Le Sun étouffe le Mercury, record personnel pour Caitlin Clark

Trois matchs au menu de la nuit en WNBA et on vous raconte ce qui s’y est passé.

Phoenix vs Connecticut : 47-70

Vous ne rêvez pas, le Mercury n’a inscrit que 47 minuscules points contre le Sun ! Avec un horrible 1/27 à longue distance, les joueuses de Nate Tibbets n’ont rien rentré et n’ont pas trouvé d’autres solutions pour marquer. Face à la meilleure équipe de ce début de saison, elles n’ont pas rivalisé et s’inclinent pour la deuxième fois de rang. L’absence de Griner commence gentiment à peser dans la balance. Si elles ne sont pas adroites de loin, il n’y a pas tellement d’alternatives pour jouer poste bas par exemple. A noter qu’il manquait aussi Rebecca Allen et Sug Sutton qui sont des roles players de qualité. Pas grand-chose à retenir de cette rencontre et il va falloir rebondir très vite car il y a un back to back à jouer du côté de New York.

Ce n’était pas folichon, ni le meilleur match du Sun cette saison, mais Alyssa Thomas et ses coéquipières ont fait parler leur défense pour réaliser le meilleur départ de l’histoire de la franchise (6-0). Le trio des leaders, Thomas-Bonner-Jones s’est montré à la hauteur des deux côtés du terrain alors que les autres joueuses ont eu plus de mal en attaque mais ont contribué en défense notamment pour mettre à mal Kahleah Copper. Limitée à 7 pts et 2/11 aux tirs, la joueuse de la semaine dernière n’a pas vu le jour face à l’impact défensif adverse. La série continue donc et les joueuses de Stephanie White restent invaincues avant d’accueillir Dallas pour leur prochaine rencontre.

Les stats et faits à retenir

Phoenix

Aucune joueuse à 10 points

Connecticut

DeWanna Bonner : 19 pts, 3 rbds, 3 ass, 7/11 aux tirs, 2/4 à 3 pts

Brionna Jones : 16 pts, 5 rbds, 3 ints, 2 ctrs, 8/15 aux tirs

Alyssa Thomas : 10 pts, 6 rbds, 8 ass, 5/7 aux tirs

Phoenix : 23.8% aux tirs, 3.7% à 3 pts, 20 ballons perdus, +10 points sur contre-attaque. 8 joueuses utilisées, les trois remplaçantes ont joué entre 18 et 23 minutes. Morgan Bertsch 7 pts et 5 rbds.

Connecticut : 23 assists sur 27 paniers marqués, +10 points dans la raquette. 11 joueuses utilisées, les six remplaçantes ont joué entre 4 et 19 minutes, Olivia Nelson-Ododa, 3 rbds offensifs et 3 ints. Tiffany Mitchell 5 pts (5/6 aux lf) et 5 rbds.

Los Angeles vs Indiana : 88-82

Après s’être affrontées quelques jours plutôt, les deux équipes se retrouvaient et, cette fois-ci, ce sont les protégées de Curt Miller qui se sont imposées pour second succès de la saison. Elles ont bien démarré la rencontre avec la rookie Rickea Jacskon titulaire à la place de Layshia Clarendon. Leur défense bien en place et leur attaque solide leur ont permis de prendre neuf longueurs d’avance après dix minutes. La suite sera plus compliquée avec le réveil du Fever et la montée en température de Caitlin Clark. Plus agressive, la numéro 1 de la dernière Draft est tranchante et trouve le moyen d’inscrire neuf points dans la période et de permettre à sa formation de se rapprocher à la pause (32-37).

Dans une seconde période disputée, la blessure de Lexie Brown du côté des Sparks va donner des responsabilités à d’autres joueuses qui vont répondre avec brio. Le duo inattendu Kia Nurse-Aari McDonald va inscrire 33 points en seconde période dont 21 pour l’ailière qui va prendre feu avec un incroyable 5/6 de loin. On peut également noter la bonne entrée de Rae Burrell, qui inscrira également huit points pour aider LA à empocher cette victoire dans une fin de rencontre plutôt gérée. Cameron Brink, dans son deuxième duel avec Clark, a été discrète dans les chiffres mais a encore fait le travail défensivement avec son placement toujours impeccable.

Malgré le record en carrière de CC, Indiana s’incline à nouveau. Mais au-delà du score, c’était plaisant de voir Clark aller autant sur la ligne (15 tentatives) mais aussi de bien se battre en défense (3 ints et 3 ctrs). Plutôt bien soutenue par Aliyah Boston en seconde mi-temps, il a sans doute un peu manqué d’une troisième joueuse fiable pour emporter cette partie. Kelsey Mitchell a été maladroite alors que NaLyssa Smith est ressortie du banc et n’a pas pu tellement se mettre en avant. Une défaite donc et l’apprentissage qui se poursuit pour cette équipe en construction.

Les stats et faits à retenir

Los Angeles

Kia Nurse : 22 pts, 6/12 aux tirs, 5/6 à 3 pts

Aari McDonald : 21 pts, 4 ass, 6/9 aux tirs, 3/5 à 3 pts, 6/7 aux lf

Dearica Hamby : 17 pts, 10 rbds, 5 ass, 2 ints, 6/12 aux tirs

Rickea Jackson : 12 pts, 2 ints

Indiana

Caitlin Clark : 30 pts, 5 rbds, 6 ass, 3 ints, 3 ctrs, 13/15 aux lf

Aliyah Boston : 17 pts, 6 rbds, 5/9 aux tirs, 2/2 à 3 pts, 5/6 aux lf

Kelsey Mitchell : 15 pts, 3/7 à 3 pts

Los Angeles : 60.9% à 3 pts, +22 points du banc. 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 4 et 19 minutes dont Aari McDonald et Rae Burrell, 8 pts, 2 ints, 2/2 à 3 pts

Indiana: 38.2% aux tirs, 80% aux lf. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 5 et 18 minutes avec 3 pts et 4 rbds pour NaLyssa Smith pas à son aise dans ce rôle de remplaçante.

Seattle vs Chicago : 77-68

Belle victoire du Storm à l’extérieur face à l’une des équipe plaisantes de ce début de saison. Certes, le Sky n’a pas joué son meilleur match (peut-être même le pire) de la saison mais il fallait quand même s’y imposer. C’est dans le troisième quart temps remporté 26-15 par les joueuses de Noelle Quinn que Seattle a fait la différence. La paire Jewell Loyd-Skylar Diggins-Smith ont sorti les crocs avec 19 points à 7/9 aux tirs à elles deux durant ces dix minutes.

A +12 après 30 minutes, elles ne devaient néanmoins pas se déconcentrer car cette formation de Chicago ne lâche jamais rien. Malgré une léger retour au score, elles n’inquiéteront jamais vraiment leur adversaire du soir. Avec Marina Mabrey pénalisée par les fautes, on les a vues quelque peu en manque d’inspiration offensive. Le scoring a certes été bien réparti, mais MM aurait certainement amené un gros plus. Nouveau beau double pour Angel Reese et bilan des troupes de Teresa Weatherspoon : 2-3.

Du côté de Seattle, ça continue à aller mieux avec une troisième victoire de rang avec un back court en meilleure forme, mais aussi l’excellent début de saison d’Ezi Magbegor des deux côtés du terrain. Cette nuit, elle a encore fait des ravages et est totalement en course pour le meilleur cinq défensif, voir plus ! Cela fait donc 4 victoires en 7 matchs pour le Storm.

Les stats et faits à retenir

Seattle

Skylar Diggins-Smith : 21 pts, 3 ass, 4 ints, 7/12 aux tirs, 2/4 à 3 pts

Jewell Loyd : 19 pts, 4 rbds, 6 ass, 3 ints, 6/6 aux lf

Ezi Magbegor : 13 pts, 12 rbds, 3 ints, 5 ctrs, 3/3 aux lf

Nneka Ogwumike : 10 pts, 5 rbds, 2 ints, 4/7 aux tirs

Chicago

Dana Evans : 13 pts, 4 rbds, 2 ints, 5/9 aux tirs, 3/5 à 3 pts

Elizabeth Williams : 12 pts, 8 rbds, 6/11 aux tirs

Chennedy Carter: 12 pts, 5/9 aux tirs

Angel Reese : 11 pts, 12 rbds dont 6 offensifs, 3 ass, 2 ints, 3/3 aux lf

Seattle : 88.9% aux lf, +21 pour les starters. 9 joueuses utilisées, les quatre remplaçantes ont joué entre 1 et 12 minutes sans énorme impact.

Chicago : 10 joueuses utilisées, les cinq remplaçantes ont joué entre 5 et 23 minutes dont Chennedy Carter mais aussi Lindsay Allen, 3 pts et 5 ass et le premier match de la saison pour Isabelle Harrison que l’on avait plus revu depuis un an.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !