Il ne fallait pas être cardiaque pour suivre la WNBA cette nuit

Sur les 3 matchs qui ont eu lieu cette nuit, aucun ne s’est terminé sur un écart de plus de 3 points. C’est vous dire la nuit intense que nous ont offerte les joueuses de WNBA pour l’anniversaire de Kobe, bien présent dans les coeurs, les esprits… et certaines stat’.

Minnesota se fait surprendre par Atlanta

Avec la blessure de Chennedy Carter, toujours pas alignée ce soir, on manque le duel pour le trophée de Rookie of the Year : Carter contre Dangerfield. Qu’à cela ne tienne, Crytstal Dangerfield noircira seule la feuille de match avec 14 points mais une réussite pas franchement folichonne.

Après un excellent départ donné notamment par Lexie Brown (17 points) et Napheesa Collier (18 points, 8 rebonds), les Lynx perdent pied dans le 3ème quart-temps et n’arrivent plus à reprendre le dessus dans le 4ème. A l’arrivée, une défaite 78 à 75 et 4 joueuses du Dream à plus de 13 points. Betnijah Laney frôle même le triple double avec 16 points, 8 rebonds et 10 assists. Laney, un nom à ne pas oublier quand il faudra discuter Most Improved Player.

Si le résultat de ce match ne vient pas perturber fondamentalement le classement, il distancie un peu les Lynx du trio de tête. Le retour de Sylvia Fowles ferait vraiment du bien à Minnesota.

Les Sparks se font peur face à Dallas

Les Sparks sont sur une impressionnante série de 6 victoires alors que Dallas lutte âprement pour accrocher une place en playoffs. Les Wings sont portées par le duo Arike Ogunbowale et Marina Mabrey, la bonne surprise de cette saison.

Après un bon départ de Los Angeles, les Wings enchaînent un 2ème et 3ème quart-temps de feu pour forcer les Sparks à tout donner dans le 4ème. Heureusement pour Los Angeles, Candace Parker ne faiblit pas et envoie la pâtée : 22 points, 14 rebonds et 6 assists. Gloups ! Elle est aidée par l’explosive Brittney Sykes qui score 23 points. Malgré les 20 points d’Arike et les 15 points de Marina, Los Angeles parvient à revenir.

Au final, une courte victoire 81 à 84 et des Sparks qui viennent talonner Seattle et Las Vegas en tête du classement. Dallas, actuellement 9ème, reste toujours bien dans la course aux playoffs.

Diana Taurasi porte le Mercury sur son pauvre dos

La tension artérielle des fans a déjà explosé, on se dit qu’on va sans doute souffler avec le match opposant les Mystics, privé d’Emma Meesseman, au Mercury. Brittney Griner a quitté la Wubble pour des raisons personnelles mais il reste quand même Diana Taurasi, Skylar Diggins-Smith et Bria Hartley.

Les Mystics, qui n’ont plus grand chose à perdre, jouent en équipe et sans prise de tête. Ca donne 5 joueuses à plus de 10 points ! Myisha Hines-Allen frôle elle aussi le triple double : 10 points, 13 rebonds et 8 assists. Après un second match plus délicat, Stella Johnson fait à nouveau une sortie remarquée avec 12 points et 3 interceptions. Enfin, Tianna Hawkins, Aeriel Atkins et Leilanni Mitchell apportent respectivement 19, 18 et 12 points. En l’état des choses, on ne peut rien reprocher aux Mystics, la partition est très bien jouée.

Mais en face, Diana Taurasi a troqué son traditionnel jersey #3 pour enfiler le 8 de Kobe Bryant. Elle sort donc le Mamba mode et score 34 points pour permettra au Mercury de l’emporter sur le fil. Bhêêêêê !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *