Les 4 grands rendez-vous de 2021 en basket féminin

Vous voulez des raisons de croire en 2021 ? Et bien cette année sera l’année du basket féminin. Forcément, on a dû prendre notre mal en patience en 2020 mais du coup, c’est pas moins de 4 événements majeurs qui ponctueront les prochains mois.

👀 Petit coup d’oeil sur le programme à venir.

L’Euroleague

La 1ère fenêtre qualificative a eu lieu en novembre, la seconde arrive fin janvier : plus rien n’arrête l’Euroleague. Ensuite, ce sera au tour des quarts de finale les 17 et 19 mars. Les 2 demi-finales, elles, auront lieu le 16 avril. La finale et le match pour la 3ème place auront lieu le 18 avril.

Bref, le début de l’année sera rythmé par les performances des stars d’Ekaterinburg, les derniers matchs en Euroleague de Céline Dumerc ou encore des coups de chaud de Marine Johannès, auteure de 38 points en novembre dernier.

FIBA Women’s EuroBasket 2021

Entre les 17 et 27 juin prochain, les 2 pays qui se détestent le plus -baskettement parlant j’entends – s’uniront pour nous offrir un championnat d’Europe fort attendu. C’est en effet en France (Strasbourg) et en Espagne que se dérouleront les différents matchs de l’Eurobasket.

Mais avant ça, il reste les matchs qualificatifs du mois de février. La Belgique a déjà son ticket depuis son succès face à l’Ukraine et la France était d’office de la partie en tant que pays organisateur. La Belgique aura quand même 2 matchs à jouer et il y a fort à parier que l’équipe de France se calera aussi quelques matchs préparatoires pour mettre le moteur en route et faire un peu vibrer les supporters bleu blanc rouge.

La saison 2021 de WNBA

L’année passée, la saison WNBA avait été fortement perturbée avec, notamment, un début de saison repoussé à fin juillet et la mise en place de la fameuse Wubble à Bradenton en Floride.

Cette année, la WNBA ne sera prise au dépourvue par la situation sanitaire (touchons du bois ☘️) et on peut donc s’attendre à connaître un calendrier plus classique : les camps d’entrainement débuteraient début mai et la saison fin du même mois. Une trève olympique viendra sans doute interrompre la saison et celle-ci se terminera début ou mi-octobre, comme d’habitude. A nouveau, vu le timing serré, il ne faudra pas compter sur un All Star Game cette année.

La question d’évoluer à nouveau à huis clos dans une Wubble est encore à l’étude. Fin décembre, les équipes de NBA ont recommencé à jouer dans leurs salles respectives et, selon les états, le public est autorisé ou pas. En Floride et Utah, par exemple, les spectateurs sont autorisés mais tenus à distance des bancs et des joueurs.

Bref, encore beaucoup de flou mais ça jouera !

Les Jeux Olympiques

1 an de retard, certes, mais les Jeux Olympiques de Tokyo auront bien lieu du 23 juillet au 8 août, l’occasion de voir briller une dernière fois Sue Bird, Diana Taurasi et Ann Wauters.

On s’attend évidemment à un format un peu inédit avec notamment des règles insolites comme l’interdiction de crier pour les supporters.

Le directeur général du comité olympique des JO de Tokyo l’a annoncé : “Ce sera simple plutôt que festif, mais j’espère que ce sera quelque chose d’émouvant qui encouragera les gens grâce au pouvoir du sport”

Alors, là, tout de suite, 2021 c’est pas carrément une merveilleuse année ?



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *