C’est officiel, nous avons un Big 3 qui poutre à Phoenix !

Chicago Courtney Vandersloot 21pts 8ast 2stl • Kahleah Copper 18pts 5rbds 4ast
Phoenix Diana Taurasi 22pts 4 rbbs 6ast • Brittney Griner 22pts 8rbds

Beau duel ce soir entre une équipe du Chicago Sky qui propose un début de saison séduisant et plein de réussite (et qui squatte donc la tête de classement aux côtés de Seattle et Minnesota) et le Phoenix Mercury, sur une série de 3 victoires avec une Diana Taurasi en mode les légendes ne meurent jamais. On s’attend donc à un match relevé, de la pression et du shoot à distance. Bataille au sommet dans la Wubble !

Les 5 premières minutes sont à l’avantage du Sky : Phoenix perd beaucoup de ballons, les passes n’arrivent pas aux destinataires. Courtney Vandersloot est rapide et efficace, comme toujours et permet à Chicago de mener 16 à 8. Le Sky tombe alors dans une faille spatio-temporelle et se voit infliger un 24-2 par une équipe du Mercury sur une autre planète. En facteur X, Shatori Walker-Kimbrough, la recrue en provenance des Mystics. Le 1er quart-temps est sans appel : 18 à 32 pour Phoenix.

Se relever d’un quart-temps pareil n’est pas chose aisée mais le Sky n’est pas une équipe comme les autres. Les filles de James Wade repartent donc à l’attaque même si la tâche est très très ardue et les coups de sifflets nombreux. Diana Taurasi s’offre même une faute flagrante de catégorie 1 un peu gratuite sur Diamond DeShields. Courtney Vandersloot (15 points en 1ère mi-temps) est toujours impériale mais Skylar Diggins-Smith lui répond bien également. Les 2 équipes se quittent sur le score de 49-55 grâce à un ultime 3 points de Diana Taurasi dans les dernières secondes de cette première mi-temps.

Phoenix revient du vestiaire le couteau entre les dents et on assiste d’ailleurs très rapidement à une double technique entre Diana Taurasi (jusque là, rien de stupéfiant)… et Allie Quigley. Chicago pousse, insiste et parvient même à revenir à 1 unité avant que le Mercury ne s’offre à nouveau un run assassin 20-8 pour mener 67-80 à la fin du 3ème quart-temps.

Les arbitres sifflent beaucoup, ce qui a le don d’irriter James Wade et de sortir complètement Chicago du match. Le coach du Sky doit même sortir de la salle après sa 2ème technique. Les carottes sont cuites pour Chicago qui ne reviendra plus dans la partie : 86 à 96.

Chicago a péché en défense et n’a pas su opposer de résistance face à Brittney Griner. Si ce n’est pas directement elle qui alimentait le marquoir, elle trouvait la coéquipière démarquée. L’adresse a également fait défaut au Sky qui s’est laissé déstabilisé plus d’une fois par les combines de roublarde de Diana Taurasi.

Phoenix, par contre, a connu quelques moments de flottement mais aussi des instants de grâce qui lui ont permis de rapidement mener. Avec 61 points marqués par le Big 3, on peut dire que la mayonnaise est en train de prendre et que les futures adversaires de Phoenix doivent avoir des remontées acides. En l’absence de Bria Hartley, blessée au tendon d’Achille, Shatori Walker-Kimbrough a sorti un match très propre à 17 points. Un facteur X peut en cacher un autre et le Mercury enchaine donc sur une 4ème victoire d’affilée.

Voir les moments forts du match

Game Recap: Chicago vs. Phoenix, August 6

The Phoenix Mercury defeat the Chicago Sky behind four players scoring 15+ points.Diana Taurasi: 22 PTS, 4 REB, 6 ASTBrittney Griner: 22 PTS, 8 REB, 3 ASTSkylar Diggins-Smith: 17 PTS, 3 ASTShatori Walker-Kimbrough: 17 PTS, 4 REB

Posted by WNBA on Thursday, 6 August 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *