Mais que fait le Fever avec Caitlin Clark ?

Celles et ceux qui me connaissent savent que je m’énerve rarement sur des sujets autour du basket. Cela reste du sport et il faut toujours tempérer son humeur par rapport à des victoires/défaites/performances qui restent finalement très futiles. Mais après 3 semaines de rencontres intensives, ça y est mon premier « coup de gueule » arrive et il est en direction du Fever…

Ce qui va suivre ne vise aucunement les joueuses mais avant tout la direction sportive de la franchise et notamment l’utilisation qu’elle fait de Caitlin Clark. Oui Caitlin est un produit marketing incroyable et ils auraient tort de ne pas surfer sur la vague mais le faire au détriment du sportif et du physique d’une jeune joueuse c’est évidemment non !

Nous n’avons cessé depuis plusieurs mois tout comme les joueuses WNBA soi-disant jalouses, de tempérer la couverture médiatique en disant que Caitlin Clark était un joyaux offensif mais qu’il serait impossible de dominer immédiatement en WNBA surtout à ce poste de jeu. J’ai d’ailleurs plusieurs fois alerté sur les carences du jeu d’Iowa et notamment l’utilisation de Caitlin pour sa transition vers le monde professionnel. Il faut du temps pour apprendre surtout en venant d’une université qui pensait plus à gagner et à créer une image médiatique bien plus qu’à préparer à la rudesse et au jeu de la WNBA.

Ceci étant dit Caitlin fait des très bons débuts WNBA sur le plan individuel (15 points 5 rebonds 6 passes) notamment pour une extérieure même si l’efficacité est loin d’être au rendez vous (35% aux tirs, 29% à 3 points et plus de 5 balles perdues). D’ailleurs pour certains suiveurs récents, je les invite à revoir sa carrière universitaire qui montrait déjà des problèmes d’efficacité à l’échelle inférieure. C’est également un travail qu’elle doit fournir et c’est normal ! Je n’ai aucun doute qu’elle peut y arriver mais encore faut-il être patient et que sa franchise ne la crame pas trop tôt !!

Depuis quelques jours, nous observons une Caitlin Clark fatiguée sur et en dehors du terrain avec souvent un discours qui dérivent vers la narration de certains médias à savoir “personne n’aime Caitlin Clark”. Sa coach, Christie Sides semble aussi à court de solution, préférant envoyer des rapports d’arbitrage autour de Caitlin que de discuter du projet de jeu. Alors oui, Caitlin prend des coups en WNBA, mais rien de choquant à ce niveau pour une telle joueuse encore plus quand elle obtient les coups de sifflet. C’est évident que les autres franchises ne vont pas lui dérouler le tapis rouge, le problème me semble bien ailleurs !! Pour conclure sur cette histoire de fautes, Caitlin Clark met en moyenne 1/4 de ses points sur lancers francs et est déjà dans le top 5 des joueuses qui obtiennent le plus de fautes de la ligue…

Venons-en à ma grogne du moment : L’utilisation de Caitlin Clark par sa franchise !

Qui a eu l’idée folle de lui donner 33 minutes par match quelques semaines après une saison éreintante en NCAAW et surtout pourquoi ? Je vais être limpide, utiliser autant une rookie sans vécu et avec l’engouement médiatique est une ineptie. Encore plus quand on lui demande une utilisation permanente du ballon. On peut vite s’interroger d’où vient le problème ? Sa coach ? Ça me semble peu probable surtout vu ses déclarations récentes ou l’on peut vite traduire qu’elle n’a pas les cartes en main pour décider de son temps de jeu. Le Fever semble avoir mis l’accent beaucoup plus sur l’aspect financier et marketing que sur son développement : Tant que Caitlin joue, tout va bien ! Mais à quel prix ? Vu les dernières rencontres j’ai vraiment peur pour elle que ça soit physiquement ou mentalement. J’espère que sa franchise va lui accorder un peu de repos sur les prochaines semaines que ça soit médiatiquement et sportivement.

J’apprécierais que la direction sportive du Fever s’exprime et notamment Lin Dunn bien silencieuse ces derniers temps. J’insiste sur l’importance d’une direction sportive limpide dans un sport collectif de haut niveau. Il va falloir très rapidement définir la trame du projet et ainsi renforcer sa coach et protéger sa jeune joueuse sinon la catastrophe peut vite arriver.

La direction sportive du Fever doit construire son projet sportif, tout en travaillant sur le développement de Caitlin Clark et pas seulement la transformer en élément marketing !

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !