La Minute Skills : Sue Bird

Dans la catégorie des All-Stars et joueuses incontournables de WNBA, on ne peut pas passer à côté de l’immense meneuse du Seattle Storm, j’ai nommé Sue Bird. En pas moins de 18 ans de carrière dans la ligue, la poste 1 d’Emerald City affiche un palmarès hors-normes : trois fois championne WNBA, quatre fois médaillée d’or olympique et quatre fois championne du monde, le CV de Bird peut en faire rougir plus d’un et servir d’exemple aux rookies fraîchement draftées.

Pour compléter la légende bien vivante de cette joueuse, pas une seule fois en 18 ans de carrière Sue n’est sortie du banc. Une sacrée confiance et reconnaissance de son expérience et de son talent de la part des différents staffs du Storm.

Alors analysons son jeu, ses points forts, sa force de frappe qui a conduit son équipe au titre en 2018, après deux premières bagues en 2004 et 2010.

Son shoot extérieur

Sue est droitière et sa qualité de tir n’est plus à présenter. Son segment shooteur est un des plus fiables de cette ligue, avec comme petit pêché mignon le buzzer beater. Son sang froid hors du commun permet à cette joueuse de mettre dans le mille régulièrement, autant dire que si vous l’avez perdue de vue en défense, elle aura su vous le faire payer en attendant gentiment dans son fauteuil l’extra passe pour scorer à trois points.

Sa gestuelle fluide est la clé de son succès. Une mécanique bien huilée qui permet à cette joueuse d’apporter en moyenne 10 à 14 points par match à son équipe depuis le début de sa carrière.

Vous l’aurez compris, derrière la ligne à 6,75 m c’est une vraie gâchette.

D’ailleurs on a pu voir des missiles de sa part à plus de 8 m du cercle.

La particularité de son shoot provient également de ses appuis. Lorsqu’elle prend son tir, elle projette ses appuis vers le cercle ce qui lui donne de l’impulsion et imprime de la vitesse à la balle.

Son jump shot est propre et très esthétique. Sue Bird est droite et tonique lors de sa prise de tir.

Ses capacités athlétiques sont aussi une vraie force pour sa régularité au scoring.

En carrière, Sue Bird tourne “seulement” à 38.9% à 3 points. En revanche, elle se bonifie avec le temps et sa meilleure saison à ce jour dans l’exercice est la dernière en date, en 2018, avec 44.8% derrière l’arc de cercle en 4.3 tirs de moyenne par match !

Sa lecture de jeu et ses passes “caviar”

La passe, dans notre sport, c’est ce qui définit le mieux la notion de collectif. C’est un moyen d’avancer sur le terrain pour scorer. C’est le premier geste technique que vous devez apprendre pour jouer au basket.

On vous apprend qu’une passe peut se faire à deux ou à une main et qu’elle doit arriver à hauteur de la poitrine ou vers le haut du buste pour permettre une bonne réception. On n’oublie pas bien sûr les appuis et leur placement pour donner de l’angle ou de la force à notre passe.

Tout poste 1 qui se respecte se doit d’être en mesure de sentir les ouvertures offensives de son équipe. La meneuse a un rôle complexe, elle doit impulser une dynamique en gérant le timing , rapide ou posé, mais également organiser le jeu offensif d’une main de maître.

Sue Bird est tout simplement une cheffe d’orchestre. Son sens du jeu, sa rapidité et son intelligence basket en font l’une des meilleures meneuses que la WNBA a jamais connu.

Elle voit TOUT : les ouvertures défensives adverses, le placement de ses coéquipières et les endroits où elles peuvent recevoir la balle.

Sur sa dernière saison, Sue Bird a délivré en moyenne 7.1 assists par match lors de la saison 2018, là encore sa meilleure moyenne en carrière à 37 ans. La voir faire, c’est du bonheur en barre. Sa gamme technique de passes est complète.

Forte d’une technique hors norme et d’une lecture de jeu précieuse, voici les différents atouts de cette passeuse de projection !

La passe laser. Sue Bird est une joueuse quasi instinctive quand elle capte la balle au moment de la relance et il n’est pas rare de la voir envoyer une passe traversant le terrain. Grâce à sa précision impressionnante, ses arrières savent que courir en contre-attaque est payant avec une meneuse de cette qualité.  Ainsi, vous pouvez voir Sue capter la balle et l’envoyer à la vitesse de la lumière dans une fenêtre réduite pour les défenseurs. Une action qui permet le jeu rapide et le panier facile pour l’équipe.

Cela demande un sens du timing et une connaissance parfaite du placement de ses partenaires. Croyez-moi, elle maîtrise !

Baseball pass. Cette passe est complexe car elle nécessite une dextérité de balle élevée. Une passe baseball est une passe faite à une main, sur des intervalles demandant force et précision. Aucun problème pour Sue. Lorsqu’elle entame ses fixations de jeu, elle peut dégainer une passe sortie de nulle part dans un intervalle qu’elle seule a vu.

La difficulté, c’est d’être en mouvement et de mobiliser une seule main pour envoyer une passe propre qui arrivera dans le bon timing et que l’autre joueuse captera pour finir l’action. 

Avec son énergie contagieuse, Sue Bird entraîne ses coéquipières vers des spots de jeu permettant de sanctionner la défense.

Overhead pass. Cette passe, ce n’est que du flair et de la synchronisation avec l’autre joueuse. En effet, cette passe conclut une action de back door. Sue Bird projette son intérieure postée avec l’adversaire devant elle. La passe ouvre une trajectoire en cloche et le ballon se retrouve dans les mains de la partenaire qui n’a plus qu’à scorer dans la peinture.

Mais ce qui nous régale le plus lorsque l’on regarde Sue Bird, c’est ce small ball, dans un petit jeu, un mouchoir de poche, où elle trouve des ouvertures que personne n’avait prévues.

Que ce soit avec une chest pass, (passe directe) ou une bounce pass, (passe à terre ou avec rebond) Sue trompe la joueuse en défense et feinte ses intentions, ce qui rend ses passes quasi impossibles à intercepter.

Jouer avec Sue Bird est un régal pour ses coéquipières. Elle rend ses lettres de noblesses à la passe, qui est bien souvent un geste technique peu ou pas valorisé dans ce sport aujourd’hui. Sue, elle, en fait tout une œuvre d’art, pour le plus grand plaisir des fans.

Une leader précieuse

Sue Bird est leader dans son basket, mais aussi dans son engagement.

Souvent patronne sur le terrain, elle transmet son énergie et son enthousiasme à ses coéquipières. Elle gère et n’a pas froid aux yeux quand il est question de prendre ses responsabilités au shoot ou dans le management sur le terrain.

Elle est la capitaine charismatique de ce groupe et toutes ses coéquipières, des role players à la MVP 2018 Breanna Stewart, ont un respect sans limite pour elle.

Sue Bird vous l’aurez compris est une légende à part entière dans l’histoire de la WNBA mais aussi dans l’histoire du basket féminin.

Femme engagée dans la vie de tous les jours pour des mouvements sociaux, les droits des minorités,et patronne incontestable sur les terrains, c’est l’une de ces joueuses altruistes que l’on aime regarder et écouter.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *