Skylar reine du thriller, Chicago coule, Seattle déjà en demi-finale

Phoenix Mercury – Connecticut Sun : 105-100, après prolongation

Depuis quelques jours, il y a presque toujours un match au programme qui se joue dans une atmosphère et avec une intensité de playoffs. Ce Phoenix-Connecticut, remake de celui joué 48 heures plus tôt et remporté par le Sun, était de cet acabit-là. La fin de partie, notamment, a été complètement folle et digne du talent qu’il y avait sur le parquet de Bradenton.

Connecticut pensait avoir encore pris le dessus grâce à DeWanna Bonner, clutch sur tir énorme à 3 points puis sur deux lancers pour donner trois points d’avance (89-86) à son équipe à 3.4 secondes de la fin. Sauf que Skylar Diggins-Smith (33 points) n’avait vraiment pas envie de lâcher l’affaire. La meneuse du Mercury a sprinté comme elle a pu et déclenché un shoot depuis le parking pour égaliser et arracher la prolongation.

Phoenix l’aurait eu mauvaise en s’inclinant après avoir mené de 20 points à la mi-temps. Après un troisième quart-temps catastrophique (33-10), Sandy Brondello a vu ses joueurs changer d’approche avec succès. Diana Taurasi (28 points, 7 passes) s’est transformée en distributrice de caviar dans le 4e quart-temps pour impliquer davantage des camarades comme Kia Vaughn et Shey Peddy. “DT” a quand même trouvé le moyen de sonner la charge en overtime avec un panier à 3 points à l’approche de la dernière minute pour éloigner définitivement le Sun de la victoire.

Le Mercury s’est assuré la cinquième place de la ligue grâce à cette 7e victoire en 8 matchs. Le 1er tour qui s’annonce face à Dallas, Washington ou Atlanta, paraît dans tous les cas abordables, avec ou sans un improbable retour de Brittney Griner, dont on n’a toujours pas le moindre indice au sujet de son départ précipité de la Wubble. Brianna Turner, qui garde le fort depuis son départ, est en pleine bourre et a signé cette nuit le record de rebonds sur un match pour une joueuse de la franchise avec 21 (!) prises, soit deux de plus que Candice Dupree en 2011. A ça, Turner a ajouté 10 points, 5 passes et 4 contres pour rendre une copie épatante.

Atlanta Dream – Chicago Sky : 97-89

Les choses vont de mal en pis pour Chicago, qui va aborder les playoffs avec une confiance complètement en berne. Depuis que Courtney Vandersloot a explosé le record de passes décisives sur un match, le Sky n’avance plus et, surtout, ne gagne plus. Les joueuses de James Wade ont relancé le fol espoir d’Atlanta d’arracher la 8e place en s’inclinant pour la quatrième fois de suite.

Vandersloot a beau continuer de défier l’entendement statistiquement (22 pts, 11 pds, 7 rbds), c’est collectivement que la franchise de l’Illinois plonge systématiquement. En fin de match, alors que Chicago était en tête au tableau d’affichage à 5 minutes de la fin, quelqu’un a débranché la prise et le Dream a bouclé le match sur un 14-3 sans aucune résistance en face. Betnijah Laney (24 pts) et Courtney Williams (20 pts) n’en demandaient pas tant et Atlanta peut encore rêver d’un scénario favorable lors de la dernière journée de saison régulière et d’un 1er tour face à Phoenix.

Pour Chicago, le scénario est déjà écrit. Ce sera le Connecticut Sun au 1er tour et c’est tout sauf un cadeau au vu de la dynamique des deux équipes.

Dallas Wings – Seattle Storm : 95-107

Dallas a encore deux matchs à jouer en saison régulière et il va falloir s’accrocher pour les fans des Wings ! Les Texanes sont sous la menace de Washington et d’Atlanta pour l’obtention du dernier billet pour les playoffs, après leur logique défaite face à Seattle cette nuit.

Les filles de Brian Agler en ont donné pour leur argent au Storm, qui ne pouvait pas se permettre de se relâcher dans la course à la première place. Dallas s’est accroché tout le match, mais Seattle a bien verrouillé l’un des deux premiers spots et débutera sa campagne de playoffs en demi-finale.

La mauvaise nouvelle à retirer de cette rencontre, c’est que Satou Sabally et Sue Bird (10 pts, 9 pds) ont toutes les deux quitté le terrain en même temps après un choc au niveau du genou en disputant un ballon. Les Wings, comme le Storm, ont besoin d’elles pour atteindre leurs objectifs et on espère avoir des infos rassurantes à leur sujet dans les heures qui viennent.

Sur le terrain, Sabally avait fait le job pour Dallas, dans la lignée de sa deuxième partie de saison. L’Allemande a fini avec 25 points, 7 rebonds et 3 passes pour compenser la soirée pénible d’Arike Ogunbowale (4/15). Tout ça n’a toutefois pas suffi face à l’impact de Breanna Stewart (23 pts, 11 rbds, 6 pds et 3 stls) et Jewell Loyd (23 pts, 7 rbds et 3 pds).



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *