fbpx

Le collectif des Mystics les conduit à une victoire du titre

Connecticut Jasmine Thomas 16pts 6ast • Shekinna Stricklen 16pts 2rbd
Washington Emma Meesseman 21pts 6rbd • Kristi Toliver 20pts 10ast

1-1, la série est tendue, tout comme les fans des Mystics qui guettent la moindre nouvelle concernant l’état de santé d’Elena Delle Donne. Contrainte de quitter le terrain après 3 minutes du jeu lors du Game 2, les Sun en avaient profité pour faire la totale aux Mystics avec une Jonquel Jones tout simplement indéfendable. Il aura fallu attendre 30 minutes avant le début du match pour savourer la bonne surprise : EDD est là, dans le 5 de base, tout comme Ariel Atkins, également en délicatesse avec son dos. Mais les Sun ont bien envie de profiter de l’avantage du terrain pour fêter l’anniversaire de Coach Miller en lui offrant un second succès de rang. Ce match s’annonce épique…

Ca commence vite et fort par 4 points marqués par Connecticut, le public est bouillant. Mais Washington décide que ce quart-temps sera le sien et Tasha Cloud claque 8 points en 3 minutes, sonnant la révolte. Elena Delle Donne est sur le terrain. On la voit très clairement diminuée mais sa présence n’est pas vaine et son shot toujours fiable. Elle sort après 5 minutes de jeu et file directement au vestiaire pour recevoir des soins, routine qu’elle adoptera durant toute la 1ère mi-temps. Jonquel Jones, après un Game 2 d’anthologie, est bien plus discrète ce soir. Heureusement, les Thomas alimentent le marquoir ainsi que Bria Holmes mais ça n’empêche pas les Mystics de prendre une sérieuse avance en empochant le 1er quart-temps 17 à 32. Kristi Toliver est également à 8 points et Emma Meesseman à 6. C’est ce qu’on appelle une réponse collective…

Le 2ème quart-temps démarre mieux pour le Sun qui grignote un peu l’écart des 10 premières minutes. Malgré tout, Connecticut chipote encore pendant certaines séquences, ce qui permet à Washington de conserver son avance. Jonquel Jones, après plus de 15 minutes de jeu, en est toujours à… 0 point marqué. C’en est trop pour le Sun qui pousse une terrible accélération qui laisse les Mystics sans réponse. Un 12-0 plus loin et malgré un ultime shot marqué par Kristi Toliver, le Sun ne compte plus que 4 points de retard : c’est 39 à 43 à la mi-temps. Connecticut a shoté à 22.2% à 3 points durant cette mi-temps. Gare à l’effet boomerang pour les Mystics si ça rentre mieux en 2ème période.

La seconde mi-temps commence de façon plus équilibrée et les équipes se rendent coup pour coup. Du côté du Sun, Shekinna Stricklen fait des dégâts alors que la paire d’intérieures Cloud/Toliver est en pleine forme pour les Mystics. Elena Delle Donne, diminuée dans ses déplacements, en est malgré tout à 9 points grâce à un joli 3/3 à 3 points. M-V-P on vous dit ! Chaque balle est disputée mais sans l’apport d’une Courtney Williams qui n’a que 4 points au compteur et grâce à une Tasha Cloud intraitable à distance, c’est Washington qui repasse devant en s’adjugeant ce 3ème quart-temps : c’est 57 à 68. 10 minutes à tenir pour les Mystics, 10 minutes pour inverser la tendance pour le Sun.

Plutôt discrète offensivement jusqu’ici, Emma Meesseman sort son silencieux dans les premières minutes du 4ème quart-temps et abat à bout portant les espoirs du Sun : 3 shots à 3 points magistraux, d’affilée, qui climatisent instantanément la Mohegan Sun Arena. Kristi Toliver en rajoute une ultime couche et après 3 minutes, les Mystics comptent 18 points d’avance. Connecticut ne baisse pas les bras et tente une dernière remontée : l’écart n’est plus que de 10 points mais c’est la boss, Elena Delle Donne, qui rentre dans la raquette et met un terme à cette élan du Sun avant de sortir avec le sentiment du devoir accompli. Le match est plié, Washington s’impose 81 à 94 et mène donc 2-1 dans ces Finals.

Le Sun peut nourrir des regrets : face à une équipe comme Washington, l’apport de chaque joueuse est capital. Connecticut attendait plus de Jonquel Jones et surtout de Courtney Williams. Ces 2 là sont trop essentielles à l’équipe pour se permettre un match sans, on l’a vu ce soir. Alyssa Thomas en est 119 minutes cumulées sur les 3 derniers matchs, elle ne peut pas humainement en faire plus. Un peu comme pour les Mystics après le Game 2, on attend pour le 4 une réponse collective forte du Sun afin de ne pas laisser filer le titre sur leur propre parquet.

Les Mystics ont été combatives et plusieurs joueuses décisives pour palier à la blessure d’Elena Delle Donne. Que dire de Tasha Cloud, Kristi Toliver ou l’inévitable Emma Meesseman ? Mais aussi de la combativité d’une Aerial Powers qui a été chercher 8 rebonds du haut de son mètre 83. L’apport de toute l’équipe a été remarquable. Et puis il y a Elena Delle Donne. Ce soir, avec une hernie discale, elle a marqué 13 points et a capté 6 rebonds pour 26 minutes de jeu. Une réponse à ceux qui la trouvent soft. Et quelle réponse…

Le Game 4 aura lieu dans la nuit de mardi à mercredi à 2h du matin. Un dernier match à gagner pour le 1er titre des Mystics ou la possibilité pour le Sun de forcer à Game 5 à Washington. Il faudrait être fou pour dormir 😆

Voir les moments forts du match

Game Recap: Washington at Connecticut, October 6 (WNBA Finals Game 3)

Behind a WNBA Finals record-tying 16 3PM, the Washington Mystics defeated the Connecticut Sun 94-81 to take a 2-1 series lead.

Posted by WNBA on Sunday, October 6, 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *