IndianaFeverFr, Tamika le vaut bien

En 2020, nous avons eu la joie de voir fleurir de nouveaux comptes francophones de franchises WNBA. On s’intéresse donc aujourd’hui à IndianaFeverFr qui partage les informations à propos du Fever d’Indiana depuis cette saison.

Faisons connaissance rapidement (ou ASV comme on disait en 2001 sur Caramail 😅). Bref, quel est ton prénom, ton âge et d’où viens-tu ?

J’aurais envie de répondre Indiana, comme Indiana Jones mais tout le monde sait qu’Indiana est le prénom du chien. Accordons-nous sur le fait que mon 2ème prénom est Issa, ce qui n’est pas un faux-fuyant, puisque beaucoup de mes connaissances ignorent mon 1er prénom et m’appelle Issa, à commencer par mes beaux-parents. Je suis né avant la WNBA, à une époque à laquelle Magic et Larry faisaient les beaux jours de la NBA, à Libourne pour répondre à la 3ème question, le lieu de naissance étant l’essence même de l’origine géographique pour un globe-trotter.

Qu’est-ce qui t’a poussé à créer ce compte ? Et le choix de l’équipe ?

Chacune des petites parties de ma raison m’ont poussé à ne pas créer ce compte. Mon opinion reste inchangée : ce fût une mauvaise idée. Mais, parfois, il faut savoir se faire violence. Et puis, j’ai l’impression d’être un super-héros, un justicier, un redresseur des torts car il était inacceptable que le Fever n’ait pas son compte francophone. L’équipe de la GOAT, intronisée au HOF, c’est juste impensable que personne ne s’y intéresse. De plus, soyons honnête 2 minutes, le processus de reconstruction du Fever est l’un des plus sympas de la WNBA avec McCowan, Cox et Allemand. C’était une mission d’utilité publique, une tache sur notre communauté Twitter, il fallait y remédier. Et puis sans être un fan absolu du Fever, j’adore cette équipe, en plus elle a la mascotte la plus classe de toute la WNBA.

Ta prévision pour cette saison pour le Fever ?

Je pense que parmi les équipes en reconstruction, le Fever est probablement l’équipe la plus avancée. Elle est donc pour moi légitime pour prétendre au dernier strapontin pour les playoffs, sachant qu’il y a 7 équipes qui devraient y aller sans soucis (Mystics, Sun, Sparks, Aces, Mercury, Sky et Storm). La dernière place se jouera donc entre le Fever, le Liberty, le Lynx, les Wings et le Dream. Aussi douée soit Ionescu, le Liberty avec 6 rookies et une raquette en papier maché ne me paraît pas en mesure de rivaliser, de même pour le Dream qui part de très loin malgré une bonne intersaison. Ce sera plus serré entre le Lynx, les Wings et le Fever, mais les Wings ont beaucoup de rookies et de travail donc ça ne sera pas pour cette année. Il reste donc le Lynx et le Fever, le Fever a un meilleur roster alors que le Lynx est en difficulté malgré l’émergence de Collier et l’éternelle Cheryl Reeve. Je vois donc le Fever accrocher les playoffs dès cette saison et probablement se faire sortir au 1er tour.

Peux-tu nous partager un moment fort de l’histoire de ta franchise ?

Quand il n’y a qu’un seul trophée dans l’armoire, le choix est facile les finales de 2012 face au Lynx avec une Catchings de feu. Plus récemment, le MVP du All-Star Game et la belle histoire autour d’Erica Wheeler, non draftée, première sélection au ASG et MVP.

Te risquerais-tu une prévision pour cette saison 2020 ? Titre ? MVP ? Rookie de l’année ?

Le titre, je voyais le Sun mais avec la défection de Jones, je pense que c’est compromis ; ça se jouera probablement entre le Storm, le Mercury, les Sparks et les Aces. Difficile, de sortir une équipe car il y a beaucoup d’inconnues autour des revenantes Diggins, Taurasi, Stewart, Bird… Allez, je mise sur le Mercury avec une connexion mortelle Diggins-Smith/Griner. Pour le MVP, je vais rester logique et je vais miser sur une énorme saison de Griner qui va recevoir caviar sur caviar. Pour la rookie de l’année, tout le monde va dire Ionescu, elle est la plus attendue. Pour moi, il y en a 4 au-dessus du lot, les 4 premiers choix de draft. Les plus WNBA-ready sont Sabally et Ionescu, mais ici, c’est le Fever donc la pièce va sur Lauren Cox, de plus si Tamika Catchings la voulait absolument, c’est qu’il y a une raison.

Ta GOAT à toi ?

C’est une vraie question ? Tamika Catchings, retenez bien ce nom, vous en entendrez parler. Une dernière chose à ajouter ?

Une dernière chose à ajouter ?

Je suis un super-héros, je vais retourner faire des trucs de super-héros.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *