fbpx

6 expulsions, un beau gâchis : soirée ratée à Phoenix

Phoenix Leilani Mitchell 23pts 3stl • DeWanna Bonner 12pts 10rbd
Dallas Arike Ogunbowale 23pts 4ast • Allisha Gray 16pts

Après 18 revers d’affilée, les Dallas Wings espèrent enfin décrocher une victoire sur le terrain du Talking Stick Resort Arena et gagner, ainsi, leur premier match en déplacement de cette saison. Pour les Phoenix Mercury, c’est un match important puisque l’équipe est à la 8ème place du classement, soit la dernière place qualificative pour les playoffs. Il est important de sécuriser ce type de match afin de s’assurer de ne pas terminer la saison début septembre…

Le match commence de façon équilibrée, Leilani Mitchell étant fort en jambe ce soir tout comme DeWanna Bonner. Du côté de Dallas, c’est encore et toujours la rookie Arike Ogunbowale qui se montre la plus active pour alimenter le marquoir, accompagnée d’Allisha Gray. Le score est serré : c’est 20 à 21 pour les visiteuses après 10 minutes de jeu puis 40 à 46 pour Phoenix à la mi-temps

Le match est très intense physiquement et les fautes pleuvent. Ainsi, les arbitres sifflent à Arike Ogunbowale et Briann January une faute technique pour contestation. Il fait dire qu’avec 28 fautes en première mi-temps, il y avait matière à discuter et à contester. Bref, le match est à haute tension.

La 2ème mi-temps est du même acabit et, alors que Phoenix mène de 3 points, c’est l’action de trop : un rebond rugueux fait exploser Brittney Griner qui essaie d’en venir aux mains avec la rookie Kristine Anigwe. Pour l’occasion, c’est Briann January et son mètre 73 qui tente de retenir Griner (2m06), avant d’être aidée par un arbitre téméraire. Au final, personne n’est blessé, Anigwe en ayant profité pour battre le record du 100m indoor 🏃🏼‍♀️💨

Si la scène peut prêter à rire (notamment quand Coach Angler manque de se faire castagner par ses propres joueuses 😅), elle est évidemment désolante pour l’image de la WNBA.

Alors, qui blâmer ? Il est certain que Britnney Griner n’est pas réputée pour son sang froid et sa tempérance et qu’on attend d’une joueuse professionnelle une autre réaction. D’un autre côté, avec un nombre aussi élevé de fautes (46 en tout), les arbitres n’auraient-ils pas dû calmer le jeu, stopper la partie et demander aux coachs d’apaiser les esprits plutôt que de sanctionner bêtement et laisser la tension monter ? Enfin, c’est peut être l’occasion de mettre en lumière l’agressivité dont sont parfois victimes des joueuses comme Brittney Griner, Liz Cambage, etc qui, sous couvert d’avoir un physique dominant, subissent un jeu très physique qui serait sanctionné avec d’autres. Bref, la situation est plus complexe qu’un simple pétage de plomb et selon les différentes versions et explications, on trouvera à boire et à manger…

Le résultat de tout cela, par contre, est sans appel : outre l’expulsion des 2 intéressées, ce sont 4 autres joueuses qui seront exclues pour avoir quitté le banc : Diana Taurasi (dont c’est déjà la 2ème technique cette saison alors qu’elle ne joue pas 😂) et Briann January pour les Mercury, Kayla Thornton et Kaela Davis pour les Wings. Phoenix, déjà minée par les blessures, perd alors pied et finit par s’incliner de 3 points dans ce match largement à leur portée.

Cette défaite est d’autant plus dure à avaler pour Phoenix qui cela met la 8ème place en péril puisqu’il faudra s’attendre à plusieurs matchs de suspension pour Brittney Griner, meilleur marqueuse de la ligue. On attend maintenant le verdict de la ligue.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Dallas at Phoenix, August 10

Arike Ogunbowale leads the Dallas Wings to their first road with with 23 points and four assists. Brittney Griner records her second dunk of the season in the matchup.

Posted by WNBA on Saturday, August 10, 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *