fbpx

Les Sparks gâchent la fête de Tina Charles

New York Tina Charles 14pts • Amanda Zahui B 10rbds 6blk
Los Angeles Chelsea Gray 29pts 4ast • Chiney Ogwumike 15pts 10rbds

Ce ne serait pas mentir que de dire que le début de saison des Liberty est plutôt laborieux. Un peu comme toute leur saison 2018 en fait. Et comme celle des Knicks. Bref, on s’égare… Après 2 défaites contre Indiana, les Liberty avaient à coeur de montrer que non, l’équipe ne se résumait pas à Tina Charles. En face, les Sparks n’était pas décidées à faire de cadeaux à leurs collègues de la Côte Est, Chelsea Gray en tête de file.

Ca commence pourtant plutôt pas trop mal pour les Liberty avec une Tina Charles qui porte son équipe dès les premières possessions. Bria Hartley, à la baguette, permet à NY de finir sur plusieurs belles actions et d’emporter le 1er quart-temps 19 à 16. Amanda Zahui B, si elle n’arrive toujours pas à apporter un impact offensif probant, fait un sacré chantier en défense. D’ailleurs, spoiler alert, elle finira le match avec 10 rebonds et 6 contres 🤩

Dans le 2ème quart-temps, les 2 équipes se partagent l’avantage au score à tour de rôle. Il faut dire que ni les Sparks ni les Liberty ne sont en réussite aux shots et on manque des paniers faciles des deux côtés du terrain. A la mi-temps, c’est 36 à 34 pour les visiteuses.

Les quart-temps se suivent et se ressemblent à New York et le 3ème est toujours aussi disputé mais sans transcender les foules. Du côté de NY, la sélection des shots n’est pas toujours optimale et le jeu offensif se focalise trop sur Tina Charles.

Le 4ème quart-temps fait monter la température du Westchester County Center avant de rallumer la clim’ d’un coup sec. En effet, Chelsea Gray prend feu : menées 69-64 à 5 minutes de la fin, les Sparks marquent 10 points consécutifs – les huit derniers par Gray – pour prendre une avance de 5 points à 1 minute de la fin. Les Liberty ne reviendront plus malgré les efforts de Tina Charles. Celle-ci profite malgré tout de la dernière minute du match pour marquer un panier historique, son 3248ème point pour NY. Elle devient ainsi la meilleure marqueuse de la franchise, dépassant Vichy Johnson.

C’est décidément la soirée des records car Chelsea Gray est également mise à l’honneur avec un record de points marqués en un match (29) mais également son 500ème assists en carrière.

Malgré la défaite (la 16ème d’affilée, outch 😳), les Liberty ont montré de bonnes choses : Asia Durr, la rookie, continue ainsi sa bonne acclimatation au rythme de la WNBA. Amanda Zahui B a effectué un travail remarquable dans la raquette. L’urgence, maintenant, c’est de ne pas laisser Tina Charles porter seule la responsabilité d’alimenter le marquoir. Et de gagner, for God’s sake !

Du côté des Sparks, le jeu a été solide dans son ensemble et c’est plutôt de bon augure pour le retour de Parker. Avec CP3 sur le terrain, Los Angeles devrait assoir sa place dans la shortlist des prétendants au titre.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Los Angeles at New York, June 4

The Los Angeles Sparks secured the road win against the New York Liberty in today's matinee matchup, 78-73. LA's Chelsea Gray notched a game and career-high 29 PTS and dished her 500th career assist.New York's Tina Charles passed Vickie Johnson to become the Liberty's franchise leader in points. #WNBA #WatchMeWork

Posted by WNBA on Tuesday, June 4, 2019