la génétique l’ont donc mis face à une réalité qui n’était pas la sienne mais qui mérite largement qu’on s’y attarde : la représentation et le statut des femmes dans le sport. Et pour cela, merci Gigi ! En effet, Gianna, la deuxième de la fratrie Bryant, a hérité des gênes sportifs de son papa et pratique le basket avec un certain talent. Kobe, jeune retraité, est donc devenu le coach de l’équipe de sa fille, intitulée sobrement “Team Mamba“.

https://www.instagram.com/p/B4TT0tEn_uJ/?utm_source=ig_web_copy_link

Kobe Bryant… Qu’on l’aime ou non, il est impossible de nier la légende qu’il a été sur les parquets, son palmarès parlant pour lui. Une autre certitude, c’est que Kobe est intelligent, très intelligent. Il a donc compris que, s’il veut que sa fille puisse elle aussi briller sous les projecteurs, il doit utiliser sa notoriété pour déplacer ces fameux projecteurs. On veut toujours ce qu’il y a de mieux pour ses enfants, Kobe ne déroge pas à la règle.

Cela fait donc plusieurs années que l’ancien Lakers ne cesse de multiplier les déclarations concernant la WNBA et ses athlètes. Et comme souvent chez Kobe, il joint les actes aux paroles : il est ainsi très régulièrement présent aux matchs, s’entraîne avec certaines joueuses, emmène la Team Mamba rencontrer le gratin de la NCAAW et porte haut et fort les couleurs de la WNBA lorsqu’il assiste à des match NBA.

Une des grandes forces de coach Kobe est qu’il a compris l’importance, pour des jeunes filles de voir des femmes évoluer au plus haut niveau. On peut évidemment aimer et apprécier la NBA et la WNBA mais le futur des joueuses de la Team Mamba se fera en WNBA et nulle part ailleurs. Il aurait pu simplement utiliser son influence en NBA pour faire bénéficier quelques joueuses de la visibilité et des infrastructures de la ligue masculine. Au contraire, il essaie de mettre la lumière sur la WNBA et sur les nombreux exemples de réussites sportives qu’on peut y rencontrer. Il essaie, sur base d’ambitions personnelles et familiales, de faire avancer la situation de toute une ligue et donc des presque 150 athlètes qui la composent.

Il n’y pas de meilleure manière d’apprendre que de regarder les professionnelles. La WNBA, c’est magnifique à regarder.

Kobe Bryant

Il reste néanmoins une ombre au tableau dans le CV d’ambassadeur du Black Mamba. Quand on parle féminisme et Kobe, le spectre du procès avorté de 2004 est effectivement encore dans de nombreuses têtes. Comment se positionner par rapport à cela et au rôle joué par Kobe dans la représentation des femmes dans la sport ? Est-ce hypocrite de porter aux nues un joueur dont la réputation a été fortement égratignée par des accusations de viol ? Cela pourrait faire un bon sujet de philo au bac et je pense que chacun se fera sa propre opinion. Voilà pourquoi, sur ce sujet, je m’exprime en mon nom propre, sans certitude que mon avis soit le bon sur la question.

Personnellement, donc, après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, j’ai choisi de respecter le principe de présomption d’innocence. Une relation consentie a été reconnue et mise en avant par Kobe, de l’argent a été versé pour éviter un procès et donc, aucune preuve d’un viol n’a été apportée par la plaignante. De nombreux éléments troubles dans l’accusation ont également été mis en lumière par la défense, ne me permettant pas d’avoir un avis tranché sur la question. A partir du moment où le procès n’a pas eu lieu et donc qu’aucune condamnation n’a été faite, j’estime que mon rôle n’est pas de me substituer à la justice. J’ai donc choisi d’accepter l’aide apportée par Kobe.

Plusieurs joueuses de WNBA se sont en effet exprimées récemment en affirmant qu’elles savaient qu’elles bénéficiaient du soutien de nombreux athlètes NBA mais qu’elles souhaiteraient un soutien encore plus visible : une présence lors des matchs est sans aucun doute la meilleure des publicités. Cette saison, plusieurs joueurs NBA – et pas les moins connus- , ont été vu en bord de terrain mais il en faut plus, toujours plus.

Et pour ce sujet en particulier, Kobe Bryant est définitivement un exemple à suivre. Si le plan de carrière élaboré par papa Kobe ne connait pas d’accrocs, Gigi sera une athlète WNBA dans quelques années. Et la Mamba Mentality a définitivement besoin de lumière pour briller…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *