Le futur du basket franco-belge s’écrit au BWB Global Camp

Chaque année, la FIBA et la (W)NBA s’unissent pour l’organisation du Basketball Without Borders (BWBGlobal Camp. C’est l’occasion pour les futur(e)s pépites des ligues américaines masculines et féminines de faire leur premier pas sous l’oeil de professionnels avertis…

Un concept qui porte ses fruits

Le BWB Global Camp est un camp de 4 jours réunissant les meilleurs jeunes talents âgés de 19 ans et moins issus de l’Asie-Pacifique, de l’Europe, des Amériques et de l’Afrique. Les participants sélectionnés par la FIBA, la NBA et les fédérations nationales participantes sont regroupés dans une ville hôte où ils sont rejoints par le staff du BWB, des joueurs de l’équipe nationale et de la NBA ainsi que par certains des meilleurs entraîneurs du monde.

Cette année, 61 filles et garçons venus de 33 pays différents se sont rendus à Chicago durant le All Star Game de ce week-end pour participer aux BWB Global Camp sous la supervision de Pascal Siakam, Deandre Ayton, Tacko Fall et Lauri Markkanen entre autres. Côté WNBA, les anciennes joueuses Ashley Battle, Michele Van Gorp et Ebony Hoffman étaient de la partie alors que John Azzinaro, le directeur du développement des joueuses du Chicago Sky, officiait en tant que coach.

Par le passé, le BWB Global Camp a vu passer de très nombreux talents dont Nicolas Batum, Joël Embiid, Enes Kanter ou Pascal Siakam.

Cocorico !

Chez les filles, pas de Belge sélectionnée cette années mais 2 Françaises : Aminata Gueye et Serena Kessler. Et elles ne sont pas venues pour cueillir des pâquerettes : Serena a été nommée MVP de ce BWB Global 2020. Elle et Aminata font aussi partie de la sélection BWB Global All-Stars féminine. Bref, un carton plein pour les 2 françaises sur lesquelles nous garderons définitivement un oeil averti.

Serena Kessler, 17 ans et 1m82 au compteur, a été formée à Lyon, évolue actuellement au Centre fédéral (INSEP) et fait partie des U18 de l’équipe de France, 3èmes au dernier championnat d’Europe en 2019.

Aminata Gueye, coéquipère de Serena au sein des mêmes U18, joue actuellement au sein de l’USO Mondeville Basket.

Une MVP et 2 joueuses dans la All Star Team du

Miaou !

Enfin, profitons de l’occasion pour mentionner la MVP de l’édition 2018 du BWB Global Camp, la Belge Billie Massey. Celle-ci porte actuellement les couleurs du club belge de Wavre Ste-Catherine et a fait ses premiers pas au sein des Belgian Cats en novembre dernier. A bientôt 20 ans, Billie est définitivement un des espoirs du basket belge.

Serena, Aminata ou Billie, voilà 3 noms à garder bien au chaud dans un coin de la tête avant, pourquoi pas, d’espérer les acclamer très bientôt sur un parquet américain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *