Inquiétude pour Bria Hartley, Dangerfield creuse l’écart, les Sparks mettent la pression

La WNBA a repris ses droits après le boycott des deux précédentes nuits de compétition. On vous a fait un petit retour sur les faits marquants des trois matchs disputés.

Avant cela, on devait malheureusement vous parler d’autre chose.

Ça n’a pas grand chose à voir avec le sport en lui-même, mais beaucoup de joueuses ont été marquées par le décès de l’acteur Chadwick Boseman durant la nuit et s’en sont émues sur les réseaux. L’acteur de 43 ans, qui a interprété plusieurs rôles marquants et importants pour la communauté afro-américaine (T’Challa dans “Black Panther”, ou les icônes James Brown, dans “Get On Up” et Jackie Robinson dans “42”), se battait en secret contre un cancer du colon depuis quatre ans. Il y a fort à parier qu’un hommage lui sera rendu en marge des prochaines rencontres.

Washington Mystics 72-94 Phoenix Mercury

On ne va pas se mentir, ce que l’on retient le plus de cette rencontre remportée par Phoenix, c’est surtout la blessure de Bria Hartley et l’inquiétude autour. A un peu plus de deux minutes de la fin du 1er quart-temps, l’internationale française s’est effondrée après un mauvais appui sur un dribble. Son genou droit s’est clairement tordu et Bria a quitté le terrain en larmes après plusieurs minutes d’interruption. On craint évidemment le pire au vu des images et on envoie toutes nos pensées à Bria en espérant que cette blessure soit moins sérieuse que redoutée.

Ce coup du sort a clairement fait mal à Phoenix dans un premier temps. Menées de 8 points à la pause, les joueuses de Sandy Brondello se sont réveillées ensuite. A coups de paniers à 3 points et dans le sillage de Skylar Diggins-Smith (24 pts à 6/8 à 3 pts), excellente cette nuit, le Mercury a renversé la vapeur pour finalement gagner ce match assez largement.

Emma Meesseman était de retour dans le cinq, mais la Belge a passé une soirée très compliquée à la finition (3 points à 1/10), même si ses 3 passes décisives lui ont permis de grimper au troisième rang des passeuses les plus prolifiques de l’histoire de la franchise.

Game Recap: Washington vs. Phoenix, August 28

The @Phoenix Mercury defeat the Washington Mystics 94-72 behind a big performance from Skylar Diggins-Smith. Skylar Diggins-Smith: 24 PTS, 6 3PM, 6 ASTKia Vaughn: 16 PTS, 4 REB, 6 AST

Posted by WNBA on Friday, 28 August 2020

Minnesota Lynx 88-79 Atlanta Dream

On attendait un duel entre les deux favorites pour le titre de Rookie de l’année, Crystal Dangerfield et Chennedy Carter. De retour de blessure, Carter était encore trop juste pour livrer une vraie bataille avec la meneuse des Lynx. Dangerfield a peut-être fait un pas décisif vers le trophée grâce à une nouvelle grosse performance au scoring (23 pts, malgré un 6/21). C’est la quatrième fois que l’ancienne joueuse de UConn atteint ou dépasse la barre des 20 points cette saison, une première pour une rookie de Minnesota depuis Maya Moore en 2011. Chennedy Carter n’a elle joué qu’un peu plus d’un quart d’heure et a fini avec le plus mauvais différentiel du match (-25) et la plus pâle copie de sa saison (3 pts, 1 pd)

La victoire des Lynx s’est aussi dessinée grâce à l’incontournable Napheesa Collier, vraie patronne de l’équipe cette saison, auteure de 19 points et 12 rebonds. Il faut également saluer la prestation d’Odyssey Sims. De retour à la compétition après un très bref congé maternité, la meneuse n’est pas passée si loin que ça d’un triple-double cette nuit avec 17 points, 9 passes et 7 rebonds.

Game Recap: Minnesota vs. Atlanta, August 28

The Minnesota Lynx defeat the Atlanta Dream 88-79 behind 3 players scoring 17+ points.Crystal Dangerfield: 23 PTS, 4 REBNapheesa Collier: 19 PTS, 12 REB, 3 BLKOdyssey Sims: 17 PTS, 7 REB, 9 AST

Posted by WNBA on Friday, 28 August 2020

Los Angeles Sparks 80-76 Connecticut Sun

Connecticut est passé à côté d’un gros coup cette nuit. Le Sun tenait les Sparks en joue et semblait en mesure de poursuivre sa remontée au classement. A la moitié du 3e quart-temps, DeWanna Bonner et ses camarades comptaient 11 points d’avance et rien chez les filles de Derek Fisher ne laissait supposer un réveil. Sauf que le Sun a l’habitude cette saison de peiner dans les fins de matchs et le scénario s’est répété.

Los Angeles a laissé Chelsea Gray (27 points), dont la seule “erreur” aura été de rater son premier lancer franc de la saison, et Te’a Cooper (14 pts) s’occuper de tout et dynamiter la défense adverse dans un dernier quart-temps complètement dominé par les Californiennes.

Sans faire plus de bruit que ça, les Sparks pointent au deuxième rang de la ligue, à égalité avec les Aces et en embuscade derrière le Storm.

Game Recap: Los Angeles vs. Connecticut, August 28

The Los Angeles Sparks defeat the Connecticut Sun 80-76 behind clutch buckets.Chelsea Gray: 27 PTS, 3 AST, 2 STLNneka Ogwumike: 17 PTS, 3 REB

Posted by WNBA on Friday, 28 August 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *