fbpx

5 moments forts de la 1ère moitié de saison

On l’a assez dit et répété, cette saison est définitivement une édition “spéciale” en WNBA. C’est à la fois une fin de cycle pour certaines légendes qu’on ne veut pas voir partir mais aussi l’avènement d’une génération de nouvelles joueuses hyper talentueuses, prêtes à prendre la relève. Et puis, il y a des blessures, énormément de blessures. Et quelques transferts déroutants. Bref, on ne s’est franchement pas ennuyé durant cette première moitié de saison : retour sur 5 événements marquants.

1. Les débuts prometteurs de Napheesa Collier

Le début de saison des Minnesota Lynx pouvait paraitre morose : Lindsay Whalen à la retraite, Maya Moore en congé sabbatique, Seimone Augustus opérée au genou. Et puis, lors du premier match de la saison, Napheesa Collier, le 6ème choix de la draft 2019, plante 27 points contre Chicago. Même si elle n’a pas enchaîné que des matchs d’anthologie, plutôt logique pour une rookie, elle s’est néanmoins assurée une place au All Star Game de cette année. Petit retour sur la performance inaugurale de Napheesa 👀

2. Les Storm ne lâchent rien !

Un peu comme les pour les Lynx, on annonçait des Storm moribondes cette saison. L’équipe de Seattle a en effet enchainé les tuiles intergalactiques : les blessures de Sue Bird et Breanna Stewart, la maladie de Coach Hugues, le déménagement provisoire loin de la Key Arena, les problèmes juridiques de Natacha Howard. Et pourtant, les Storm sont toujours là, forçant le respect match après match. La beauté de cette équipe de Seattle, c’est que ce n’est pas UNE joueuse qui fait la différence mais au contraire, plusieurs des membres de l’équipe se relaient match après match pour essayer de faire la différence. Néanmoins, une des satisfactions côté Storm cette saison, c’est le très beau début de saison de Jordin Canada, en charge de remplacer Sue Bird. On a connu tâche plus simple…

1. Sylvia Fowles voit la vie en double

Si Sylvia Fowles est plutôt discrète sur un terrain, elle ne l’est pas au niveau des chiffes. Nous l’avons détaillé dans un autre article mais comment ne pas revenir sur cette performance incroyable de la joueuse des Lynx : le 14 juillet dernier, Sylvia Fowles a pris la tête du classement des joueuses ayant réalisé le plus grand nombre de double-doubles en carrière avec 158 réalisations !

4. Les Mystics ont faim

Au même titre que les Aces, les Mystics font figure de favorites pour cette saison. Avec les Connecticut Sun en invitées pas si surprises que ça, le trio de tête de la WNBA est formé. Si les 3 équipes se tiennent dans un mouchoir de poche, le niveau affiché par Washington quand l’effectif est au complet (entendez quand Elena Delle Donne n’est pas blessée) est impressionnant.

Battues sèchement en finale la saison passée, les Mystics veulent leur revanche et leur titre et cette année, si les blessures les épargnent, rien n’est impossible. La 2ème partie de saison est encore longue et tout peut arriver mais Washington est définitivement une équipe à surveiller !

5. Les débuts réussis de Marine Johannès

Last but not least, comment ne pas revenir sur les débuts de Marine en WNBA. La petite chouchoute des Français a en effet préféré attendre la fin de l’Eurobasket pour rejoindre les New York Liberty… mais ça valait le coup d’attendre ! Ses débuts dans la grande ligue sont en effet franchement réussis et elle s’est notamment offert le luxe d’un match avec une réussite à 100%. On attend évidemment la suite et la confirmation mais il semblerait bien que New York soit en train de tomber sous le charme de la Marine Touch’



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *