fbpx

Teresa Weatherspoon, finaliste de la classe 2019 du Hall of Fame

Comme chaque année lors du All Star Game de la NBA, les noms des finalistes à l’intronisation au Hall of Fame ont été révélés par le Naismith Memorial Basketball Hall of Fame. Cette année, il n’y aura qu’une seule potentielle représentante de la WNBA : il s’agit de Teresa Weatherspoon, T-Spoon pour les intimes.

Joueuse des NY Liberty depuis la saison inaugurale de 1997, Teresa Weatherspoon n’a quitté son club d’origine qu’en 2004 pour une ultime saison avec les Los Angeles Sparks. Sous le maillot des Liberty, elle est 5 fois All Star (1999-2003) et 2 fois meilleure défenseur de l’année (1997, 1998). Reconnue comme une joueuse emblématique du club new yorkais, elle a été la première joueuse à accumuler 1 000 points et 1 000 passes décisives en WNBA.

Outre ses très solides statistiques, T-Spoon est également connue pour “The Shot”, une des actions légendaires de la WNBA :

Alors menée 1-0 par les Houston Comets lors des Finales WNBA de 1999, Weatherspoon réussit un incroyable tir du milieu de terrain qui permettra aux Liberty de disputer une 3ème manche. Les Comets finiront par remporter leur 3ème titre en 3 ans mais le shot de T-Spoon restera gravé dans les mémoires.

Pour la petite histoire, Weatherspoon a déjà été intronisée au Women’s Basketball Hall of Fame en 2010, une année après Cynthia Cooper et la même année que Rebecca Lobo, deux joueuses des Comets qui ont subi “The Shoot” 😆