Preview Saison 2024 : Los Angeles Sparks

Bilan Saison 2023

📈

17 Victoires – 23 Défaites
9ème de la régulière
Pas de qualification en playoffs

🏆

Nneka Ogwumike élue All-WNBA Second Team
Jordin Canada élue All-Defensive First Team

Nneka Ogwumike élue All-Defensive Second Team

📼 Preview vidéo


✍️ Mouvements de l’intersaison


👋 Départs : Nneka Ogwumike (Seattle), Jordin Canada (Atlanta), Jasmine Thomas (retraite), Katie Lou Samuelson (Indiana), Karlie Samuelson (Washington)

🤝 Arrivées : Cameron Brink (Draft), Rickea Jackson (Draft), Kia Nurse (Seattle), Aari McDonald (Atlanta), Julie Allemand

Les départs de Nneka Ogwumike et de Jordin Canada auront déclenché les hostilités pour les Sparks. Sans leurs deux joueuses majeures de la saison dernière, elles ne pouvaient que s’orienter avant tout vers la draft. Ce fût le point de départ du bouton reconstruction pour attirer le maximum de pick et développer des jeunes. Los Angeles a réalisé une superbe draft en sélectionnant notamment Cameron Brink et Rickea Jackson qui vont être certainement le projet à moyen terme. On peut noter aussi l’arrivée de Kia Nurse qui pourra apporter son expérience à un jeune groupe. L’excellente signature de Julie Allemand était une super opportunité, malheureusement la joueuse de l’ASVEL s’est blessée. A cette heure on sait qu’elle ne débutera pas la saison jusqu’au break des Jeux Olympiques. La question reste ouverte pour la fin de saison. Néanmoins c’est une belle opportunité pour les Sparks de l’avoir verrouillée pour les saisons à venir.

🔍 Le point sur l’équipe


Roster (🗓️ 26/04/2024) :

Cinq Majeur présumé :

  1. Layshia Clarendon
  2. Lexie Brown
  3. Rickea Jackson
  4. Dearica Hamby
  5. Cameron Brink

Pour le 5 majeur, l’absence de Julie Allemand rabat un peu les cartes au poste de meneuse. Selon nous, les Sparks pourraient donner sa chance à Layshia Clarendon qui apportera son scoring et son expérience dans une jeune équipe. Lexie Brown devrait logiquement compléter le backcourt en apportant sa défense et sa menace à 3 points. Rickea Jackson devrait être titularisée à l’aile en apportant son côté athlétique, sa défense tout en développant son potentiel offensif. Pour les intérieures, avec l’absence sur ce début de saison d’Azura Stevens, il nous semble probable que Curt Miller décide de titulariser la paire Hamby/Brink qu’on a vu évoluer récemment ensemble en 3×3 avec Team USA.

😫 Le Point Faible : La création offensive

La génération de l’attaque nous semble être le principal défaut de cette équipe Sparks version 2024. Sans avoir de véritable meneuse organisatrice, le playmaking devrait reposer principalement sur du jeu de 1c1 et sur des créations de décalages à la suite de ces phases. Néanmoins, avec un groupe relativement jeune, le cadre de jeu risque d’être assez vite limité. On espère que Curt Miller explorera des pistes pour développer ses jeunes joueuses en attaque et notamment à la création du jeu. Il ne fait guère de doutes que les Sparks joueront la draft 2025 où de nombreuses joueuses extérieures de talent supérieur se présenteront.

🤩 Le Point Fort : La défense intérieure

Si vous nous suivez régulièrement, vous savez à quel point on estime Cameron Brink de ce côté du terrain. Si on ajoute des joueuses comme Azura Stevens et Lexie Brown très réputées pour leurs défenses, on obtient un cocktail explosif. Vous ajoutez à cela un coach comme Curt Miller dont la défense est une des premières qualités. Les Sparks vont certainement sortir les barbelés dans leurs rencontres pour compenser une certaine faiblesse offensive. Les qualités athlétiques et de taille de Rickea Jackson avec une forte capacité aux rebonds devraient également apporter de la profondeur. Le banc n’est pas non plus en reste avec des joueuses extérieures comme Zia Cooke ou Aari McDonald également très réputées pour mettre de la pression sur la balle.

🧐 La joueuse à suivre : Cameron Brink


Nous avons évidemment ciblé Cameron Brink en joueuse à suivre tellement nous pensons qu’elle peut-être une game changer à moyen terme. Certes, la rookie a encore énormément d’axe de progression mais elle peut déjà impacter son équipe, notamment défensivement. Sa capacité de dissuasion mêlée à sa mobilité va être un problème pour de nombreux adversaires. Sur le plan de l’attaque, avec un profil de jeu moderne style Point Forward, il va être intéressant d’observer comment Curt Miller va l’utiliser. Connaissant le passé de l’ex-coach du Sun, il ne serait pas étonnant qu’il se serve de Brink dans un mode Jonquel Jones 2021 en lui donnant beaucoup de playmaking dans une équipe qui semble en manquer. Même si cela risque d’être un laboratoire, c’est un axe intéressant pour développer une telle joueuse, que l’on pense capable d’être dominante d’ici quelques années.

🔮 Pronostic


Florian

Parmi les équipes qui ont entamé une reconstruction, LA est à la fois une de celle qui a le mieux manœuvré cette première étape pour le futur, mais également une de celle qui possède, à mon sens, le moins d’armes prêtes à l’instant T. Leur assise défensive sera un atout à n’en pas douter mais le manque potentiel d’attaque me parait rédhibitoire dans l’optique d’une saison régulière. Je pense en plus que Curt Miller peut se mettre en mode “laboratoire” et faire des tests plutôt que viser les résultats immédiats. La draft prochaine offre également de belles perspectives et les Sparks auraient tort de ne pas en profiter. C’est pourquoi je les vois finir 12e de la régulière.

Shaï

C’est probablement l’équipe sur laquelle je me démarque le plus de mes camarades en termes de classement. Je suis conscient que l’effectif est moins fort que l’an dernier et que cela peut ressembler à un virage vers le tanking. Mais je connais Curt Miller et sa capacité à inspirer un groupe, jeune ou non, sur le plan défensif et de la confiance en soi. J’imagine les Sparks surprendre beaucoup de monde et naviguer non loin de la dernière place pour les playoffs, même si elles échoueront très certainement au bout du compte. Je positionne Los Angeles à la 9e place, comme l’an dernier, de la saison régulière.

Ghislain

À la suite des départs de Nneka Ogwumike et Jordin Canada, les Sparks ont activé le bouton reconstruction en ayant obtenu deux hauts picks dans une draft 2024 qui devrait être historique à moyen terme. Même si la WNBA est très compétitive, je vois Curt Miller continuer son programme de développement des jeunes avec Cameron Brink et Rickea Jackson pour obtenir un autre haut pick de draft en 2025 afin de préparer l’avenir et le retour vers les sommets. Pronostic : 12e place.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !