fbpx

L’ascenseur émotionnel ne s’arrête jamais en WNBA

A l’exception de Dallas et d’Atlanta, toutes les équipes étaient sur le pont la nuit passée, prêtes à en découdre pour essayer de sauver leur peau/s’assurer une place de choix au moment des playoffs/assoir leur domination sur la ligne (biffer la mention inutile selon l’équipe de votre choix). Petit tour d’horizon d’une nuit qui n’a pas été de tout repos 😆

Indiana Fever – Las Vegas Aces

La surprise et la mauvais opération de la nuit, c’est pour les Aces. Avec cette 3ème défaite d’affilée contre une équipe largement prenable, Las Vegas se retrouve à la 4ème place, talonnée de très près par des Sky qui comptent un match de moins. Difficile de dire ce qui bloque pour les Aces, un gros manque de niaque et des choix de coaching parfois non compréhensibles.

Du côté des Fever, par contre, la rookie Teaira McCowan est la très bonne surprise de cette fin de saison. Elle l’a encore démontré avec des stat’ incroyables quand on sait qu’il y avait aussi Liz Cambage et A’ja Wilson dans la raquette : 24 points et 17 rebonds. Ca ne suffira sans doute pas pour qualifier les Fever pour les playoffs mais ça permet de finir une saison un peu morose sur une note d’optimisme.

New York Liberty – Phoenix Mercury

2ème match de reprise pour Diana Taurasi et Phoenix qui renouent avec la victoire face à des Liberty qui partiront donc en vacances dès le 9 septembre. Les Mercury sont enfin presque au complet et Dee, même en difficulté en terme d’adresse, distille 10 assists et drive le groupe. Brittney Griner s’occupe de tout au rebond et Leilani Mitchell claque 29 points : imparable combinaison !

En face, les Liberty n’ont, comme d’habitude, que de faibles réponses à donner. Que cette saison aura été difficile pour les filles de Katie Smith. Du talent, il y en a pourtant dans cette équipe. Mais qu’est-ce qui manque ? Et que se passe-t-il avec Asia Durr ? Numéro 2 de la draft, elle n’a plus joué depuis le 7 août dernier…

Bref, alors que c’est fini pour les Liberty, cette fin de saison va être capitale pour les Mercury qui pourraient encore accrocher une 7ème voire même une 6ème place.

Washington Mystics – Los Angeles Sparks

La fessée de la nuit est à mettre à l’actif des Mystics et ce sont les Sparks qui sont reparties de Washington avec les fesses rouges. Comme à leur habitude, les Mystics ont gagné en équipe, avec 5 joueuses au-delà des 10 points et Aerial Powers en meilleure marqueuse avec 20 points.

Les Sparks n’ont rien pu faire et le 14.3% de réussite à 3 points n’a pas aidé. Dominées de bout en bout, Los Angeles met ainsi fin à une belle série de victoires. Dommage car elles grapillaient du terrain et se retrouvent d’ailleurs à la 3ème place du classement, profitant allègrement du creux des Aces.

Game Recap: Los Angeles at Washington, August 27

The Washington Mystics remain at the top of the standings, defeating the Los Angeles Sparks, 95-66. #WatchMeWork

Posted by WNBA on Tuesday, August 27, 2019

Minnesota Lynx – Chicago Sky

Avec une équipe franchement décimée, ce que font les Lynx cette saison est tout bonnement incroyable. Face à une équipe des Sky portée par une Courtney Vandersloot sur une autre planète (la planète assists 😆) et une Diamond DeShields en feu, les Lynx ont fait mieux que résister puisqu’elle se sont adjugé une victoire pas gagnée d’avance.

Le duel des rookies made in UConn a donc clairement tourné à l’avantage de Napheesa Collier, Katie Lou Samuelson ayant encore du mal à trouver sa place dans la grande ligue. Pour les Sky, c’est une occasion manquée d’accrocher la 4ème place du classement mais la saison n’est heureusement pas encore finie.

Seattle Storm – Connecticut Sun

Si on parle des éclopées de Minnesota, un autre nom vient en tête : les pauvres Storm bien entendu ! Elles n’ont malheureusement pas pu faire grand chose face à des Connecticut Sun qui ne leur ont laissé aucune chance, Alyssa Thomas ayant décidé de s’occuper de tout ! On ne serait pas étonné que ce soit elle qui ait repris les maillots pour les laver 😆

Malgré cela, les Storm ont décroché leur ticket pour les playoffs et finiront sans doute entre la 6ème et la 8ème place. Pour les Sun, la 2ème place semble se profiler à l’horizon, une bonne nouvelle pour une équipe qui s’en sort mieux lorsque les joutes se jouent en plusieurs manches plutôt qu’en élimination directe.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *